Reporting : les 5 outils indispensables du community manager
sumall
Les 20 sites Internet les plus visités au bureau en 2013
20sites
Identité numérique

9GAG vs Nescafé : le bad buzz de l’année

nescafe_7.jpg L’histoire est assez incroyable. De conte de Noël, elle a rapidement dérivé en bad buzz de l’année. Recommençons depuis le début. Vous connaissez 9GAG ? ce site humoristique, sorte de 4Chan épuré et propre, rassemble les mèmes les plus populaires du moment. Participatif, il permet à chaque inscrit de déposer ses images et vidéos qui sont soumises aux votes. Les plus populaires passent en homepage, à la manière des digg-likes de la belle époque. Le site est hautement addictif. Ses membres déclarent même que 9GAG vole l’âme des internautes lors de leur inscription, le pouvoir d’attraction du site étant hautement important. Vous vous retrouverez rapidement comme moi à perdre des heures entières à parcourir ses pages…

Il y a quelques jours, un 9GAGer a fait une demande sur le site. Il participe à un concours vidéo sur le site de Nescafé Hongrie et a besoin du soutien de la communauté. Le concours s’adresse aux projets des internautes, le sien est centré autour de son petit frère handicapé depuis sa naissance. Quelques heures plus tard, il a plus de 47 000 votes au compteur… Ces derniers se présentant sous la forme de likes Facebook (ce qui, au passage, est interdit par les CGU du réseau social). C’est beau de voir une communauté aussi soudée, c’est une belle histoire de Noël.

Problème, Nescafé Hongrie considère ces votes comme frauduleux et disqualifie très vite János Szolnoki. Trop de votes d’un coup ? C’est là que le conte de Noël se transforme en bad buzz, mais pas un de ceux que l’on croise en France où 12 community managers décident de troller une page car ils s’ennuient. L’armée de 9GAG commence à prendre le contrôle de la page Facebook de Nescafé Hongrie, puis celle de Nescafé qui compte plus d’un million de fans. Des milliers de commentaires haineux sont alors déversés pour tenter de faire plier la marque et de faire gagner l’internaute et son frère handicapé.

9gag9gag_2.PNG
Une page Facebook dédiée, The 9gag Army, est même créée par János Szolnoki et regroupe plus de 25 000 membres. Le mouvement est en marche, et cela continue actuellement. D’autant que Nescafé vient de confirmer suspendre la participation de János. Ce ne serait pas un concours de likes, mais un jury qui décide. Ils assurent également l’avoir eu au téléphone et s’être expliqué avec lui. La communauté crie au mensonge et au scandale… János appelle alors au calme, mais c’est trop tard, le mouvement semble être dur à arrêter ! Pour 5 000 dollars de dotation, Nescafé s’est donc mis Internet à dos. Mauvais calcul, Nescafé. Eux qui avaient déjà connu le courroux des blogueurs français, les voici passés à une autre étape…

On ne sait pas encore comment cette histoire va se finir, mais c’est un excellent exemple du pouvoir de la foule sur le web. C’est ce qu’on peut appeler une vraie communauté, et surtout un énorme bad buzz. A suivre !

Edit : l’affaire aura finalement été résolue assez vite, même si le temps sur le web est bien différent… Des milliers de commentaires plus tard, Nescafé a décidé d’offrir 5 000 dollars, soit l’équivalent du lot remporté par le gagnant, à l’institut s’occupant du frère handicapé de János. Il aura également droit à un traitement particulier dans cet établissement. Le but a été atteint, un appel au calme a donc été lancé par János, qui demande aux 9GAGers de venir remercier la marque. De quoi réorienter un peu le bad buzz ? En tout cas, cela souligne bien l’importance d’être réactif avec ses communautés en ligne…

9gag_fin.PNG

Le site 9GAG
La page Facebook The 9gag Army
La page Facebook Nescafé
La page Facebook Nescafé Hongrie

Pour ceux qui veulent en savoir plus, voici un best-of des messages de soutien postés sur le mur de 9GAG. Il y a de quoi faire…

nescafe.jpgnescafenescafe_3.jpgnescafe_4.jpgnescafe_5.jpgnescafe_6.jpg

Commentaires

  1. douguipat
    20 décembre 2011 - 15h27

    Il manque les pires photos je crois ;) …. et le CM depuis hier ne bouge pas un doigt !

  2. TZ
    20 décembre 2011 - 15h59

    Si c’est un bel exemple de la force de la communauté Internet, c’est également une belle preuve de c**nerie humaine.

    Comment expliquer que malgré l’appel au calme de János le mouvement perdure ? Cela ressemble plus à un tribunal populaire qu’à la réparation d’une injustice.

    Je dis ça tout en détestant le Nescafé et toute l’industrie qui tourne autour des dosettes Nespresso. Rien ne vaut le vrai café moulu !

  3. Leeloo
    20 décembre 2011 - 16h12

    Il y a quelques minutes, sur FB, Janos postait le message suivant :

    « The 9GAG Army
    I made a deal with Nescafé. They will donate 5000$ to the Pető Institute, which is my brother’s school. Also they will give special treatment for my brother. Listen carfully now: we reached our goal, we did what we wanted. Nescafé made the right decision, so we need to appreciate it, and support it, so this could be a real Cristmas story, and you are part of it. Let’s finish this like a boss: can you guys write some thanks for the Nescafé walls? Also if you see hate somewhere, try to remove it, and explain it. I DO want to live on this planet, drinks and jingle bells all around. »

  4. Wes78
    20 décembre 2011 - 19h38

    Epic ce bad buzz façon 9gag ^^

  5. Keith'
    20 décembre 2011 - 22h11

    Sauf que Nescafé avait précisé que le gagnant ne serait pas forcément celui qui aurait le plus de votes, ce serait eux qui choisiraient parmis les meilleures participations. C’est un bad buzz non mérité pour Nescafé …

  6. Kaes
    21 décembre 2011 - 1h52

    La connerie humaine et l’effet de masse. Voilà ce que c’est. Je rejoins TZ sur l’idée du tribunal populaire… Bad buzz non mérité à mon goût (même si je préfère le café moulu ^^).

  7. vincent
    21 décembre 2011 - 17h10

    En effet c’est désormais le risque pour les grandes marques de voir cet aspect viral se retourner contre eux.

    En tout cas cela leur a couté bien plus que 5000$ si on lit la page FB de la marque Nescafé et dans l’ensemble l’appel au calme et même au remerciement de Janos a été écouté même si il a été un peu challengé sur sa propre page FB pour avoir supprimé des tweets, avoir demandé de l’argent pour acheter une caméra…

    Nestlé ne s’en tire pas si mal !

    Our goal with the Nescafé 3in1 promotion was to support the implementation of creative and positive projects in Hungary. We received more than 600 competition entries with lots of great ideas, ranging from an ambulance for children to a shelter programme for homeless people. Although qualification onto the shortlist was in line with the official promotional guidelines, we recognize that János Szolnoki achieved a fantastic level of online support for the good cause of helping handicapped children. At Nestlé we are committed to addressing social problems and have decided to offer 1 million HUF to the Pető Institute, a longstanding partner of ours who offer care and support for disabled children. They have offered to provide special treatment for János’ brother Milán. We encourage anyone who feels passionate about this important issue to also make a donation to the Pető Institute, so further handicapped children can receive expert support and care through the bank account Nr. 10300002-20384669-00003285 (please indicate „donation” in the subject). Work with us and János to support this good cause!

  8. Les SEO Ont Du Coeur
    31 décembre 2011 - 15h35

    Merci pour la récap, très instructive. Effectivement ils ont bien fait de faire ce don pour éviter un massacre de leur page Facebook. C’est énorme comment une communauté peut sabrer l’image d’une marque en quelques temps.

  9. lemmingseo2
    4 janvier 2012 - 19h23

    Cet événement risque par contre de rester comme une tache sur la réputation de nescafé, internet a la mémoire longue !!!! (en même temps… ils l’on cherché non ?)

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar