Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Twitter autorise la publicité sur les profils

Anne-Laure Raffestin, le 2 octobre 2012

Vous avez envie de transformer votre compte Twitter en support publicitaire ? Pas de problème ! Le service de microblogging vous l’autorise. Cela pourrait paraître curieux : la plupart du temps, une plateforme gratuite ne permet pas la monétisation de son compte, ou tout au moins, l’encadre fortement. Facebook, par exemple, est très pointilleux quant aux conditions d’utilisation d’une page Facebook par exemple, qui ne peut pas faire tout et n’importe quoi pour assurer sa promotion.

Ce n’est pas la voie poursuivie par Twitter, qui a affirmé que des publicités en fond d’écran de profil ne posaient pas de problème. Le magazine People Style Watch a en effet inséré une pub pour une marque de cosmétiques, à l’endroit où, habituellement, certains préfèrent indiquer leurs présences sur d’autres réseaux, écrire leur biographie, ou mettre une image.

Twitter a validé cette publicité, en indiquant même que « Il appartient aux utilisateurs de personnaliser cet espace, et nous les encourageons à être clair sur le fait qu’ils y font de la publicité, que ce soit en échange d’argent ou pour autre chose. »

A voir si cette annonce sera exploitée ou non. Mais on peut être sceptique sur l’opportunité d’afficher ici une publicité : l’espace est assez restreint, et il est impossible d’y ajouter des liens. Un bien curieux espace pour communiquer !

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Net Offensive dit :

    Vu le nombre croissant d’utilisateurs qui passent uniquement par la version mobile ou des applications tierces, ce genre d’opérations risquent d’avoir une visibilité limitées.

  2. Et oui c’est le revers de la médaille…Si Twitter nous laisse faire de la pub sur notre profil comme bon nous semble, l’espace consacré à cela est comme dirait-on la restriction que le site de microbloggig à choisi de faire

  3. Idewan dit :

    D’accord avec Net Offensive, entre les version mobiles, les applications et la résolution des écrans, pas convaincu de l’intérêt..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *