Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Vidéo : les tendances visuelles 2017

Thomas Coëffé, le 15 juin 2017

Chaque année, Getty Images publie une étude sur les tendances visuelles. Le spécialiste de la création et de la distribution de contenus numériques dispose d’une base de données conséquente pour mener cette étude : un milliard de requêtes sont effectuées chaque année sur Getty Images, pour 400 millions de photos téléchargées.

L’équipe de Recherche Créative (des anthropologues de l’image) se base sur ces données, les comportements d’achat des consommateurs et les évolutions socio-culturelles pour anticiper les tendances visuelles. Ce focus concerne la vidéo, un format de plus en plus populaire sur le web :

  • 55% des internautes regardent quotidiennement des vidéos sur Internet,
  • 22 milliards de vidéos sont vues chaque jour
  • 80% du trafic internet sera généré par de la vidéo en 2019
  • +80% d’engagement pour un post Facebook qui intègre une vidéo
  • +80% de conversion pour une landing page qui intègre une vidéo

Sachez également que 51% des vidéos sont visionnées sur mobile, que deux tiers des internautes préfèrent les vidéos qui durent moins d’une minute et que seuls 2% d’entre eux tournent leur smartphone pour regarder une vidéo horizontale. Le format court et vertical a clairement la cote, mais implique de nouveaux défis pour les créatifs.

Pour les aider à concevoir des vidéos qui sortent du lot, Getty Images a listé les 6 tendances visuelles 2017. Comme l’an dernier, elles ont été présentées par Stéphane Dussarps et Pierre Peybernes, responsables développement, lors du Web2day Nantes.

Le virtuel réel

Les récits à la première personne sont de plus en plus courants dans les publicités et les vidéos créées par les marques. La dimension immersive, symbolisée par la réalité virtuelle, est de plus en plus prégnante. Les entreprises adoptent le format vidéo 360° pour proposer une expérience plus riche aux consommateurs. “Le virtuel réel, c’est le partage de ce qui n’est pas commun, ce sont des formats bruts et immersifs, comme la vidéo 360° ou la réalité virtuelle, et c’est surtout l’abolition des filtres et des frontières entre l’émetteur et le destinataire”. On retrouve aussi cet aspect expérientiel au cœur des stratégies de refonte des points de vente : “inclusion du digital dans les magasins, boutiques éphémères… C’est une tendance qui dépasse le visuel, mais qui est vraiment sociétale”.

L’esthétique des couleurs

La seconde tendance évoquée par Getty Images est l’esthétique des couleurs. À ce sujet, les couleurs pastel sont passées de mode et laissent place à des couleurs vives et affirmées. On remarque aussi le retour au monochrome. Les internautes recherchent des couleurs saturées, et le “vert” est la couleur la plus recherchée. Pantone a d’ailleurs choisi le Greenery comme couleur de l’année. “Les couleurs permettent une véritable immersion, comme on le voit ci-dessous avec Se Loger. On reprend les thématiques classiques de l’immobilier, mais la forme est innovante : vidéo en stop motion, look très typé Andy Warhol ou Wes Anderson. C’est ludique et sympa.”

Le sans filtre

Si Instagram et Snapchat sont en partie responsable de la tendance “couleurs vives”, ils le sont tout autant pour la tendance No Filter. Ce mouvement rappelle également les codes du photojournalisme gonzo. Les marques optent de plus en plus souvent pour des prises de vues brutes et misent sur l’authenticité. Le “sans filtre” est particulièrement adapté à la communication qui cible la génération Z, rompue au langage du marketing. “Leur vanter une image idéalisée d’un produit ou d’une marque, ça ne fonctionne plus. Ce qu’ils attendent, c’est une communication plus réaliste”. Cette publicité de Bodyform représente cette tendance sans filtre, “qui permet de capter l’attention d’audiences “endormies” par des visuels consensuels”.

La détermination féminine

La quatrième tendance relevée par Getty Images est la détermination féminine. Les annonceurs mettent en avant une image affirmée et combattante de la femme, loin des stéréotypes et du machisme. “La place de la femme devient centrale dans les vidéos, on insiste sur l’émotion brute, la douleur ou l’effort”. La campagne réalisée par Kenzo illustre parfaitement ce nouveau rôle fort porté par les femmes dans les vidéos.

Le voisinage planétaire

Pour susciter l’empathie et l’allocentrisme, les marques peuvent également s’inspirer du “voisinage planétaire”. Cette tendance consiste à “donner à voir l’interconnexion des individus partout sur la planète”, prouver que nous sommes tous reliés malgré des zones géographiques parfois très éloignées. Le terme de “fusion” revient régulièrement pour définir cette tendance. “Elle émerge autour de deux mots-clés : « communauté » et « mondialisation ». Les recherches autour de ces mots ont augmenté de plus de 60% en 2016. Ce qui attire les audiences, c’est la mise en image d’un sentiment que nous connaissons tous : l’abrogation relative des frontières grâce à la technologie”. Les associations comme Médecin sans frontières surfent allègrement sur cette tendance visuelle.

La spontanéité ludique

Getty Images termine sa présentation des tendances visuelles de l’année sur une note plus légère, avec la spontanéité ludique. Il s’agit là de rappeler l’enfance, d’interpeller l’internaute avec des anti-héros, de l’humour, voire du ridicule. “Les éléments graphiques sont également très enfantins : formes douces et couleurs pop. Les comportements également : déguisements, grimaces, cascades, jeux…”. La popularité des requêtes liées à cette tendance est en forte hausse, avec deux fois plus de requêtes que l’an dernier. Les marques qui souhaitent montrer qu’elles “ne se prennent pas au sérieux” sont les premières à utiliser les codes de la spontanéité ludique. Une tendance également portée par les réseaux sociaux, où la légèreté est bien souvent de mise. Certaines marques puisent dans les références cinématographiques pour susciter cette proximité avec l’internaute, comme ici avec Babbel.

Pour en savoir plus sur l’importance de la vidéo et sur les tendances du contenu, vous pouvez consulter ce décryptage : vers une ère d’authenticité, de réalisme et d’immersion.

En partenariat avec Getty Images
Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *