60 secondes sur Internet en 2014 : les chiffres clés
60-secondes-internet
La taille idéale des articles de blog et des publications sur les réseaux sociaux
taille-ideale-publication
Identité numérique

Étude : 50% des comptes Twitter ont moins de 2 followers

Bien souvent, on compare Google+ a un microcosme, peuplé d’irréductibles fans de Google. Ils utilisent le réseau social malgré la faible activité de ses membres et combattent corps et âme l’ogre Facebook. Mais nous nous sommes peut-être trompés de cible. Selon une étude O’Reilly, les statistiques réelles de Twitter sont bien plus inquiétantes que les chiffres officiels fournis par le réseau social.

Lady Gaga a plus de followers que l’Argentine a d’habitants. Mais ce genre de chiffre cache une réalité tout autre sur le réseau. Afin de mettre en évidence ce fait, O’Reilly cite un chiffre choc : la moitié des comptes Twitter sont suivis par 0 ou 1 follower. Si on analyse uniquement les utilisateurs actifs (ayant tweeté durant les 30 derniers jours) la médiane grimpe à 61 followers. Ce graphique illustre la distribution des comptes Twitter (actifs uniquement) selon le nombre de followers.

nombre-followers-twitter

Ces données concernent 400 000 comptes Twitter ayant publié au moins un tweet durant les 30 derniers jours. Les comptes fake ont été supprimés de l’échantillon pour que celui-ci soit le plus représentatif possible (comme ce faux compte de Wayne Rooney).  50% d’entre eux suivent plus de 177 personnes. 76% ont un ratio followings/followers supérieur à 1 : en clair, leurs followers sont plus nombreux que leurs followings. Voici la répartition des utilisateurs actifs selon leurs followers. Il s’agit des déciles. Ainsi, les 10% d’utilisateurs actifs les moins suivis accueillent 3 followers ou moins.

  • 10% → 3 followers.
  • 20% → 9 followers.
  • 30% → 19 followers.
  • 40% → 36 followers.
  • 50% → 61 followers.
  • 60% → 98 followers.
  • 70% → 154 followers.
  • 80% → 246 followers.
  • 90% → 458 followers.
  • 95% → 819 followers.
  • 96% → 978 followers.
  • 97% → 1211 followers.
  • 98% → 1675 followers.
  • 99% → 2991 followers.
  • 99,9% → 24964 followers.

Si vous êtes suivi par plus de 978 personnes, vous faîtes partie des 4% d’utilisateurs actifs les plus suivis. Si vous êtes suivi par plus de 2991 personnes, vous faîtes alors partie des 1% d’utilisateurs actifs les plus suivis, et ainsi de suite. Selon O’Reilly, l’impact réel de Twitter serait ainsi largement surévalué, car la plupart des influenceurs identifiés font partie du monde des médias ou de la communication. On surestimerait ainsi largement la portée du réseau social, car les utilisateurs les plus influents sur le réseau l’étaient déjà hors-ligne. Qu’en pensez-vous ?

Commentaires

  1. Kevin Billeaux
    27 décembre 2013 - 9h46

    Des chiffres qui donnent froid dans le dos !

  2. Fcharles
    27 décembre 2013 - 13h48

    Les tweets arrivent souvent dans la Presse ou a la TV, donc restent un canal clef pour les gens (déjà) influents.
    Les abonnements sur un compte montent tres vite en cas d’actualité.
    Twitter est un maillon d’une chaine de com temps reelle et un faible nombre servent de relais d’influence

  3. Jérémy
    27 décembre 2013 - 14h14

    « 76% ont un ratio following/followers inférieur à 1 : en clair, leurs followings sont plus nombreux que leurs followers. » Euh, c’est l’inverse :)

  4. Thomas Coëffé
    27 décembre 2013 - 15h06

    Exact Jérémy, on corrige !
    Merci et bonnes fêtes.

  5. Pierrick Filippi
    27 décembre 2013 - 17h34

    Beaucoup de comptes ne sont pas ou peu actifs, la plupart sont peu suivis, ce n’est pas nouveau. Et donc ?
    Combien d’abonnés (je parle bien d’abonné, pas d’ami) ont les gens sur Facebook ?

    Le nombre moyen/médian de followers sur Twitter ne représente rien quand il s’agit de juger de son efficacité niveau marketing/com selon moi.
    Ce qu’il compte c’est l’audience des influents ou des marques de ce point de vue. Et là, Twitter est une très bonne caisse de résonance.

  6. Guillaume ELGARD
    28 décembre 2013 - 13h49

    Je ne comprends pas bien la thèse avancée ici. Twitter est fait pour que les gens influents communiquent à ceux qui cherchent une information auprès de ces communiquants. À priori, il est plutôt logique qu’il y ait plus de gens qui soient simplement là pour suivre plutôt que pour relayer de l’information. Il est alors erroné d’écarter les comptes n’ayant pas tweeté depuis 30 jours pour réaliser cette étude, tout comme il est absurde de prétendre que le réseau ne fonctionne pas dans la mesure où peu de gens sont très suivis. C’est le principe même de l’influence qui veut ça.

    Prenons le parti de la thèse avancée : à quoi ressemblerait Twitter si chaque compte avait besoin de beaucoup de followers pour fonctionner ?

  7. Daniel
    31 décembre 2013 - 10h41

    Bizarre quand même, il doit y avoir pas mal de bots qui sont comptés comme des utilisateurs normaux.

    Parce que pour avoir plus de 2 followers c’est pas sorcier, il suffit de suivre 50 personnes. Dans le tas il y en aura bien 2 qui vous re-suivront ;)

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar