Mark Zuckerberg : pas de bouton « Je n’aime pas » sur Facebook, mais…

Début novembre, Mark Zuckerberg a répondu aux questions des journalistes pendant 1 heure. Le CEO de Facebook a renouvelé l’opération hier soir, dévoilant les futures fonctionnalités du réseau social.

facebook-q-a

Pas de bouton Je n’aime pas, mais…

Cette question revient sans cesse : Facebook va-t-il implémenter un bouton Je n’aime pas ? Mark Zuckerberg explique que ses équipes sont conscientes de la demande à ce sujet. Néanmoins, il considère qu’un bouton Je n’aime pas ne serait pas bénéfique. Il préfère envisager une évolution du bouton J’aime qui n’est pas toujours adapté (perte d’un proche…). Le bouton J’aime pourrait donc évoluer pour qu’on puisse témoigner notre compassion ou notre soutien à un ami. Il s’agirait vraisemblablement d’un nouveau bouton qui ne remplacerait pas le bouton J’aime systématiquement.

Le Graph Search sera déployé aux autres langues

Pour le moment, le Graph Search n’est disponible que pour ceux qui utilisent Facebook en anglais US. C’est dommage, car ça prive les autres membres de nombreuses fonctionnalités. On pense notamment aux recherches par mots clés dans les statuts. Mark Zuckerberg regrette la lenteur de ce projet pour les autres langues mais annonce que le Graph Search est bel et bien en cours de développement à l’international. Espérons que le français soit l’une des premières langues supportées !

Pourquoi Facebook fait autant de tests ?

En tant que professionnel du web, on est parfois confronté à une gène avec Facebook : on a accès à certaines fonctionnalités, mais notre collègue ne possède pas les mêmes. Parfois, c’est parce qu’il utilise le réseau social dans une autre langue. Dans d’autres cas, c’est parce qu’il a indiqué une autre localisation. Et souvent, on ne sait pas vraiment pourquoi 2 utilisateurs n’ont pas accès aux mêmes outils (a contrario, Google+ déploie généralement les nouvelles fonctionnalités à tous les utilisateurs en même temps). Mark Zuckerberg justifie également cette politique : faire des tests sur un nombre restreint de membres permet d’obtenir un feedback rapide. Si le sentiment des testeurs est négatif, Facebook évite d’ennuyer l’ensemble des utilisateurs avec une mauvaise fonctionnalité. Facebook s’interdit cependant de tester des nouveautés en rapport avec la confidentialité des données.

Facebook va-t-il enfin autoriser les pseudos ?

Sur Facebook, utiliser son vrai nom est obligatoire (à quelques exceptions près). Mark Zuckerberg a réaffirmé son attachement à cette règle de base du réseau social. Selon lui, c’est la condition sine qua none pour maintenir un service de qualité et une communauté saine. Tout le monde sait qui est qui. Et on sait avec qui on partage du contenu. À ce sujet, Facebook se démarque des autres réseaux sociaux, qu’il s’agisse de Twitter ou Google+, qui autorisent les pseudonymes.

Pourquoi Facebook met à jour si régulièrement ses CGU ?

Le 1er janvier prochain, les conditions générales d’utilisation de Facebook vont évoluer. Les membres ont parfois l’impression que les mises à jour régulières des CGU interviennent pour grappiller un peu plus leur vie privée. Mark Zuckerberg justifie ces updates : parfois, il faut « expliquer » les CGU aux utilisateurs et les nouveaux produits (type Messenger) requièrent une mise à jour des conditions d’utilisation, notamment pour pouvoir partager des données entre les différents services.

Voici l’intégralité du 2e Facebook Q&A de Mark Zuckerberg :

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet CRM H/F

22 ans d'existence, plus de 2600 collaborateurs, 137 millions d'Euros de chiffres d'affaires en 2015, Proservia, marque de ManpowerGroup, est un acteur solide et reconnu sur le marché des ESN.Spécialisés ...

Team Leader Cellule Graphique – Intégration Emailing H/F

Associant marketing, création et technologies, Publicis ETO est une agence hybride qui réunit 295 collaborateurs pour 25 millions d'€ de MB en 2015. Spécialisée dans le Marketing Client, ETO conçoit ...

Chargé de Projet Marketing H/F

Disposant d'un réseau national d'agences immobilières et membre d'un Groupe présent sur le marché immobilier depuis plus de 15 ans, son succès repose sur une innovation de logement neuf.Rattaché(e) à ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar