Facebook : toutes les tailles des images du nouveau Newsfeed et des pages
logo-facebook
Instagram : 7 outils pour les community managers
instagram-logo
Identité numérique

Bloquer les faux comptes Twitter avec Fake Followers

Sur Twitter, quantité et qualité ne font pas toujours bon ménage. Parmi les outils permettant d’évaluer la qualité de son compte Twitter, ceux permettant de connaître la part de faux profils au sein de ses followers sont nombreux. Nous avons notamment présenté le service Status People ainsi que l’outil « Fake Followers » développé par Socialbakers, en janvier. Ce dernier vient de connaître une mise-à-jour appréciable, permettant de connaître ses faux followers.

La fonctionnalité principale n’a pas changé : l’outil développé par Socialbakers vous indique toujours le pourcentage de followers réels, inactifs, et considérés comme faux ou vides. Vous pouvez faire le test avec n’importe quel compte, que ce dernier vous appartienne ou non. Bien évidemment, un compte suivi par de nombreux faux-comptes ne signifie pas que ce dernier a payé pour être suivi en masse – on ne choisit pas toujours qui nous suit. Mais le taux de fake followers, de followers inactifs, et son évolution, peuvent faire partie des variables mesurées pour juger de la qualité d’un compte.

Désormais, vous pouvez également connaître la liste des comptes considérés comme faux ou inactifs. De cette façon, vous allez pouvoir consulter le profil des comptes repérés pour vous assurer qu’il ne s’agit pas de « faux-positifs ». Si vous analysez votre compte, vous pouvez même bloquer les comptes repérés, directement via Fake Followers (après avoir autorisé l’application à accéder à votre compte). Pour rappel, bloquer un compte signifie que vous ne verrez plus ses tweets (ni les potentielles mentions de votre compte par ce dernier), que le compte incriminé va être forcé de ne plus vous suivre (unfollow), et qu’il ne pourra plus vous suivre à l’avenir (à moins que vous décidiez de le débloquer).

Le service développé par SocialBakers vous permet également de connaître les comptes les plus analysés, directement sur l’interface. Enfin, sachez que vous pouvez consulter la méthodologie de l’outil Fake Followers. Il est toujours appréciable de comprendre comment ces comptes sont sélectionnés, pourquoi tel profil est considéré comme un faux-compte ou un compte inactif. Sont notamment considérés comme des fakes : les comptes dont 90% des tweets sont des retweets, ceux qui n’ont jamais tweeté ou encore ceux qui répètent plus de trois fois un même message.

L'outil Fake Followers

Commentaires

  1. Gilles
    26 mars 2013 - 7h38

    C’est intéressant. On a d’ailleurs parfois des surprises : j’ai appris récemment qu’une des twittos avec qui j’échangeais parfois était un « bot »… Bravo

  2. semainaire entreprise
    26 mars 2013 - 13h41

    dans la liste à bloquer il y a des vrais comptes twitter, mais pas du tout actifs… Si tout le monde venait à les bloquer, ne se vont t’ils pas se retrouver pénalisé. Et se retrouver sur une liste noire. Pour ma part je préfère utiliser d’autres outils genre sociabro

  3. Marie-Ange
    27 mars 2013 - 2h30

    Bonjour,

    Je fais partie de ces comptes qui – à en croire ces outils « magiques » – ont un nombre de fakes élevé. Pourtant je n’ai jamais acheté de followers (ayant un blog à grosse audience et étant inscrite sur les bons annuaires et très tôt sur Twitter le nombre de followers a augmenté naturellement). Naturellement, j’aimerais réduire aujourd’hui ce nombre de fakes.

    Pourtant je me pose trois questions :

    - dois-je interdire aux débutants sur Twitter de me suivre par défaut dès leur inscription parce que je blogue sur une thématique qui fait rêver (voyage) ?

    - dois-je interdire les blogueurs dits pro ou ceux qui aimeraient se considérer comme tels sous prétexte qu’ils répétent plus de 3 fois le même message dans la semaine alors qu’ils publient du contenu souvent intéressant ?

    - dois-je interdire systématiquement tous les comptes qui préfèrent garder l’anonymat (pas de photo de profil) alors qu’ils font malgré tout grimper mon taux de pages vues sur mon blog puisqu’ils se contentent sur Twitter de lire ce que nous publions tous (sans twitter ni faire de RT) ?

    Si j’utilise Twitter c’est pour faire connaître mon travail au plus grand nombre, pourquoi se priver d’une telle audience silencieuse sous prétexte que certains aimeraient considérer tel ou tel compte plus utile qu’un autre ? J’y vois un soupçon de ségrégation, et je n’aime pas le concept. Je me pose régulièrement la question du « grand ménage » à faire sur Twitter, et notamment chaque fois que je découvre l’un ou l’autre de ces outils magiques. Mais je crois que sauf à travailler spécifiquement dans un secteur marketing où les chiffres comptent plus qu’ailleurs, pour un blogueur thématique il faut simplement ne pas bouder les quelques lecteurs de plus qui peuvent découvrir votre travail et l’apprécier, même silencieusement.

    Merci néanmoins pour cet article utile puisque je vais tester malgré tout cet outil dès la fin de mon reportage en Indonésie.

1 commentaire supplémentaire

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar