Facebook va réduire le reach des pages (officiel)

Facebook vient de publier une note, Helping Make Sure You Don’t Miss Stories from Friends, qui va rendre furieux les community managers. Alors que le reach des pages ne cesse de baisser depuis plusieurs années, Facebook annonce officiellement que celui-ci va encore diminuer pour de nombreuses pages sur le réseau social. Explications.

facebook-dislike-hand

En cause : une nouvelle modification de l’algorithme. Le réseau social explique qu’il souhaite maximiser la présence des amis dans les fils d’actualité. La visibilité des publications d’amis va donc être renforcée dans les prochaines semaines. Cette décision va, de facto, limiter la publication des pages. Et c’est Facebook qui le dit : « we anticipate that this update may cause reach and referral traffic to decline for some Pages ». Le réseau social précise que la baisse du reach dépendra des habitudes de vos fans :

  • Si vous obtenez un reach élevé grâce aux partages et aux interactions de vos fans, vous ne devriez pas trop être impacté.
  • En revanche, si la majorité de votre reach est directement lié à vos publications (et non aux partages), votre reach va drastiquement diminuer.

Facebook indique également qu’en conséquence, le trafic référent obtenu via les publications de pages va baisser dans les mêmes proportions. Les pages qui partagent des liens seront donc particulièrement touchées par cette mise à jour.

En parallèle, Facebook a publié une page dédiée à la construction du fil d’actualité : News Feed Values. Elle récapitule les principes de base du newsfeed : les amis et les famille d’abord, de l’information et du divertissement. Facebook insiste sur son objectivité, sur l’authenticité des contenus et sur le contrôle des contenus par les utilisateurs.

Si la décision de Facebook est louable pour les utilisateurs, pas sûr que les professionnels apprécient. Une fois de plus, le réseau social prend une décision lui permettant d’accroître ses revenus. Les entreprises sont de plus en plus contraintes d’opter pour l’achat publicitaire pour compenser la baisse de la visibilité organique.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Concepteur Développeur H/F

CMRE Logiciel, Société de Services du Numérique depuis plus de 40 ans, a 3 établissements situés respectivement à Ceyzériat dans l'Ain (15km de Bourg en Bresse), Arbent (01) et Saint ...

Développeur IOS – Android H/F

Acteur de l'ingénierie informatique depuis 2005, Philaë Technologies répond aux exigences de qualité et de performance des systèmes d'information et de communication autour de 4 pôles d'innovation : AMOA / ...

Alternant Développeur Web H/F

Le CESI recrute, pour le compte d'un de ses clients, un Développeur Web H/F en alternance. Vous intégrerez en alternance la formation diplômante de responsable en ingénierie des logiciels permettant ...

Commentaires

  1. François Perret
    29 juin 2016 - 18h05

    Bon article, mauvaise nouvelle.
    Si Facebook continue dans cette voix, avoir une page ne sera plus utile. A quoi bon faire grossir une communauté sur ce medium, si c’est pour devoir payer pour s’adresser à elle ?

  2. X77
    30 juin 2016 - 14h54

    Et c’est quoi un Reach ? C’est expliqué nul part.

  3. Anny
    30 juin 2016 - 15h17

    Un reach c’est la quantité de personnes atteintes lors d’une publication.

  4. Tom
    5 juillet 2016 - 17h30

    Tant mieux … ça donnera plus d’importance aux sites web !
    Facebook est un nid/poulailler a utilisateurs / voyeuristes à monétiser avec ceux qui sont prêt a payer a savoir les entreprises/ pros, toute orientation à pour but de faire payer un maximum ces derniers … Le malin facebook leur a fait goûter au reach et une fois bien drogué boum ! sevrage ou alors il faut payer …

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar