Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Dans 75% des cas, les internautes sont incapables de repérer les « fausses informations »

Thomas Coëffé, le 8 décembre 2016

L’institut Ipsos a mené, pour le compte de BuzzFeed, une étude sur la perception des fausses informations qui circulent sur Facebook. Conclusion : dans 75% des cas, les internautes sont incapables de repérer une fausse information visible dans leur fil d’actualité. Un constat malheureux, accentué par la forte visibilité de ces contenus de propagande partagés massivement sur le réseau social.

Les internautes font confiance aux titres des articles

Ce constat ne surprendra aucun community manager : sur Facebook, la plupart des internautes s’arrêtent aux titres. Ils cliquent rarement sur les publications, et commentent (voire partagent) souvent les articles sans les lire. Cela conduit parfois les internautes à discuter d’un sujet sans vraiment le comprendre. Ils se forgent une opinion sur un contenu sans même le consulter, et font visiblement trop confiance aux titres d’articles partagés le réseau social. Ipsos a testé plusieurs intitulés issus de fausses informations qui ont beaucoup circulé sur Facebook : la plupart du temps, les internautes pensaient qu’il s’agissait d’une information bien réelle.

fake-news-sondage

La trop forte visibilité des fausses informations

Tout ceci ne serait pas si problématique si les fausses informations circulaient peu. Hors, ce n’est visiblement pas le cas. Ipsos a demandé au même panel, constitué de plus de 3000 personnes, d’indiquer s’ils avaient entendu parlé de ces (fausses) informations ces dernières semaines. 22% ont entendu parlé de la (fausse) mort suspecte d’un agent du FBI impliqué dans les leaks des emails de Clinton.

fake-news-visibilite

Facebook, outil privilégié pour accéder à l’information

Bien que Facebook se défende d’être un média, près d’un quart des internautes déclarent que le réseau social fait partie des outils qu’ils utilisent le plus souvent pour accéder aux informations, qu’elles soient vraies ou inventées. Seuls deux médias historiques obtiennent un meilleur score : CNN et Fox News.

facebook-news

Les électeurs de Trump, plus crédules que les autres

Pour son enquête, Ipsos a également demandé aux répondants s’ils avaient voté pour Trump ou pour Clinton aux dernières élections. Cette information, croisée à la perception des fausses informations par les participants, permet de remarquer la naïveté plus prononcée des électeurs de Donald Trump.

trump-clinton-fake-news

Une étude qui décrédibilise les actions de Facebook ?

En début de semaine, nous apprenions que Facebook testait une nouvelle fonctionnalité. Sous certain articles publiés sur le réseau social, les internautes américains sont invités à évaluer la véracité de l’information présentée. Vu la confiance aveugle de nombreux internautes face aux contenus qu’ils consultent, l’efficacité de ce type de dispositif risque d’être relativement faible…

fake-news-sondage-facebook

 

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. wolff dit :

    « Fake news headlines fool American adults about 75% of the time »… Expliquez-moi comment dans « Dans 75% des cas, les internautes sont incapables de repérer les fausses informations », ‘American adults’ a bien pu être traduit par ‘Internaute’ ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *