Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

91% des clics sur Google se font sur la première page

Hugo Clery, le 24 juin 2013

Ce n’est un secret pour personne : être sur la première page des résultats sur Google est préférable pour générer d’avantage de trafic. C’est ici toute la finalité du SEO : bien « ranker » afin de générer davantage de clics et donc plus de trafic. Le tout est ensuite de générer du trafic qualifié pour répondre à d’éventuels objectifs commerciaux et marketing. Cette vision globale de la discipline se concrétise dans les études s’intéressant notamment à l’efficacité des liens présents dans les différentes positions des pages de résultats.

Tous les ans, le réseau de publicités online Chikita effectue une étude sur les performances des liens sur les SERP en terme de trafic selon leur positionnement sur la page de résultats. Ainsi, on analyse ici le pourcentage de trafic que rapporte Google à la page en question par rapport à son trafic global. Autrement dit, le taux de clics sur les liens. Les résultats ne sont pas surprenants et la page présente en première position a un CTR (click-through rate) de prés de 33%, les liens suivants voient leur taux se dégrader : 17,6% pour le 2ème, 11,4% pour le 3ème, et moins de 10% pour le reste des liens de la première page.

Les chiffres sont d’autant plus vertigineux quand on compare les performances des différentes pages : le taux de clic est à 92% pour la première, chutant de 95% dés la deuxième page, pour au final laisser les autres entre 0.1% et 0.4%. Ces résultats sont sans appel, d’autant plus qu’ils se vérifient depuis des années, au fur et à mesure des mises à jour et filtres de l’algorithme Google.

Le site SEOisnotacrime en a fait l’historique, présentant 5 études effectuées en 2007, 2010, 2011 et 2013. Les chiffres varient donc, car les méthodologies diffèrent et une multitude de critères peuvent influer sur les résultats : l’échantillon, la géo-localisation, la version de Google (.com, .fr etc.), les requêtes effectuées, etc. C’est donc un bon moyen d’observer une tendance sur le long terme, mais pas le plus précis dans ses résultats pour avoir des chiffres viables sur lesquels se baser entièrement. Voici un tableau comparatif des différentes études, avec les taux de clic selon les positions au sein des SERP.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. On voit nettement que tout se passe dans le TOP 5 … cela dit il faut encore convertir une fois le visiteur amené sur la page web ! 😉

  2. Alfa dit :

    Ce qui serait intéressant c’est de connaitre le ratio avec les Adwords,

  3. Linkonexion dit :

    Et encore avec la recherche universelle, la géolocalisation et/ou les rich snipets….sur certaines thématiques seuls les 3 premiers parviennent a générer du trafic !

  4. Mathias dit :

    Tout à fait d’accord avec Linkonexion ! Un seul lien visible au dessus de la ligne de flottaison lorsque l’on tape « Météo + ville » sur le moteur de recherche.

    Et encore, quel intérêt pour l’internaute de consulter les sites puisque l’information est directement accessible ?

  5. Jerome dit :

    Pour résumer si on n’est pas sur le haut de la première page on n’existe pas sur google et avec le temps, comme dit @Linkonexion, la recherche organique se fait vampiriser de plus e plus par la recherche locale / maps, les images, le knowledge graph, google shopping, les adwords… Bref ça se complique de plus en plus 🙂

  6. Jerome, webmaster dit :

    A l’adwords academy ils parlent de 50% de clics en moyenne sur la 1ere position des résultats naturels. C’est vachement plus élevé que ce qui en ressort là. On m’aurait menti?!? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *