Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Viva Technology : l’événement qui rapproche les grands groupes et les startups

Juliette Pignol, le 31 mai 2017

A l’occasion de Viva Technology 2017, nous avons eu la chance de recueillir les témoignages de Julie Ranty et Maxime Daffert, les deux organisateurs de l’événement. Nous avons voulu en savoir plus sur cette seconde édition du salon de l’innovation. Organisé par Publicis Groupe et Les Echos est soutenu par BNP Paribas, Google, Orange et La Poste, il prendra place du 15 au 17 juin à la Porte de Versailles de Paris (15e arrondissement).

À qui s’adresse le salon Vivatech 2017 ?

À à peu près tout le monde ! Et c’est justement la force de cet événement. Les deux premiers jours sont à destination des professionnels, des investisseurs, des startupeurs […], les conférences seront exclusivement en anglais et les thématiques orientées vers des préoccupations business.

Le samedi quant à lui, donne la possibilité au grand public, familles et étudiants, de toucher du doigt en avant-première les technologies de demain et de rendre accessible des domaines comme la VR, la fintech à travers des démos, tests inédits et conférences en français.

Quels sont les principaux enjeux de l’édition cette année et quelles grandes tendances s’en dégagent ?

Le principal enjeu de cette édition est de confirmer la position de Viva Technology comme événement incontournable dans le domaine des innovations et de la tech. Le second gros enjeu est d’arriver à toucher une population internationale, Viva Tech n’est pas seulement un projet français, ni même européen, les enjeux du digital et les relations entre grands groupes et startup dans la transformation technologique est une préoccupation internationale.

Les tendances qui se dégagent de cette édition 2017 à venir sont principalement les drones, la réalité virtuelle, et les robots intelligents. Parallèlement, nous apportons aussi une importance toute particulière à la place des femmes dans les startups et sujets tech.

Vous avez confié vouloir « renforcer l’expérience utilisateur » sur le salon. Quelles animations seront organisées dans ce sens ?

C’est vrai, car Viva Tech ce n’est pas que des conférences. C’est aussi des concours de drones, des rencontres avec des robots, des lancements de produits jamais vus, des véhicules autonomes, des maisons construites en live avec des imprimantes 3D, des combats de codeurs… En sommes tout pour régaler les plus curieux !

Vous avez à la fois invité des speakers d’entreprises de renommée mondiale (comme Booking.com, Alibaba, IBM…) mais aussi des startup, et ce dans le but de favoriser le networking. Que faire pour abaisser les barrières entre ces deux mondes ?

La volonté de rapprochement entre grands groupes et startups est un projet qui dépasse les trois jours de l’événement. Nous sensibilisons les grands groupes (Google, La Poste, BNP Paribas, Orange…) à regarder les innovations déployées par les startups et s’intéresser à l’éventualité de les implémenter à leur structure.

Concrètement, nos partenaires ont joué le jeu en proposant aux startups de répondre à leurs « Challenges » postés en ligne sur la plateforme de Viva Technology ainsi qu’à leurs « Awards », donnant lieux à des contributions financières, des collaborations, des stands offerts sur leur Lab sur l’événement, de la visibilité médias…

Nous tenons à ce que la dynamique qui se dégage de ces projets perdure, car ces collaborations sont bénéfiques à tous les niveaux.

Comment décrieriez-vous la place des femmes dans l’horizon techno mondial aujourd’hui et quelle place auront-t-elles sur le salon ?

La place des femmes dans le numérique et dans l’univers des startups est encore largement insuffisante, entre 15 % et 30 % selon les études. Viva Technology est conscient de ces enjeux et souhaite s‘engager dans la place des femmes sur l‘événement de plusieurs manières.

Afin de rendre naturelle la présence des femmes dans le digital, Viva Tech s’engage à assurer la parité parmi les conférenciers, les entrepreneurs et les visiteurs présents : Gillian Tans (CEO de Booking.com), Isabelle Kocher (CEO d’Engie), Bertilla Teo (CEO de Publicis Media Chine)… Des dizaines de superwomen prendront la parole sur la scène de VivaTech !

D’autres parts, pour partager leurs expériences et expertises dans leur domaine, en partenariat avec des initiatives dédiées aux femmes dans le web (StartHer, Girlz In Web, Paris Pionnières…), plusieurs entrepreneures viendront témoigner de leur déclic ! Pour conclure ces rendez-vous, 12 startups menées par des femmes seront élues coup de cœur de Viva Technology et du Women’s Forum.

En plus, pendant l’événement, tous les contenus faisant la part belle à l’innovation au féminin seront localisables grâce au hashtag #womenrock, spécialement créé pour l’occasion !

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *