Vie privée et services en ligne : l’étude Who has your back

Quels sont les sites qui nuisent le plus à la vie privée de leurs membres ? C’est la question que se pose tous les ans l’Electronic Frontier Foundation, une ONG américaine dont le but est de défendre la liberté d’expression sur Internet. EFF a ainsi examiné la conduite de 18 importantes entreprises du web, d’Amazon à Yahoo!, en termes de conditions générales d’utilisation, politique de vie privée, procès éventuels… L’ONG a ensuite attribué des étoiles à ces services en fonction du respect ou non de la confidentialité des utilisateurs. Alors, quels géants du secteur défendent bien leurs membres en cas de demande d’informations privées de la part des gouvernements ?

Cindy Cohn, directrice juridique d’EFF, explique que « cette année, il y a eu une grosse augmentation du nombre d’entreprises faisant publiquement la promesse à leurs utilisateurs de les informer à chaque fois que le gouvernement demande des données à leur sujet. Cette notification donne aux utilisateurs des chances de répondre et de se défendre si des enquêteurs souhaitent, de façon injuste, partir à la pêche aux informations personnelles. Il apparaît que cette promesse de notification est en train de devenir un standard pour les entreprises responsables. » Cependant, même si le niveau général a augmenté, les écarts de protection entre les différentes entreprises sont bien présents. Les différents critères :

  • l’entreprise informe-t-elle ses utilisateurs en cas de demandes d’informations personnelles ?
  • l’entreprise est-elle transparente quant aux requêtes émanant du gouvernement ?
  • l’entreprise se bat-elle pour la confidentialité de ses membres dans les tribunaux ?
  • et au Congrès ?
Bien entendu, certaines entreprises ne sont pas concernées par tous ces critères. Mais si l’une d’entre elles se distinguent particulièrement, par exemple dans la défense de ses utilisateurs lors d’un procès, elle obtient une étoile.

Très mauvais élèves : Foursquare, Myspace et Skype, qui n’ont obtenu aucune étoile… En revanche, Twitter, Google, LinkedIn et DropBox apparaissent comme des exemples de bonnes pratiques en matière de transparence et de respect des données privées de leurs utilisateurs.

Espérons que ce genre d’études déclenchent chez les grandes entreprises la volonté de mieux faire… EFF estime que les résultats sont plutôt encourageants, et montre une bonne amélioration par rapport à l’année précédente : des rapports réguliers de transparence et la publication de conditions d’utilisation claires sont désormais monnaie courante. Mais il reste encore de la place pour d’autres améliorations !

 

Source : Le Monde Informatique

Lire l'étude complète

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar