Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

AMP : Bing rejoint l’initiative de Google pour accélérer le chargement des pages web sur mobile

Thomas Coëffé, le 26 septembre 2016

Ces temps-ci, Google fait tout pour que les webmasters proposent une version AMP de leurs pages web. Le site officiel du projet AMP vous aide à paramétrer votre site, des astuces sont distillées sur le site Google dédié aux webmasters et les pages AMP sont désormais identifiées comme telles sur le moteur de recherche mobile. Le projet AMP est open source mais est souvent associé à Google, car ses serveurs hébergent les versions AMP des sites web optimisés. Mais l’entreprise n’est pas la seule à soutenir le projet : WordPress, Pinterest, Twitter, ou LINE proposent à leurs usagers d’accéder aux versions optimisées des sites qu’ils consultent en transitant par leurs plateformes. Sur Twitter, c’est encore au stade de test, mais on peut espérer que les versions AMP soient bientôt préférées aux sites classiques.

Bing rejoint Google

Dans cette lutte pour accélérer l’affichage des pages web sur mobile, Microsoft rejoint son meilleur ennemi. La firme de Redmond vient en effet d’annoncer qu’il rejoignait l’initiative de Google, via son application Bing. Sur iOS et Android, si vous utilisez l’application Bing pour effectuer vos recherches, vous accéderez dorénavant aux versions AMP des pages web optimisées. Ces pages sont facilement repérables dans l’application Bing, via un icône « éclair » similaire à celui que nous voyons de plus en plus sur Google.

bing-amp

Seule l’application Bing est concernée

Bing indique que le fait de proposer une version AMP n’affectera pas directement la position des sites dans les résultats de recherche, mais encourage les webmasters à s’y mettre car « en moyenne, le chargement d’une page AMP est 80% plus rapide qu’une page non-AMP ». Les pages optimisées mobilisent également moins de bande passante. Bing remarque que de nombreux médias ont sauté le pas, d’où sa décision de proposer ces versions via les applications mobiles de Bing. Pour le moment, seule l’application Bing est concernée par le support de l’AMP. Espérons que la version mobile du moteur de recherche le soit également bientôt.

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *