Weem, plateforme d’échanges entre amis, collègues, voisins…

On a tous à la maison des objets que l’on utilise pas ou peu. Pour les vendre ou les donner, on peut bien sûr passer par des braderies. Le tout est d’avoir le temps ! Les sites de e-commerce peuvent faire l’affaire plus facilement. Mais la plupart prennent une commission… Il reste Leboncoin, site de référence en la matière. Mais parfois, pas besoin d’aller chercher ailleurs ce que l’on a près de chez nous. Nos amis, collègues ou voisins peuvent aussi bien être intéressés ! D’où l’idée de Weem : créer une plateforme d’échanges avec qui vous voulez. Une manière de recréer en ligne des communautés déjà existantes et de faciliter les contacts. Cela rejoint tout à fait ma vision de l’avenir du web : du local à grande échelle. Bien loin des dernières nouveautés Facebook donc, on s’approche plutôt ici d’un web à échelle humaine. Et cela fait du bien !

Weem vient d’opter pour le modèle freemium : la version de base est gratuite, vous pouvez également choisir d’utiliser la version payante pour obtenir plus de fonctionnalités. Premier point positif, la création de votre espace sera simple et rapide. Choisissez un sous-domaine (du type http://xxxx.weem.fr ) et renseignez divers éléments comme votre adresse email et votre page sera prête. Vous pourrez paramétrer votre page Weem de plusieurs manières pour restreindre son accès. Choisissez de la rendre publique ou privée, ou limitez l’inscription aux mails émanant d’un ou plusieurs domaines (pratique pour les entreprises !). Pas de risque de débordements donc puisque vous pourrez avoir la main sur les inscrits.

regionsjob
Niveau personnalisation, vous pouvez très facilement changer le bandeau du site (Rubrique Mon espace> Mon site). Vous pourrez également, dans la même rubrique, changer la couleur de la bannière et du texte de la bannière. Les textes de la page d’accueil sont également personnalisables. La navigation est facile et intuitive.

Passons à l’utilisation du site. Le principe de Weem, comme je l’expliquais en début de billet, est de faciliter les échanges entre les membres de la communauté. Cela être des ventes, dons ou offres de services. Vous pouvez déposer une offre en trois clics, en précisant la nature de l’objet, éventuellement une photo, le prix et une description. Et, cerise sur le gâteau, vous pouvez même publier l’offre automatiquement sur Leboncoin au bout de 48 heures si l’objet n’a pas trouvé preneur parmi les membres de la communauté… Pratique ! Il est possible de commenter ou d’envoyer un mail au vendeur directement depuis chaque annonce.

Si vous souhaitez tester, n’hésitez pas ! Le potentiel est intéressant et les champs d’application nombreux. Pour finir de vous convaincre, voici la vidéo de présentation :

Et pour terminer cette présentation, je laisse la parole au fondateur de Weem, Daniel Gergès, dans une interview express :

  • Bonjour Daniel, peux-tu tout d’abord te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Daniel Gergès, j’ai 35 ans, je suis entrepreneur du Web à Rennes, blogueur, passionné par les médias sociaux, l’entrepreneuriat, les technologie et créateur du service Weem.com.

  • En quoi consiste Weem ? Comment as-tu eu l’idée d’un tel projet ?

Comme pour beaucoup de projets web, l’idée de départ de Weem était très différente. Un jour, nous avons remarqué qu’un petit groupe d’utilisateurs s’étaient servis de Weem pour créer un service de petites annonces dans leur entreprise. En discutant avec eux, nous avons compris qu’il n’existait pas de service simple pour répondre à ce besoin, et que ni le mail, ni le panneau d’affichage n’étaient adapté. L’idée de Weem était née.

  • Cela fait quelques mois que Weem est en ligne. Quels sont les premiers retours ?

Très bons ! En 2009 nous avons testé le service chez une petite dizaine de clients, cela nous a permis de développer tout un tas de petites fonctionnalités pratiques comme la gestion des inscriptions à des sorties par exemple, ou la possibilité de personnaliser chaque Weem.

  • Pourquoi avoir choisi de lancer un modèle freemium ?

Il y a deux raisons qui nous ont poussé à faire cela. La première est que dans les entreprises, le cycle de décision peut être un peu long. Le modèle freemium nous permet de faire découvrir l’intérêt du service à un nombre élevé d’entreprises à un coût commercial relativement faible.

La deuxième est que nous sommes persuadés qu’il existe d’autres usages de Weem, par exemple pour créer un réseau social de proximité à l’échelle d’un quartier ou d’une école et que pour ces utilisations un modèle basé sur la publicité est préférable.

  • Des évolutions sont-elles prévues dans les prochaines semaines ?

Oui, nous travaillons à une meilleure gestion des invitations qui permettra au créateur d’un Weem d’inviter simplement ses contacts, ainsi qu’à un widget qui permettra d’intégrer Weem à un Intranet ou à un blog.

  • Quels sont tes objectifs pour Weem à moyen terme ?

Sur 2010 nous allons vraiment travailler à diffuser Weem le plus largement possible et ça démarre plutôt très bien : presque 200 weems ont été créés depuis le lancement du modèle freemium la semaine dernière !

Le site Weem

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar