Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

TWrench, un outil gratuit pour faire un tirage au sort Twitter, s’améliore

Thomas Coëffé, le 21 novembre 2016

TWrench est un outil gratuit permettant d’effectuer un tirage au sort suite à un concours sur Twitter (RT pour tenter de gagner…). À la fois simple à utiliser et suffisamment puissant pour gérer des règles de tirage au sort complexes, son développeur présente aujourd’hui plusieurs nouveautés. Objectif : lutter contre la triche des participants, mais aussi des community managers malhonnêtes.

Des nouveautés pour les community managers

Les community managers qui réalisent régulièrement des tirages au sort seront heureux d’apprendre que désormais, ils peuvent exclure une liste de comptes qui n’ont pas le droit de participer (exemple : les comptes de la marque qui réalise le concours, les comptes des entreprises partenaires, les comptes des salariés, les comptes des anciens gagnants…). Certains CM devaient réaliser plusieurs tirages car des comptes non-éligibles étaient tirés au sort.

C’était également le cas lorsque des comptes automatisés participaient aux concours organisés par les marques sur Twitter. Pour lutter contre ces bots, TWrench va recenser et stocker ces comptes dans une blacklist appliquée lors du tirage au sort.

twrench

Vers plus de transparence pour les participants

TWrench annonce également une nouveauté qui plaira aux participants : tous les tirages au sort effectués via TWrench sont désormais publiques. Vous pouvez rechercher tout tirage au sort réalisé avec cet outil, afin de vous assurer que le processus a bien été respecté. Les community managers peuvent effectuer un second tirage à une seule condition : que les règles du concours ne soient pas automatisables. Dans ce cas, ils doivent expliquer les raisons du retirage.

twrench-homepage

Les fonctionnalités de TWrench

TWrench est toujours gratuit. Il permet de réaliser des tirages au sort simples ou complexes sur Twitter. Vous pouvez vérifier que les participants suivent un ou plusieurs comptes, vérifier que les personnes ont aimé le tweet, analyser le pourcentage de RT pour repérer les bots, exclure une liste de comptes, etc. On peut également programmer un tirage au sort. La connexion via Twitter Login n’est pas obligatoire mais recommandée, afin d’authentifier l’organisateur.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Elliott dit :

    Pas si transparent que ça.
    Le code source de Twren.ch n’est pas open source et on ne peut être certain de l’impartialité de l’outil.
    Sans oublier l’absence totale de mentions légales, de politique de confidentialité. Il semble également que Twren.ch collecte des données (adresse IP, etc) sans faire l’objet d’une déclaration CNIL.
    Assez limite…….

  2. @richie3366 dit :

    Je me permets de répondre au commentaire d’Elliott.

    Je suppose que vous parlez du code source côté serveur ; sachez que même si le code source serveur du site était disponible publiquement en open-source, absolument rien ne permettrait d’être sûr qu’il s’agit bien du code actuellement en place sur le serveur. Il n’y aurait d’ailleurs aucun moyen définitif et 100% fiable de permettre d’en assurer les visiteurs. C’est un fait avéré & évident.

    C’est pourquoi il y a dans le code source côté client (lui consultable par quiconque, archivable, testable H24 par n’importe quel script de surveillance si quelqu’un le juge nécessaire) l’on peut clairement voir qu’il y a une procédure stricte d’échange de seed avec un échange de hash (sha256) salés avant d’échanger les seed en clair. De sorte qu’aucune des parties (client ou serveur) puisse décider du sort final du tirage, c’est ce que j’aime appeler de l’entropie partagée ; un chef d’oeuvre dont je suis assez fier.

    Il y a effectivement une carence en mentions légales. C’est un point qui devra être régularisé, effectivement. Le site était initialement là pour rendre service à des amis CMs qui étaient déroutés par l’absence d’outils efficaces et fiables de tirage parmi retweets. J’ai décidé de l’améliorer au fil du temps, sa gratuité et son absence de publicités resteront éternellement en place puisque ce site est un projet personnel, non pas un projet professionnel. D’où l’absence actuelle de mentions légales.

    Quant à l’archivage d’adresses IP, il y n’y a rien d’explicite qui indique que la CNIL se positionne en faveur d’une déclaration de fichiers de logs, en dehors du fait qu’elle impose une autorisation pour des logs d’une durée supérieure à 6 mois. Je viens de les contacter pour en savoir plus, car entre les débats sur l’aspect du caractère personnel d’une adresse IP, le fait que même les décisions et actes relatifs à ce propos soient flous / difficiles d’accès / non-indexés… ça fait beaucoup trop d’incertitudes pour justifier un devoir de déclaration. Néanmoins, je viens de les contacter pour avoir plus d’informations, si la situation actuelle du site justifie une déclaration CNIL, alors ainsi sera-t-il.

    Je vous remercie malgré tout d’avoir étudié & signalé ces points-clés, c’est en ayant des gens comme vous que l’on peut être amené à se poser les bonnes questions et donc inviter à la réflexion de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *