Twitter et recrutement : quelles possibilités ?

Quand on aborde le sujet de Twitter en entreprise, la problématique du recrutement arrive rapidement derrière les besoins en communication et marketing. Les recruteurs investissent de plus en plus les médias sociaux pour trouver des profils qui correspondent à leurs besoins en personnel. Twitter n’échappe pas à la règle et offre des possibilités intéressantes pour les entreprises comme pour les candidats Le concept a toutefois ses limites, les 140 caractères autorisés en tête de liste… Voici un état des lieux de ce qu’il se fait en ce moment, des possibilités et des voies de développement.

La diffusion d’annonces (entreprises et jobboards)

twitter regionsjob

La diffusion d’annonces sur un compte Twitter se doit de respecter certains standards. Premier constat, la limitation à 140 caractères oblige à être concis dans sa rédaction. Les informations essentielles doivent être présentes pour inciter le public ciblé à cliquer pour aller plus loin.On assiste donc à retour aux bases. Le nom du poste, le statut (CDD/CDI/Freelance) et le lieu de travail doivent être obligatoirement précisés. Le nom de l’entreprise qui recrute et le salaire sont en option mais restent fortement conseillés. Inutile d’aller plus loin, sous peine de dépasser le nombre de caractères autorisés. Attention à ne pas remplir totalement le quota pour permettre à ceux qui le souhaitent de retwitter l’annonce et donc de la viraliser, l’exposant à plus de « prospects » potentiels.

Il convient également de choisir avec tact les annonces à diffuser. Pour le moment, le public de Twitter est constitué principalement de blogueurs, de passionnés du secteur high-tech et de communiquants. Le mieux est donc d’adapter annonces que l’on diffuse en sélectionnant celles qui s’y prêtent : offres informatiques, web, graphisme ou encore communication. Le bouche-à-oreilles peut néanmoins permettre d’atteindre des populations qui ne se servent pas forcément du service de micro-blogging. Cela ne coûte rien de tenter sa chance pour un poste lié à un autre secteur. Tout dépend après du volume d’annonces potentiellement diffusables. Le cas d’un jobboard qui dispose de centaines de nouvelles annonces par jour forcera par exemple à cibler avec plus de précisions. Une PME pourra sans problèmes diffuser l‘intégralité de ses annonces, celles-ci se limitant à une de temps en temps. L’effet « tunnel de tweets », consistant à automatiser les posts de manière à en publier 10, 20 voire plus en même temps à intervalles réguliers est à proscrire. Cela ne fera que les noyer, étouffant leur visibilité et donc leur impact. Sans compter la perte de followers passablement énervés par cette pollution.

Un choix important repose sur le choix du compte utilisé pour diffuser ses annonces. Plusieurs possibilités sont offertes. La plus évidente est de créer un compte dédié à la parution d’annonces. Ceux qui le suivent sauront pourquoi ! Le potentiel de relais est important, les followers étant dans une démarche pro-active s’ils vous suivent. Le résultat sera par contre impersonnel et entièrement automatisé. Deuxième choix, se servir du compte Twitter classique de l’entreprise, s’il existe. Les annonces se feront donc parmi d’autres tweets corporates ou centrés sur la vie de l’entreprise et de ses produits. C’est un bon moyen de fidélisation qui peut développer l’attachement à la marque. L’approche ouverte et transparente y est pour beaucoup : nous ne sommes plus dans de la communication distante et impersonnelle mais bien dans une communication globale, l’entreprise devenant personnifiée et humaine et certaines personnes (ceux qui tiennent le compte Twitter) incarnant cette dernière. Attention, un compte Twitter qui n’interagit pas avec ses contacts a tendance à être délaissé. Il convient donc d’être actif pour faire vivre le tout. C’est un chemin généralement long et progressif. Si l’outil est gratuit et rapide à mettre en place, il nécessite un investissement en temps.

N’oublions pas non plus que Twitter n’en est qu’à ses débuts. Sous cette forme ou sous une autre, la voie du micro-blogging et de l’échange instantané est ouverte. Les communications se font plus directes et passent désormais par des (petits) leaders d’opinions qui se chargent de relayer les informations qu’ils jugent importantes. Si les retombées ne sont pas faramineuses pour le moment, elles sont amenées à l’être. On connait l’importance d’être précurseur pour devenir un référent solide et crédible. Il est donc important d’occuper le terrain dès maintenant !

Exemples actuels et ressources complémentaires

TwitterRadar propose 9 comptes d’entreprises ou de jobboards diffusant des offres d’emploi
Twitter pour proposer une offre d’emploi
Zoom sur la campagne de recrutement d’Ipsis sur Twitter
Twitter pour recruter

Le recrutement sur Twitter côté candidat

jobtweet

Twitter est un moyen supplémentaire pour les entreprises de diffuser leurs annonces, qui plus est gratuitement et rapidement. Mais quid du côté des candidats ? Il est clair que Twitter n’est pas un canal à privilégier. Les réponses aux offres, les candidatures spontanées et autres méthodes de visibilté en ligne et de réseautage sont prioritaires. C’est toutefois un biais supplémentaire qu’il ne faut pas négliger, spécialement si on cherche un poste (de manière active ou passive) dans le domaine de la communication, du web, de l’informatique ou du graphisme. Twitter peut alors s’assimiler au marché caché, avec des offres qu’on ne retrouvera pas ailleurs. De la même manière, tisser un réseau de contacts connaissant votre valeur professionnelle est important. Cela pourra vous permettre de vous faire transmettre des offres ciblées et de vous faire recommander.

Mais où trouver ces offres ? Une partie peut être repérée sur les comptes des jobboards. Ces derniers publient les annonces présentes sur leur site. Il s’agira alors de se faciliter le travail en rapatriant sur Twitter les informations que l’on allait avant chercher ailleurs. Une autre solution consiste à cibler les entreprises de son secteur qui ont ouvert un compte. Vous aurez de cette manière accès à certaines offres en avant-première voire en exclusivité. Autre précieuse ressource, les moteurs de recherche d’offres. Il en existe déjà plusieurs et le concept pourrait être amené à se développer en même temps que le site de micro-blogging et que l’arrivée de nouveaux recruteurs. Parmi ceux déjà existants, citons Jobtweet, Twitemploi ou Twitterjobsearch. On est bien loin de l’approche professionnelle des jobboards classique, mais c’est une ressource complémentaire à ne pas négliger. Autre possibilité, utiliser les moteurs de recherche Twitter (comme Twitter search) en utilisant des mots clés ciblés (emploi ou l’intitulé de votre poste) ou passer par les hashtags (notamment #emploi). Enfin, sachez que le twittCV commence à se développer, je vous laisse juger de son utilité.

Ces aspects de la recherche d’emploi sur Twitter ne prennent pas en compte ce qui reste à mon sens le plus important : la gestion de votre visibilité, de votre identité numérique et de votre personal branding. Twitter peut être un formidable tremplin pour vous faire connaître, créer votre réseau, devenir expert de votre secteur…Le tout à la manière d’un blog emploi, de façon complémentaire. Mais cela prend plus de temps et nécessite d’être actif. Le jeu peut en valoir la chandelle, même si les retombées ne sont ni certaines ni immédiates.

Exemples et ressources complémentaires

Un exemple de CV sur Twitter
Buzzer sur Twitter pour trouver un emploi
Twitter pour chercher un emploi
Trouver un emploi sur Twitter

OFFRES D'EMPLOI WEB

Assistant Chef de Produit H/F

C3 Alternance recrute pour l'une de ses entreprises partenaire un Assistant Chef de Produit H/F en alternanceN°1 de la communication digitale locale, propose des contenus digitaux, des solutions publicitaires et ...

Community Manager H/F

Le manager e-commerce, achats et logistique développe la stratégie du site e-commerce, en décidant des différents leviers webmarketing à activer pour accroître le trafic, la notoriété et fidéliser les internautes. C'est ...

Chargé de Projet Marketing H/F

C3 Alternance recrute pour l'une de ses entreprises partenaires un Chargé de Projet Marketing H/F en alternance.N°1 de la communication digitale locale, propose des contenus digitaux, des solutions publicitaires et ...

Commentaires

  1. seoman
    28 août 2009 - 16h37

    Merci pour le lien : et la citation 😉

  2. Thomas
    28 août 2009 - 17h37

    Bonjour,

    Depuis hier matin, lancement en version bêta de Twitemploi.fr, un service de micro-blogging emploi pour twitter. Twit Emploi permet de tweeter une offre + une version détaillée avec tinyurl et Google Map : http://www.twitemploi.fr La version est en bêta, vos commentaires et tests sont les bienvenus.

    Thomas
    http://www.twitter.com/twitemploi

  3. Aymeric Vincent
    29 août 2009 - 10h10

    Bonjour,

    Le pôle littérature de Editis diffuse à présent ses offres de stages et d’emploi sur Twitter et Facebook. A suivre sur http://twitter.com/editis_litt

    Aymeric Vincent
    DRH adjoint pôle littérature Editis
    Plon – Perrin – Presses de la Renaissance – Pocket
    Fleuve Noir – 10/18 – Kurokawa – Belfond – Presse de la cité
    Solar – First – Gründ – Cherche Midi – Hors collection
    Acropole – Pré aux Clercs

  4. Cindy Beaulieu
    23 août 2010 - 11h26

    Intéressant. Je vais aller voir sur ce lien http://www.twitemploi.fr.
    🙂
    Cindy

  5. Secteur Sud
    25 août 2010 - 15h26

    Ba dis donc hé tu pourrais désactiver search status pour les copies écrans c’est dégueulasse 🙂

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar