Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Etude : cartographie mondiale du « User Generated Content »

Hugo Clery, le 19 février 2013

Le User-generated content (ou contenu généré par les utilisateurs) est un des principes fondateurs du web 2.0. Il consiste à renverser la conception d’une communication linéaire vers une interaction mutuelle, ici entre les consommateurs et les marques. On parle donc de tout type de contenu (texte, posts sur les réseaux sociaux, images, vidéos) venant des utilisateurs et non des marques/annonceurs. Ce contenu peut naître spontanément, comme un mode d’expression, ou peut faire partie d’une stratégie globale. Par exemple, la chaîne américaine AMC incite ses téléspectateurs à partager ses meilleures créations sur la série Breaking Bad, qu’elle regroupe ensuite sur un tumblr. Cela peut être un très bon moyen de générer de l’engagement.

Le cabinet Ipsos vient de publier les résultats d’une étude portant sur la pratique du User-generated content et ce dans le monde entier. 18 000 internautes ont été interrogés dans 24 pays sur la question « Avez-vous déjà posté des opinions, des questions, des idées ou des photos sur un réseau social ? ». On fait donc bien la distinction entre partager du contenu et le poster, qu’il soit ou non en rapport avec une marque.

En moyenne, 35% aurait déjà posté du contenu sur les réseaux sociaux, avec une tendance plus poussée chez les moins de 35 ans. L’Europe se situe dans la moyenne basse avec une proportion de 13 (pour la France) à 20% des internautes intérrogés. Les pays du sud, dits émergents, sont bien plus actifs avec des chiffres avoisinant les 60-70% pour l’Inde, l’Indonésie ou encore la Chine, et ce sur des plateformes bien différentes des nôtres. Le Brésil, avec 54%, prouve qu’il est un des pays les plus actifs sur les réseaux sociaux aujourd’hui. Les Etats-Unis, cœur de l’innovation des médias sociaux, se situent entre les deux avec 29% des répondants générant du contenu.

Il reste maintenant aux marques de savoir tirer partie de cette tendance car c’est une prise de risque : laisser aux consommateurs la liberté de créer/poster du contenu à leur image ainsi que d’exprimer leurs idées, positives ou négatives. Ce type d’engagement peut être mutuellement bénéfique pour les deux parties, encore faut-il en comprendre les risques et opportunités.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. tan dit :

    L’Inde et la Chine cela ne m’étonne pas.
    par contre le brésil ca surprend quand même, pire j’ai même pas vu l’Indonésie, qu’est ce qu’ils font là? 😀

  2. ElleB dit :

    C’est fou l’intéraction dans les pays émergents ! Effectivement nous on est petit joueur a côté !
    … Et en même temps les français vont beaucoup sur les réseaux sociaux pour se plaindre, ou lorsqu’il y a quelque chose à gagner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *