Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Twitter interdit le mass-following et lance la publicité ciblée

Fabian Ropars, le 4 juillet 2013

Twitter vient d’annoncer plusieurs modifications dans l’utilisation de son API notamment pour les développeurs d’applications tierces. Et le moins que l’on puisse dire est que leur dernière annonce va modifier certaines habitudes d’utilisation… et mettre fin à des pratiques décriées depuis longtemps.

La fin du mass-following

Plusieurs applications permettent permettaient de suivre en masse d’autres comptes Twitter dans le but de récolter des follow-back. Une technique vieille comme Twitter qui avait atteint des sommets « industriels » avec des outils comme TweetAdder. Mais depuis aujourd’hui et la mise à jour de l’API Twitter, le mass-following et le following automatisé de comptes au hasard est désormais interdit. Twitter justifie cette mise à jour en affirmant que cela permet une meilleure expérience utilisateur. Et on ne leur donnera pas tort… Si vous êtes un « black hat » Twitter, rassurez-vous, pourrez toujours vous adonner à votre pratique favorite et suivre un nombre de comptes pléthorique en espérant des follow-back. Il faudra juste le faire à la main ! L’interdiction de l’auto-follow back n’est par contre toujours pas complètement clarifiée, mais il semble que Twitter veuille interdire ces pratiques. Tant mieux, elles n’ont rien à faire sur un réseau social.

La publicité ciblée arrive

Twitter va lancer (d’abord aux Etats-Unis) des tweets sponsorisés qui seront directement basés sur vos habitudes de navigation en dehors du réseau social. Le targeting se fera selon les sites visités ou les newletters reçues par exemple. Twitter espère que le ciblage sera plus précis et que les tweets sponsos et donc mieux accepté. Pour l’instant, les tweets sponsos sont affichés par rapport aux personnes que vous suivez.

Mais bonne nouvelle, avec l’option « Do Not Track » de votre navigateur l’accès à vos données de navigation peut être restreint. Twitter, contrairement à Facebook prend en compte le Do Not Track, et si vous l’activez, il n’utilisera pas vos données de navigation. Pour l’instant, les publicités ciblées sont encore expérimentales, et leur déploiement dépendra évidemment de la réaction des utilisateurs.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Cécile dit :

    Bravo Twitter pour l’initiative, vraiment une bonne chose que le mass-following soit maintenant réglementé. Ça ne rimait vraiment à rien.

  2. geekette dit :

    Ce qui est bien c’est que Twitter respecte le Do not track et permet aussi de désactiver le pistage publicitaire via les paramètres de son compte Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *