Vérifier et contrôler son identité numérique : les bases

L’identité numérique est sur toutes les bouches en ce début d’année. Auparavant limité à un public RH et à une minorité éclairée de candidats, le concept s’est démocratisé. Peut-être est-ce l’effet de mauvais retours d’expérience ou de lynchages en règle, toujours est-il que le grand public commence à s’intéresser à la gestion de sa réputation en ligne. La vitesse de propagation d’une information sur le web et le recours quasi-systématique à Google (au moins) de la part des recruteurs lui donne raison. Mais gérer son identité numérique, en quoi cela consiste-t-il ? A faire attention aux informations que l’on laisse en ligne au quotidien, bien sûr. A fermer ses profils également. Mais aussi à vérifier et à nettoyer ce qui est déjà présent ! Il existe de nombreux services, moteurs et outils en ligne pour vous aider (ou vous desservir) dans cette démarche. Aref de Demain la veille vient ainsi de publier la Boîte à outils du veilleur :

ereputation

Ce billet ne cherche absolument pas à être exhaustif, mais plutôt à vulgariser la veille sur son identité en ligne. Pas besoin d’avoir plusieurs années d’expérience dans le web ou de surveiller des centaines de sources et de nouveaux services pour ne pas vous « griller » en ligne. Le tout est de regarder là où il faut. Voici une sélection de cinq sites à regarder absolument pour faire un état des lieux de votre identité numérique et pour effectuer un suivi à ce niveau. Vous trouverez également quelques astuces pour mieux les surveiller.

carte googleOui, c’est une évidence. Google est le premier site sur lesquels les gens (collègues, recruteurs, amis, ennemis…) se connecteront pour trouver des informations sur vous. La plupart des gens ont déjà fait une recherche sur leurs nom/prénom, c’est sans doute votre cas. N’oubliez pas qu’il n’y a pas que la première page qui compte… Allez faire un tour sur les pages suivantes pour voir si une erreur de jeunesse ou si un(e) commentaire/photo/vidéo/texte non désiré ne ‘est pas retrouvé en ligne sans votre consentement. Autre point à ne pas oublier, l’actualisation des pages de résultat. Ces dernières ne sont pas figées et peuvent bouger avec le temps, du nouveau contenu remontant à la surface.

Pour vous permettre de suivre facilement ces changements, vous pouvez transformer une requêtes en flux RSS. De cette manière, vous serez automatiquement prévenu quand une nouvelle page sera référencée significativement sur votre nom. Pour cela, utilisez Feedmysearch.

blogsearchLes blogs prennent de plus en plus d’ampleur sur le web. Multiplication des sources d’information, rapidité de mise en ligne, facilité d’administration… Ils ne ressortent pas toujours dans les premières positions des moteurs de recherches mais les sites spécialisés les agrégeant ou offrant une fenêtre sur la blogosphère sont de plus en plus nombreux. Google Blogsearch est sans doute le plus complet. Tant mieux, car il offre la possibilité de s’abonner par RSS sur des requêtes particulières. N’hésitez donc pas à le faire sur votre nom+prénom, de cette manière vous ne raterez aucune actualité sur vous. Pour cela, lancez votre recherche puis cliquez sur RSS dans la colonne de gauche.

  • Facebook

facebookOn le sait depuis longtemps, Facebook n’est pas le haut-lieu de la confidentialité des données. Ce n’est pas non plus un site à portée professionnelle réelle, il vous sera difficile d’y soigner votre identité en ligne. Sur ce point, les risques sont plus nombreux que les hypothétiques bénéfices. Dernier évènement en date soulignant l’importance d’être à l’affût, le changement des conditions générales d’utilisation de Facebook. Vous saviez déjà qu’en ouvrant un compte sur le site, vous leur laissiez le droit de :

« an irrevocable, perpetual, non-exclusive, transferable, fully paid, worldwide license (with the right to sublicense) to (a) use, copy, publish, stream, store, retain, publicly perform or display, transmit, scan, reformat, modify, edit, frame, translate, excerpt, adapt, create derivative works and distribute (through multiple tiers), any User Content you (i) Post on or in connection with the Facebook Service »

La différence réside dans la disparition de ces quelques lignes :

« You may remove your User Content from the Site at any time. If you choose to remove your User Content, the license granted above will automatically expire, however you acknowledge that the Company may retain archived copies of your User Content. »

En d’autres termes, la possibilité de supprimer vos données et les éléments que vous aviez mis en ligne a disparu… Une autre raison de se méfier et de ne pas divulguer d’informations que vous pourriez être amenés à regretter. Si vous décidez d’ouvrir (ou de continuer à utiliser) un compte Facebook, n’oubliez pas de le protéger !

profil

  • 123people

123people123people semble être le mieux référencé des moteurs de recherche de personnes en France. Le principe de ces sites est simple : regrouper sur une même page toutes les informations trouvées sur Internet sur une personne. C’est en quelque sorte le gardien agrégateur de votre identité numérique. A la différence que vous ne lui avez rien demandé… Numéro de téléphone, résultats Google, vidéos, biographies, liens vers les différents profils… Ce mouchard moderne peut vous mettre en valeur (le nuage de tags est plutôt bien fait) comme vous enfoncer. D’autant que les résultats ne sont pas forcément encore au point… Espérons que vous n’avez pas trop d’homonymes. En attendant, autant aller voir ce qu’ils ont dans leur dossier sur vous ! Les CGU sont tout sauf claires… Difficile donc de savoir comment enlever les données souhaitées du site. Le plus simple est encore de contacter le service client par mail, en espérant une réponse : searchsupport (at) 123people.com . Toutefois, le site se contente de regrouper des informations trouvées ailleurs. Le plus efficace sera donc de remonter à la source.

cvgadgetCVgadget fonctionne sur le même principe qu’123people mais le site est beaucoup plus lisible. Vous trouverez de nombreuses informations vous concernant classées par catégories : documents, images, vidéos, blogs, réseaux sociaux… Un bon moyen de vérifier les traces que vous avez pu laisser en ligne et le cas échéant les supprimer. La même remarque s’applique que plus haut : le site agrège des informations trouvées en ligne. S’il s’agit d’une bonne source d’information pour identifier les éléments que vous souhaitez enlever et faire un état des lieux, le ménage sera à faire sur les pages sur lesquels le site renvoie.

Vous avez trouvé des résultats en ligne qui ne vous conviennent pas ? Le plus simple est encore de contacter directement en ligne les éditeurs des sites concernés pour leur demander de mettre hors-ligne le contenu en question. Certaines traces peuvent également être enlevées en supprimant votre compte en ligne sur le site désiré. Votre état des lieux fait, il ne vous reste plus qu’à surveiller ces différents sites (automatiquement ou pas) pour éviter les mauvaises surprises. Bonne chance dans votre quête d’e-réputation de choc !

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet Monétisation H/F

Cdiscount, qui sommes-nous ? Pionnier du e-commerce en France, nous n'avons eu de cesse d'évoluer pour nous adapter et anticiper les besoins et aspirations des consommateurs. En nous engageant à démocratiser ...

Concepteur Développeur C# Dot Net H/F

APSIDE, 1ère ESN indépendante de France (+2000 salariés sur + 20 agences en France et à l'international) développe son activité en 1998 sur Rennes, qui regroupe aujourd'hui près de 100 ...

Chargé de Communication H/F

Promoteur Immobilier National recrute en CDI un Chargé de Communication H/F.Au sein d'une équipe de 5 personnes et sous la responsabilité directe de la responsable marketing et communication, vous serez ...

Commentaires

  1. Véronique
    16 février 2009 - 17h41

    Merci de mettre tout cela à la portée de tous (en tout cas du plus grand nombre!).

  2. pascale
    16 février 2009 - 18h24

    Euh, en changeant la CSS de mon blog, mon widget Viadéo est devenu énooorme;je ne sais plus comment lui redonner les bonnes dimensions.
    Et comme le dit Véronique, super de nous donner toutes ces infos!

  3. Modérateur
    16 février 2009 - 18h32

    Je ne vois plus du tout ton widget Viadéo.. Peux-tu m’envoyer le code correspondant par mail ? Merci.

  4. Marco
    17 février 2009 - 1h00

    Très bon article ! Et je ne dis pas ça parce que tu as indiqué le lien de mon blog ! 😀

    A bientôt,
    Marco pour Chroniques d’un eMarketeur

  5. pascale
    17 février 2009 - 20h39

    Justement, je ne sais plus où le trouver

  6. christophe blazquez
    24 mars 2009 - 19h27

    Bonsoir,

    Merci pour ce post intéressant 🙂

  7. BJC
    26 mars 2009 - 21h49

    Ha ! celui là je l’ai lu hier… et à cause de toi, j’ai passé ma journée à vérifier tous mes supports et mes réseaux (changement d’avatar au passage) pour être sûre d’être cohérente… RAS… enfin… si… deux mails me faisant remarquer que BlogJobComm était un pseudo dangereux … bah oui mais moi je suis une fille et BlowJob franchement j’y avais pas pensé !! Ah ces mecs 😉

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar