Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Entretenir son e-réputation, un enjeu majeur pour les candidats et les salariés en poste

Thomas Coëffé, le 8 juin 2017

Depuis plusieurs années, le personal branding est un enjeu majeur. Les candidats doivent peaufiner leurs présences numériques pour faciliter leur recherche d’emploi et convaincre les recruteurs. Mais cette problématique n’est pas réservée aux personnes à la recherche d’un emploi. Selon AXA, les professionnels en poste peuvent aussi bénéficier d’opportunités en interne et en externe en soignant leur image. Le spécialiste de l’assurance propose d’ailleurs des programmes de formation en interne pour accompagner la transformation digitale des salariés. Pour mieux comprendre l’impact de l’e-réputation, nous avons rencontré Muriel Nicou, responsable de la marque employeur, et Pauline Joly, ingénieure pédagogique chez AXA.

L’importance du personal branding pour les candidats

AXA sensibilise les candidats à l’importance de l’e-réputation en réponse à l’évolution des pratiques du recrutement : “les recruteurs utilisent internet pour rechercher des profils via notamment les réseaux sociaux ou directement avec des opérateurs booléens sur Google. Les informations numériques sont donc de plus en plus importantes pour identifier des profils (et à l’inverse : pour se faire identifier) et pour sélectionner les meilleurs candidats” précise Muriel Nicou. Ce fait n’est d’ailleurs pas qu’une pratique de recruteur. Il est en effet courant désormais de rechercher à en savoir plus sur un interlocuteur via une recherche internet à la suite d’une simple rencontre !

« Notre politique d’accompagnement tout au long de la vie ne concerne pas que l’environnement financier. Nous conseillons nos clients sur la prévention des risques au sens large, notamment ceux liés au digital. Nous mettons en place des actions de sensibilisation sur l’e-réputation. Nous publions par exemple régulièrement des conseils sur nos réseaux sociaux »

Selon Muriel Nicou, la phase de recherche d’emploi est particulièrement sensible. On peut distinguer deux types de contenus accessibles sur Google ou les réseaux sociaux : ceux que nous avons produits et ceux produits à notre insu. Concernant les contenus publiés sur les réseaux sociaux, la responsable marque employeur d’AXA insiste sur le rôle qu’ils peuvent jouer si les paramètres de confidentialité ne sont pas contrôlés. “Vous pouvez privatiser certaines parties pour ne pas exposer certains contenus à la vue des recruteurs (photos de vacances, photos de soirées…). Cela permet de ne pas donner une image de vous que vous ne souhaitez pas donner. Pensez donc régulièrement à contrôler votre image en tapant votre nom sur Google pour observer les nouveaux résultats référencés !”

Si l’importance des contenus publiés sur le web et les réseaux sociaux n’est plus à prouver, leur portée n’est pas forcément négative – bien au contraire. “Si vous cherchez un job, travailler son réseau social professionnel peut être une vraie opportunité. Vous pouvez vous différencier et révéler votre personnalité à travers votre profil, attirer et rassurer les recruteurs. Tout ce que le recruteur va percevoir de votre personnalité sur votre profil LinkedIn va potentiellement lui donner envie de vous rencontrer, vous privilégier à un autre candidat au parcours similaire”. Pour sensibiliser les internautes, l’entreprise utilise des comptes dédiés sur les réseaux sociaux : AXA Jobs sur Twitter, Discover AXA France sur Facebook… Des astuces sont partagées régulièrement, ainsi que des documents plus conséquents comme “Booster votre carrière avec AXA” sur Slideshare.

Un jeu concours sur les réseaux sociaux

Du 12 au 23 juin, AXA organise même un jeu concours sur les réseaux sociaux. Un shooting photo au célèbre studio Harcourt est à gagner, afin de personnaliser votre image sur les réseaux sociaux, ainsi qu’un coaching RH personnalisé. Durant plus de 10 jours, des conseils sur le personal branding seront également transmis aux fans et aux followers d’AXA. “Nous souhaitons offrir une expérience unique avec Harcourt, dont l’image de prestige n’est plus à prouver. Les gagnants auront ainsi une photo de profil de haute qualité, avec le logo d’Harcourt en filigrane, et bénéficieront d’un coaching RH personnalisé. Nous sommes dans la bienveillance et dans l’envie de proposer une expérience différenciante”.

Rendez-vous à partir du 12 juin sur le compte Twitter d’AXA et sur la page Facebook pour participer.

L’importance du personal branding pour les salariés

Soigner son identité numérique est un enjeu premier pour des candidats dans la perspective d’une recherche d’emploi, mais c’est aussi important pour les salariés en poste, selon Muriel Nicou.

“Soigner votre image digitale est un moyen d’élargir votre réseau et de pouvoir vous benchmarker. Vous pouvez confronter vos problématiques avec vos confrères, partager des projets, les résultats obtenus… Et ainsi tirer profit des expérimentations réalisées ailleurs pour être plus performant au quotidien. Vos compétences sont ainsi encore plus reconnues”.

Cultiver son personal branding peut également permettre aux salariés d’être exposés à de nouvelles opportunités. “De plus en plus de personnes en interne se font remarquer car elles maîtrisent la communication digitale et véhiculent une bonne image des employeurs pour lesquels elles travaillent. On parle de collaborateurs-ambassadeurs car ils deviennent un relai de la culture de l’entreprise et de ses valeurs sur Internet. Votre image externe peut donc ainsi vous permettre de progresser et de vous faire identifier aussi en interne. De plus en plus d’entreprises incitent leurs collaborateurs à être actifs sur les réseaux sociaux car cela dégage une fierté d’appartenance qui attire les candidats. Les collaborateurs-ambassadeurs sont les premiers recruteurs de la marque”.

Du reverse mentoring pour les sensibiliser

Pour sensibiliser ses propres salariés au rôle des réseaux sociaux et aux opportunités qui s’y trouvent, AXA a conçu un programme innovant de reverse mentoring. Ce sont de jeunes diplômés de la génération Y qui forment les cadres dirigeants aux outils numériques. C’est Pauline Joly, ingénieure pédagogique à la direction de la formation, qui est en charge des programmes de culture digitale – et notamment du dispositif de reverse mentoring.

“Ce programme a été initié par la Direction des Ressources Humaines en 2014. L’objectif est de sensibiliser les cadres dirigeants aux usages du digital, dans un contexte de transformation. Nous avions aussi la volonté d’inclure un aspect intergénérationnel dans cette sensibilisation en associant les digital natives au projet. Ces formations permettent aux cadres dirigeants de prendre en main les outils mais aussi de mieux prendre en compte l’évolution rapide de l’écosystème digital. Les cadres comprennent ainsi comment les clients utilisent les outils digitaux et ce que cela implique dans notre manière de s’adresser aux clients”.

AXA a d’abord formé les digital natives à la pédagogie pour qu’ils puissent ensuite former efficacement les cadres dirigeants en one-to-one. Les mentors conçoivent ensuite un programme personnalisé avec les cadres en fonction de leurs attentes (usage de Twitter, LinkedIn…). Le rôle du mentor est d’accompagner le dirigeant en lui permettant de s’approprier les outils du digital. Entre 2014 et 2017, AXA a mobilisé 210 mentors. Sur les 300 cadres dirigeants de l’entreprise, 245 ont été formés grâce au reverse mentoring.

Fort de cette expérience auprès des cadres, AXA a ensuite décliné son dispositif auprès de l’ensemble des collaborateurs sous forme de cafés digitaux collectifs. “Les collaborateurs sont conviés à des sessions d’une heure pour découvrir Twitter, LinkedIn, Instagram, la veille sur Internet… Les mentors animent ces sessions de formation et expliquent aux salariés les usages, les possibilités de chaque outil… 500 collaborateurs ont été formés grâce aux cafés digitaux”. Pour toujours plus acculturer les salariés au digital, AXA organise également des semaines dédiées (digital week) où des conférences et des initiations au code sont organisées.

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *