E-commerce : le comportement des consommateurs français en 2016 (ROPO, mobile, publicité…)

À la veille des soldes, CCM Benchmark Institut publie les résultats d’une étude sur le e-commerce, réalisée pour le compte d’Eulerian Technologies. De précieuses données, permettant de mieux cerner le comportement des e-consommateurs français en 2016.

ROPO, usages mobiles et livraison

Premier constat : le ROPO est fortement répandu. Ainsi, 67% des internautes se renseignent souvent ou systématiquement sur Internet avant d’acheter en magasin. Cette méthode d’achat touche particulièrement les jeunes, puisque 74% des 18-35 ans font cette démarche.

ropo

En phase de recherche, les femmes sont plus mobiles que les hommes : 25% d’entre elles utilisent un terminal mobile pour effectuer des recherches en vue d’un achat, contre 20% des hommes. On remarque aussi de fortes différences liées à l’âge des répondants, lorsqu’on étudie les terminaux utilisés par les e-consommateurs durant le processus d’achat. Ainsi, 90% des 55 ans et plus connectés vont privilégier un ordinateur, quand seulement 76% des 18-35 utiliseront ce terminal. 13% d’entre eux passeront par un mobile et 11% par une tablette pour faire leurs emplettes.

Concernant la livraison, 56% des répondants préfèrent la livraison à domicile et 32% privilégient la livraison en point relais. Quoi qu’il arrive, les frais de livraison constituent un frein important à l’achat en ligne. Ainsi, 42% des e-consommateurs abandonnent leur panier si la livraison est payante et 36% n’acceptent de payer des frais de livraison que s’ils n’excèdent pas 5% du montant de la commande.

livraison-frein

La publicité et les e-acheteurs

Concernant la publicité et la communication, les conclusions de l’étude sont les suivantes :

  • Les internautes sont plus attentifs à la publicité le soir, sauf les seniors (plus attentifs le matin).
  • Les répondants considèrent que la TV est le vecteur N°1 de publicité offline (devant la radio).
  • Les répondants considèrent que le PC est le vecteur N°1 de publicité online (devant le mobile).
  • Les internautes estiment que l’email est le levier publicitaire le plus efficace : 33% d’entre eux déclarent qu’ils ont acheté un produit après l’avoir vu dans un email envoyé par la marque.

leviers-publicitaires

  • Les moins de 35 ans sont davantage attentifs à la publicité en ligne, notamment sur les réseaux sociaux qui est le deuxième levier publicitaire le plus important chez les jeunes.
  • Les internautes sont particulièrement demandeurs d’offres personnalisées.
  • Ils sont globalement satisfaits de la fréquence de réception des offres promotionnelles (70%), mais considèrent que les secteurs Mode, Banque & Assurance et Télécom sont trop agressifs.

En une infographie, retrouvez l’intégralité des résultats obtenus par CCM Benchmark Institut.

ecommerce-comportement-acheteur-france-2016

OFFRES D'EMPLOI WEB

Assistant Marketing Commercial & Recrutement H/F

L'entreprise partenaire (13 agences) est spécialisée depuis 50 ans dans le recrutement de compétences techniques et en bureau d'études. Le poste comporte une partie commerciale et une partie recrutement. Sur le plan ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

  1. Michel
    10 février 2016 - 18h33

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article vraiment instructif.

    Est-ce que selon vous la plateforme choisie par le commerçant influence les acheteurs ? Est-ce qu’une plateforme donne plus envie d’acheter qu’une autre ?

    Peut-être qu’un bon comparatif du type Shopify vs Kingeshop, Wix vs Weebly, etc. pourrait nous éclairer un peu…

    Bonne continuation
    Michel

  2. Lydia
    17 février 2016 - 0h52

    Bonjour,

    Vous dites que 42% des clients abandonnent leur panier s’il y a des frais de livraison. Mais comment faire autrement ? Il n’est pas possible d’absorber tous les coûts reliés au transport.

    Merci,

    Lydia

  3. Ethan
    2 mars 2016 - 18h56

    Bonjour,

    Effectivement Lydia, il faut essayer le plus possible d’absorber les coûts relier au transport pour ne pas refiler la facture à nos clients… pas toujours facile !

    Ethan

  4. Ian
    25 mars 2016 - 15h51

    Bonjour à tous,
    Pour répondre à Michel, je ne sais pas si une plateforme est plus rassurantes pour le client qu’une autre mais une chose est sûre, c’est que le site doit être bien conçu et dois inspirer la confiance au client pour qu’il achète. Merci.
    Ian

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar