Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Y’a t-il quelque chose de concret derrière le vernis des réseaux sociaux ?

Flavien Chantrel, le 3 novembre 2009

Avant-propos : Ce billet a été rédigé par Thierry, auteur du blog roget.biz. Il blogue à partir du Brésil où il est apporteur d’affaire.

réseauJ’ai connu le premier réseau social il y a déjà 5 ans avec le lancement de Linkedin et Orkut quelques temps après. J’ai d’abord perçu ce genre de site internet comme la version moderne des chain-mails. J’ai refusé les premières mises en contact, car je trouvais la chose un peu trop niaise. En 2005 j’ai eu l’occasion de me morfondre dans un grand placard de luxe à la Défense. J’ai commencé à m’intéresser aux réseaux sociaux et j’ai commencé à réseauter sur linkedin en particulier. J’ai vite laissé tombé orkut qui n’était pas très sérieux à mon goût pour ne focaliser que sur des sites sérieux tels que plaxo, viadeo, et linkedin.

La fierté aujourd’hui c’est d’avoir énormément de contacts, ça en jette un maximum, ça pourrait même influencer un DRH. Cela dit un réseau c’est quoi ? Ou plutôt un réseau qu’est-ce que ça n’est pas ? Posez-vous donc les questions qui suivent et mettez les en vis-à-vis de tous les réseaux sociaux dans lesquels vous êtes inscrits

  • 1 – Mon réseau va-t-il me servir le jour où je vais revenir en France pour chercher un job ?
  • 2 – A combien des membres de mon réseau pourrais-je confier mon numéro de carte bleue ?
  • 3 – Qui de mon réseau j’accueillerais volontiers chez moi avec plaisir comme un ami de toujours ?
  • 4 – Combien de personnes dans mon réseau sont des amis ?
  • 5 – Combien de personnes dans mes réseaux me viendraient en secours si j’étais dans la mouise ?
  • 6 – Combien de personnes ai-je rencontré en chair et en os dans mes réseaux ?
  • 7 – Pire combien de personnes, je ne connais pas dans mon réseau ?
  • 8 – Pourrais-je reconnaître dans la rue l’ensemble des personnes qui sont dans mes réseaux sociaux ?
  • 9 – Puis-je associer une photo à chaque personne de mes réseaux sociaux ?

Normalement après cette liste de question on va s’apercevoir qu’on connaît peu de monde sur cette terre ! Mon conseil est donc de bien soigner votre réseau sur un seul de ces sites, de n’accepter que des personnes que vous connaissez bien, sinon ce réseau ne vous servira à rien, ce sera un gros sac de noms, rien de plus.

Et pour finir, un clin d’œil sous la forme d’une publicité pour IBM qui résume bien les limites du réseau :

Le blog de Thierry : roget.biz

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Véronique dit :

    Merci, cela fait réfléchir. En même temps, je me suis rendue compte d’une autre chose: sans multiplier les réseaux évidemment, mais ceux que l’on utilise régulièrement finissent par « se croiser »: on construit des relations avec certains quasi exclusivement via un réseau, jusqu’au jour où on a plaisir à les découvrir sur un autre. Ça renforce les liens et permet de connaître différemment les personnes.

  2. Kiwi dit :

    Oui, recentrons-nous ! 🙂

  3. Véronique dit :

    @Kiwi 😀

  4. Alex G. dit :

    C’est une très belle réflexion portée sur ce genre de mode qui explose en ce moment. Ne nous perdons pas!

  5. pascale dit :

    Oui, posons-nous les bonnes questions!
    @kiwi et véronique: 😉

  6. Thierry dit :

    voir également
    le news sur techtrend

  7. Vanessa dit :

    Certainement une réflexion interessante Thierry. Cependant on peut pas ignorer qu’il y a bcp d’avantages en ce qui concerne ces réseaux sociales. Moi chui anglaise, vivante en Allemagne, et grâce aux reseaux je peux suivre la vie de mes bons potes que je vois pas souvent en matant les photos qu’ils publient. C’est donc bien pratique pour garder contact. bah oui bien sur il y a des inconvénients aussi, mais la solution, elle n’est pas compliquée : si tu veux pas que tout le monde voit ton profil il suffit de bloquer l’accès. Et on n’est pas obligé à raconter sa vie – ma page infos est vide (employeur, religion, hobbies etc). Il faut garder en tête que on n’a pas à inscrire tout ça, le contenu de ton page-profil est libre à toi, alors si tu t’inscris quelque chose, tu peux pas te plaindre que le monde entier l’ait appris après coup!

  8. Paul dit :

    Les réseaux sociaux sont effectivement un long débat.
    Il est difficile de croire dans tous ses amis et bientôt ils seront capables de savoir qui fait quoi et où.
    Le pire est qu’on ne maîtrise plus l’information sur soit. Par exemple fb met directement votre nom si une personne parle de vous. Donc même s’il l’on est pas sur le réseau social, si quelqu’un parle de vous, vous y existé. Quand aux amis, il est vrai qu’on en a pas beaucoup réellement.
    Mais comme chacun est mettre de soi même, chacun à le choix d’influencer sa vie sur le réseau.

    Par contre ce que je trouve très affligeant est le fait de mettre des photos de ses enfants. Eux n’ont rien demandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *