Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

CaraMail est de retour

Thomas Coëffé, le 6 octobre 2016

Pour CaraMail, c’est le timing parfait : alors que Yahoo est empêtré dans un scandale lié à l’espionnage des emails, la société GMX relance l’emblématique CaraMail autour de fonctionnalités liées à la protection des données personnelles.

caramail

À la fin des années 90, la plupart des internautes français utilisaient Caramail. À l’époque, vous aviez le droit à 10 Mo de stockage pour tous vos emails… Un espace disque qui paraît ridicule aujourd’hui mais qui était largement suffisant à l’époque. Mais dans les années 2000, Caramail n’a pas su faire face à la déferlante d’outils pour gérer ses emails (Google, Yahoo, Hotmail…). Racheté par Lycos en 2000 puis par GMX en 2009, CaraMail fait son come-back avec des emails cryptés.

À lire également
Une journée type sur Internet en 1999

Le retour de CaraMail s’article autour des données cryptées et de la simplicité d’usage. CaraMail va utiliser la technologie Mailvelope pour crypter les emails des utilisateurs, ainsi que les pièces jointes si celles-ci ne sont pas trop volumineuses. Au terme du processus de cryptage, l’utilisateur obtient une clé privée de chiffrement (AES 256 bits), GMX n’a pas accès à cette clé.

caramail-chiffrement

Outre le chiffrement des données, CaraMail propose un stockage illimité et gratuit (ça change des 10 Mo…), une application mobile pour Android et iOS, un logiciel pour PC Windows, une interface webmail, un filtre anti-spam et un outil de calendrier. CaraMail version 2016 permet de transmettre à ses contacts des emails contenant des pièces jointes jusqu’à 50 Mo, le double de la plupart des autres outils comme Gmail ou Outlook. Pour créer votre adresse en @caramail.fr ou @caramail.com, rendez-vous ici.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. sup dit :

    Le phénix renaît de ses cendres !
    Ca me semble intéressant, surtout la partie cryptage très en vogue actuellement.
    A tester

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *