Étude : l’usage d’Internet dans le monde en 2012

De nombreuses études sont publiées chaque année sur les usages d’Internet. Malheureusement, dans beaucoup de cas, la population étudiée est exclusivement américaine et ne permet pas d’avoir une vision globale de l’utilisation du réseau. L’enquête mondiale sur l’utilisation de l’Internet proposée par Internet Society va plus loin, en élargissant son analyse à 20 pays, dont la France.  Au total, pas moins de 10 000 personnes ont été interrogées. Les thèmes abordés vont de la liberté d’expression à l’impact d’Internet sur l’économie et plus globalement la société.

Une utilisation quotidienne d’Internet, les réseaux sociaux au top

Les internautes sont 96% à accéder à Internet tous les jours. 90% des internautes utilisent régulièrement les réseaux sociaux, 60% le font chaque jour. Les sondés considèrent que les critères qui permettraient d’accroître leur utilisation d’Internet sont les suivants :

  • la vitesse de connexion (73%),
  • la fiabilité de la ligne (69%),
  • et le prix de l’abonnement (68%).

Notons également que 49% des internautes indiquent qu’ils se connecteraient davantage si les services de l’État étaient davantage disponibles (démarches numérisées, démocratie participative…).

Internet, censure et liberté d’expression

Le 8 juin 2012, l’ONU reconnaissait le droit à la liberté d’expression sur Internet ; le Conseil des Droits de l’Homme indiquait à l’époque que le texte présenté engageait « tous les États à promouvoir et faciliter l’accès à l’Internet ». Les internautes sont plutôt en phase avec cet engagement, puisqu’ils sont 83% à considérer l’accès à Internet comme étant un droit humain de base. Ils sont également attachés à la liberté d’expression, puisque 86% d’entre eux estiment qu’elle doit être garantie dans tous les cas.

Si les internautes ne sont pas si nombreux que cela à penser que la censure existe sur Internet (30%), ils considèrent qu’un contrôle des gouvernements n’est pas souhaitable. Ils considèrent cependant dans 66% des cas qu’il est de la responsabilité des États respectueux de la liberté d’expression de s’assurer qu’aucune censure n’est appliquée au sein des autres pays.

La problématique des Conditions générales d’utilisation (CGU)

Si les internautes sont de plus en plus sensibles au respect de leur vie privée (une majorité d’entre eux ont par exemple déjà bloqué la géolocalisation à des services web ou des applications), ils ne sont pas toujours attentifs aux conséquences de l’utilisation d’un logiciel ou d’un service. Ainsi, 12% d’entre eux n’ont jamais lu de « Conditions Générales d’Utilisation » ou n’ont aucune idée des données qu’ils partagent avec des services ou des sites Internet. 72% des sondés déclarent lire de temps à autre les CGU, et 16% indiquent lire ces textes dans tous les cas. S’ils sont francs, c’est courageux !

Les raisons qui expliquent ce désamour entre les utilisateurs et les CGU sont les suivantes :

  • Les conditions générales d’utilisation sont trop longues à lire ou comportent trop de pages.
  • L’internaute n’a pas le choix : pour utiliser un service, il doit accepter ces conditions.
  • Les termes utilisés dans les textes sont trop techniques pour être compréhensibles.
  • Seuls 4% des répondants déclarent ne pas trouver les CGU des sites concernés.

Un impact positif sur l’éducation, la société et l’économie

Selon la quasi-intégralité des internautes (98%), Internet est un élément essentiel pour l’éducation au sens large, et pour développer ses connaissances. Si des voies discordantes s’élèvent parfois contre les dangers inhérents aux nouvelles technologies, 4 sondés sur 5 ont une image positive du réseau. Ils considèrent notamment qu’Internet permet d’améliorer leur quotidien et plus globalement la société.

Les personnes interrogées sont très enthousiastes sur le rôle que peut avoir Internet pour résoudre certains fléaux : 69% pensent que que le trafic d’êtres humains peut diminuer grâce aux informations délivrées sur la toile. Les renseignements présents sur Internet permettraient également d’améliorer les conditions de vie en réduisant la mortalité infantile, selon 63% des sondés.

Avec l’augmentation des utilisateurs et l’amélioration technique du réseau, les informations circulent plus rapidement. Les relations professionnelles et diplomatiques à l’international sont facilitées. Les secours interviennent également de façon plus pertinente lors de catastrophes naturelles selon 77% des personnes interrogées.

L’étude effectuée par Internet Society met en valeur des aspects positifs de l’Internet. Les usages ont tendance à se démocratiser, notamment en Amérique latine et dans les pays en développement.

Global Internet User Survey

Crédit photo

Commentaires

  1. e-Choix
    5 décembre 2012 - 13h05

    Merci pour toutes ces informations très utile, la problématique qui va se poser en 2013 à mon avis sera les adresses IP. Le passage à la norme IP v6 est devenue incontournable.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar