Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Web local : Regioo, un digg-like de proximité

Flavien Chantrel, le 29 juillet 2009

logo regioo Il reste beaucoup de choses à faire dans le web participatif local. Certes, les journaux locaux, tout comme les chaînes de télé locales, ont pour leur majorité une déclinaison en ligne. Le tout peine toutefois à sortir des sentiers battus et se présente de manière conventionnelle. Des articles qu’il est possible de commenter, quelques forums et cela ne va guère plus loin. Il existe bien sûr de nombreux blogs et projets spécifiques à une ville ou à une région. Ces derniers restent bien souvent la meilleure méthode pour rester au plus près de l’actualité, échanger des bons plans ou obtenir des informations alternatives. De nombreuses choses restent toutefois à inventer dans ce domaine. La difficulté repose principalement sur la capacité d’un site à mobiliser puis fidéliser un public assez large pour le faire vivre. L’intérêt d’un site est en effet proportionnel au nombre de personnes qui l’alimentent. Reste à trouver les modèles qui permettront un succès d’audience, une facilité d’utilisation suffisante et bien sûr un contenu riche et pertinent. Les réseaux sociaux, Twitter ou encore les blogs offrent de jolis débouchés. De nouvelles voies sont possibles, il ne reste qu’à les trouver ! L’intérêt pour l’internaute est évident : trouver des informations qui touchent à sa vie quotidienne. Shopping, sorties, évènements culturels, rencontres… Les débouchés sont aussi nombreux que pratiques pour l’utilisateur désireux d’avoir accès à l’actualité locale.

Regioo propose une approche originale et bien pensée. Le site se présente sous la forme d’un digg-like à vocation régionale. Il tente « d’offrir une place unique pour regrouper les contenus issus du web local et ainsi créer des flux d’actu régionaux« . Plutôt que de réinventer le contenu, le but est donc d’agréger les informations déjà existantes mais disséminées sur les « sites/blogs des mairies/pays de communes, citoyens, associations, … ». Une bonne manière d’offrir de la visibilité aux contenus jusqu’alors confidentiels. Les lecteurs pourront y voir une sorte de quotidien de proximité. Idéal pour s’informer rapidement sur ce qui se passe près de chez soi. Le but n’est pas de créer un flux automatisé provenant de sources pré-déterminées, chaque news devra être postée sur le site. Libre à l’utilisateur de s’abonner aux flux de sa région.

regioo

Mais quid de la pérennité ? Les bonnes idées sont nombreuses, malheureusement la plupart d’entre elles finissent au placard. Les conditions de la réussite pour ce genre de site sont simples. D’une part, réussir à atteindre les fournisseurs de contenus pour qu’ils viennent proposer leurs actualités. Une poignée de contributeurs n’est pas suffisante pour faire vivre un digg-like, les nombreux échecs en la matière sont là pour le prouver. D’autre part, il est nécessaire de former une communauté d’utilisateurs assez nombreuse pour générer un trafic conséquent sur les news publiées. Ces deux éléments doivent prendre corps ensemble pour permettre une synergie suffisante et assurer à Regioo un bel avenir. Espérons donc que les visiteurs et les éditeurs locaux (ainsi que les annonceurs) soient au rendez-vous.

Un bon concept et une approche intéressante pour les différents partis, le projet semble bien lancé. Ajoutons que le design est agréable et la navigation facile. Tous les ingrédients sont donc réunis pour offrir un service performant. Il ne reste plus qu’à trouver les utilisateurs. Attention, il est « hors de question de concurrencer l’AFP, Le Post ou tout autre… c’est un concept « pilote » qui ne demande qu’à recevoir les témoignages des gens pour être amélioré et pourquoi pas, essayer d’intéresser un groupe média national qui ne possède pas de contenu régionalisé« . Vous êtes partant ?

Le site Regioo
A lire, le billet du fondateur : Web local : Regioo, un nouveau site d’info participatif

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. danielito dit :

    Merci pour l’info flavien ! l’idée est bonne et ton analyse pertinente, le truc bloquant est effectivement l’amorçage qui va être compliqué puisque local (et je m’ai pu m’y frotter directement avec Gootza un service que j’ai développé en 2005…)

    L’autre truc c’est que je ne me retrouve absolument pas dans le coté régional, trop vaste pour tout ce qui touche à ma vie quotidienne, il manque aussi un coté + temps réel et communication à la twitter (ou qui intègre twitter)

    L’aggrégateur hyperlocal reste encore à inventer 🙂

  2. Nico dit :

    Un grand merci pour ce billet !

    Sur la pérennité, je crois que Flavien résume très bien le projet et l’idée : on prend le risque d’essayer et si ça marche, on continue. Dans le cas contraire, soit le projet est arrêté, cédé… Comme je le dis dans le billet paru sur mon blog perso, Regioo est un projet personnel et je suis libre de le porter le plus loin possible sans rendre compte à qui que ce soit.

    Le plus important pour l’instant, c’est de recevoir l’avis du plus grand nombre pour améliorer le site et débugger l’application. Naturellement, je propose aux blogueurs locaux de s’inscrire pour faire vivre le site et se l’approprier afin de créer un mini quotidien régional à partir de sources « citoyennes ».

    Si des médias veulent également participer, ils trouveront leur place mais cela impliquera des discussions sur le droit de reproduction/citation des contenus.

    Pour danielito, juste une précision : Regioo permet d’agréger du contenu « hyperlocal ». Il suffit de créer un groupe pour sa ville, son pays de communes… ça se passe ici :

    Pour la notion de réactivité, il reprend également l’ensemble des contenus « frais » sur un flux Twitter.

    C’est un projet qui reste tout à fait modeste, il n’y a pas de moyens démesurés derrière, juste l’envie d’essayer de stimuler le web local. On saura très vite si le projet va passer le crash test… ou pas.

  3. Véronique dit :

    Merci. Effectivement une bien bonne idée si elle arrive à assembler une communauté. Qui est à l’origine du projet? (je vais aller voir en tout cas, merci).

  4. Nico dit :

    @veronique : moi 😉

  5. Modérateur dit :

    @Danielito : effectivement beaucoup de choses restent à inventer, le côté temps réel est amené à se développer, mais le grand public est-il prêt à intégrer ces changements rapidement ? L’adaptation à Twitter n’est pas facile, la prise en main d’un site de ce type doit être immédiate et il nécessite un public hétéroclite et nombreux… La problématique de l’hyperlocal (opposé au régional) est effectivement importante également, mais d’autant plus difficile qu’elle nécessite un nombre de contributeurs conséquent.

    L’idéal serait d’avoir des agrégateurs intelligents, mix de moteurs de recherche en temps réel et de site participatif, qui offrirait à chaque utilisateur un contenu lié à ses attentes et à sa localisation… En sachant que le plus dur sera toujours de constituer la communauté et de publiciser le site, les échanges étant la matière première de sa réussite. Le web local constitue pour moi l’avenir immédiat, il reste pourtant à inventer ! Regioo me parait être une idée intéressante, reste à voir si la sauce prendra. Je l’espère, cela pourrait être un bon début. Même si son principal défaut reste sa non-spécialisation, la France, c’est grand…

  6. danielito dit :

    @nico déjà félicitation pour le lancement – j’aurais du commencer par çà 😉 – et merci pour la précision sur les groupes j’étais passé à coté, je vais regarder. Petite question : comment comptes tu t’y prendre pour faire connaître ce service et donner aux gens l’envie de l’utiliser ?

  7. Nico dit :

    @danielito : outre le buzz naturel et vos précieux coups de main pour faire connaitre le site, je crois que ce sera un travail continu pour faire du « one-to-one » en contactant les blogueurs locaux.

    Certains semblent réticents face à l’idée de venir régulièrement poster et préfèrent du flux rss automatisé (paradoxe lorsque certains se plaignent que les agreg pompent sans leur aval). D’autres ont envie de contribuer à ce fil d’actu régionalisé car ils vont y trouver un concept qui leur correspond et qui est indépendant/neutre.

    @modérateur : la France certes, mais segmenté en région. Les groupes étant la pour faire de l’hyperlocal si besoin est. Mais c’est effectivement qq chose qui doit être amélioré et je réfléchis déjà à l’ajout d’une fonction dans les semaines à venir pour palier à ce manque 😉

  8. Kiwi dit :

    Je trouve aussi que ce Regioo est un excellent concept ! j’attends d’en voir la suite !! Il peut apporter un excellent panorama de l’actu régionale en effet. Un bon complément pour RJ, non ? 🙂 Magnifique, je dis.

  9. Véronique dit :

    @Nico: merci!

  10. France dit :

    Je vais rejoindre cette communauté en germe. Je ne sais pas si j’aurai matière à l’alimenter dans les jours qui viennent mais cela m’obligera à remettre mon cerveau en mode ON 🙂 Je trouve l’initiative très intéressante et j’espère qu’elle va se pérenniser. Il ne tient qu’à nous 🙂

  11. Nicolas dit :

    @France: avec vos commentaires, vos remarques, on devrait arriver à faire qq chose de sympa. Ensuite, et bien ce sera aux blogueurs de faire passer le lien et venir contribuer au site. Je pense déjà à ajouter qq fonctions dans les semaines à venir… pour la question de savoir si l’initiative va se pérenniser, comme c’est un projet perso, je n’ai pas de comptes à rendre donc en l’état, c’est parti pour qq mois! ;))

  12. Nicolas dit :

    « Les bonnes idées sont nombreuses, malheureusement la plupart d’entre elles finissent au placard »

    Ce fut le cas de Regioo.fr, un peu plus d’un an après sa mise en ligne. Je n’ai pas souhaité poursuivre car l’outil (digg like) n’était pas adapté au projet et à son développement futur… sur ce point, je souhaitais aller plus loin mais la question de la viabilité du modèle s’est très vite posée. Force est de constater que toutes les conditions n’étaient pas réunies pour assurer le développement du site sous sa forme envisagée.

    L’expérience de laboratoire s’est donc terminée. Ce n’est ni une réussite ni un échec mais un cas d’étude pour trouver de nouveaux modèles permettant de faire émerger et vivre l’info hyperlocale avec des témoins de l’info « citoyens ».

    A très vite pour de nouveaux projets !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *