Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

Un (faux) pari sur Twitter engendre 23 000 RT : la chaîne de mails du futur ?

Flavien Chantrel, le 1 septembre 2011

L’histoire est anecdotique mais suffisamment marquante pour être relayée. Elle synthétise à la fois la puissance possible des réseaux sociaux mais aussi l’utilisation qui en est faite. Si la force de frappe possible est immense, le relai arrive généralement par jeu sur des thématiques liées à la détente. C’est le cas avec ce tweet et son histoire assez incroyable. Tim Daniels, employé à Poultry Keeper, société spécialisée dans l’élevage de volaille, est convaincu de l’intérêt de Twitter, mais pas son boss. Ils font alors un pari. Tim envoie un tweet en ligne, si ce dernier n’atteint pas 10 RT, il devra 10£ à son patron. Dans la cas contraire, il recevra 50 pennys (57 centimes d’euros) à chaque RT reçu. Tim a alors à peine 500 followers, le boss ne prend donc pas trop de risques. Il part alors en week-end sans se soucier du pari et en pensant même le perdre. Sauf qu’en revenant le lundi, il s’aperçoit que le tweet en question a été repartagé plus de 20 000 fois et a intégré le top 100 des messages les plus RT…

poultry keeper
Avec désormais 23 000 RT au compteur, si l’on s’en tient au pari, son boss lui doit donc plus de 11 500£ soit plus de 13 000 euros. On se doute que le paiement ne sera pas effectué, mais le patron de PoultryKeeper a dû comprendre la leçon… C’est assez incroyable de voir ce phénomène de masse frapper au hasard. Pas sûr que l’intérêt de Twitter soit pour autant démontré. Le compte Twitter de l’entreprise a certes gagné 1000 followers mais probablement peu de prospects qualifiés ou de lecteurs intéressés par l’élevage de volailles… Mais a en tout cas bénéficié d’une bonne visibilité. Voici le tweet original par lequel tout a commencé :

poultry keeper

Une histoire trop belle pour être honnête

BARNEY

L’histoire est trop belle pour être tout à fait honnête, comme le précise Plepleer sur Twitter. Il s’agirait en fait d’une technique déjà (un peu) éprouvée consistant à mettre en ligne ce genre de défi ou de pari pour amasser un maximum de RT ou de partages. L’intérêt ? A part un peu de visibilité mal placée (je vois mal les éleveurs de poulets trainer sur Twitter), j’ai du mal à cerner. Toujours est-il que cela fonctionne généralement très bien, la preuve. Et que les 23 000 RT ont bien été comptabilisés, ce n’est donc pas un fake mais une stratégie marketing sommaire et efficace. La chaîne de mails du futur ? Voici les copies écran d’autres tentatives réussies.

google_plus_scam.png
linkedin scam

La mise au point de The Next Web
Le billet explicatif de Tim
Le compte Twitter PoultryKeeper

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Hubert_SENANT dit :

    Bon, je me demande quand même si ce coups là n’était pas prémédité par l’animateur du compte Twitter…

    Dans tous les cas,
    soit c’est une belle histoire à se raconter au coin du smartphone,
    soit c’est un coups de maître, d’une personne qui à su tirer profit de l’esprit solidaire d’une certaine frange de la twittosphère.

    Oh que j’aurai aimé avoir eut cette idée de génie !

  2. Modérateur dit :

    @Hubert : un coup de maitre, voir l’update 😉

  3. FmR dit :

    Laissez la police faire son travail et Barney Stinson en dehors de tout ça. #zeugme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *