Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Après le bac : les compétences à acquérir pour s’orienter vers les métiers du digital

Thomas Coëffé, le 6 juin 2017

Les métiers du digital attirent beaucoup les étudiants. Dès le lycée, les futurs bacheliers s’intéressent aux professions qu’ils pourront exercer et aux écoles qu’ils pourront intégrer pour se former. Pour en savoir plus sur ces métiers porteurs et sur les compétences à acquérir dès l’obtention du baccalauréat pour trouver un emploi, nous avons rencontré Thierry Tranchina, Sandrine Lavandier et Fabio Soares, respectivement responsables des filières communication digitale, création digitale et développement web à L’École Multimédia (Paris).

Le panorama des métiers du digital

Il n’est pas toujours simple de s’y retrouver dans la jungle des métiers du web. L’étude sur la cartographie des métiers du digital, menée chaque année par l’IAB (Interactive Advertising Bureau), montre une double tendance : certains métiers se spécialisent, d’autres deviennent transverses. L’évolution des professions du numérique est rapide et la catégorisation des métiers n’est pas une science exacte, mais trois groupes de métiers semblent se dessiner.

Les métiers de la communication digitale

« En communication digitale, toutes les fonctions vont être orientées vers l’optimisation de l’expérience client sur le parcours d’achat (customer journey) ». Selon Sandrine Lavandier, on distingue deux grands pôles au sein de ces métiers : les professions orientées contenu et celles orientées data.

  • Contenu : brand social manager, content manager, social media manager…
  • Data : chief data officer, web analyst, growth hacker…

Le point commun des métiers de la communication digitale est la polyvalence requise par les entreprises qui recrutent : « le communicant d’aujourd’hui se doit d’avoir des compétences de plus en plus transversales en marketing stratégique (audit, benchmark, analyse) et opérationnel (SEO, SEA, SMO, display, écriture web…), en stratégie éditoriale et en technique ».

Les métiers de la création digitale

Fabio Soares insiste quant à lui sur le rôle des métiers du design : « aujourd’hui, la création digitale est partout : de l’iPhone à la tablette en passant par les réseaux sociaux, le web ou n’importe quelle borne interactive. On est sorti du simple écran pour penser plus large : être créatif, c’est s’affranchir des limites de ce cadre. Trouver des idées, leur donner vie par le design, créer des expériences digitales ».

Les métiers du webdesign se sont complexifiés, les professionnels doivent prendre en compte de nombreux paramètres et comprendre les usagers. Le webdesigner ne travaille pas seul mais en équipe, il doit appréhender les besoins et les contraintes de ses collaborateurs. On note également l’importance grandissante du design dans l’ensemble des phases de projets. « Les agences développent des process de plus en plus transverses entre les différents métiers. Notre vocation est de donner à tous nos étudiants ce socle créatif nécessaire sur le marché du travail et permettre à ceux qui souhaitent faire de la création leur métier, les clés pour aller plus loin dans cette voie aussi passionnante qu’exigeante ».

Les métiers du développement web

Le métier de développeur est l’un des plus emblématiques du numérique. C’est aussi une profession bien connue par les enseignants de L’École Multimédia, qui forment des développeurs depuis 1996. Pour simplifier les professions du développement web, nous dirons qu’il existe les développeurs front-end et les développeurs back-end. Ces métiers évoluent rapidement, au gré des innovations technologiques.

Thierry Tranchina insiste sur l’importance d’acquérir des compétences adaptées aux besoins des entreprises : « avec la révolution de la mobilité, nous avons lancé une formation de spécialisation en développement d’applications mobiles. Avec l’explosion du marché des jeux vidéo, nous lancerons en octobre 2018 une formation Game design / Game programming. Et cette année, nous accompagnons les entreprises dans leur transformation avec des compétences sur la réalisation de dispositifs en réalité virtuelle ».

Des connaissances communes à tous les métiers du web

Bien que les métiers du design, du développement et de la communication soient très différents, tous les professionnels du web ont besoin d’un socle de connaissances communes. Ces acquis leur permettent de travailler ensemble sur des projets pluridisciplinaires. « L’enseignement des méthodes de travail, la collaboration, l’oralité et la culture digitale sont des éléments propres à transformer ces adolescents en jeunes adultes ». La première année post-bac renforce la culture générale, digitale et visuelle des étudiants. Elle permet aussi l’acquisition de compétences transversales nécessaires au futur métier du candidat : « produire des médias et savoir les traiter, comprendre les dispositifs techniques que sont l’Internet et la sphère digitale, explorer les concepts de messages et de marques… ». Thierry Tranchina insiste aussi sur l’apprentissage de l’anglais, « une compétence pour consolider la polyvalence des futurs professionnels du web ».

À partir de l’année préparatoire ou via un accès direct aux formations post-bac ou en alternance, L’École Multimédia permet de découvrir les métiers du digital : graphiste multimédia, motion designer, directeur artistique, développeur web, game designer, game programmer, développeur d’applications mobiles, chef de projet, community manager, chief data officer… Vous pourrez ainsi vous spécialiser dans le métier de votre choix.

Une prépa digitale pour se former aux métiers du web

L’École Multimédia propose un cursus « Prépa digitale » accessible dès le bac. Les deux années suivantes sont consacrées à la direction artistique multimédia, au développement multimédia ou à la communication digitale en fonction des affinités de chacun.

Les cours sont dispensés par des professionnels en activité : « nous sommes très attachés à la transmission des savoirs émanant des pratiques professionnelles. Cela permet de coller aux demandes des entreprises et de rester à jour quant aux évolutions des technologies, des méthodes de travail et des nouvelles contraintes des entreprises ». L’École Multimédia propose des parcours d’apprentissage qui ont comme objectif une réalisation précise. « Ainsi durant l’année, nos étudiants vont pouvoir développer une campagne sur les réseaux sociaux, apprendre à produire des médias de qualité, créer des prototypes électroniques à base de modules SAMLabs… »

Les étudiants assistent régulièrement à des conférences pour décrypter des sujets précis tels que l’intelligence artificielle et les réseaux de neurones, la culture web, la réalité virtuelle et augmentée, la typographie, le monde des hackers et des makers… Ils tiennent également un blog pour rendre visibles leurs travaux, leurs réflexions et résultats, participent à des challenges et des événements. « À la fin de l’année, nos étudiants ont l’expérience et le vécu nécessaire pour choisir dans quelle branche ils désirent poursuivre leurs études. Ils commenceront leur cursus professionnel dans de bonnes dispositions, riches des projets réalisés tout au long de l’année ».

En savoir plus – Déposez votre candidature

Article réalisé dans le cadre d'un partenariat avec L'École Multimédia
Recevez nos meilleurs articles

En vous abonnant, vous acceptez les CGU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *