Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

La recette du tweet parfait selon Twitter

Thomas Coëffé, le 3 octobre 2013

La DataWeek se termine aujourd’hui. Il s’agit d’une série de conférences, organisées à San Francisco. Durant une semaine, des analystes ont présenté leurs travaux et leurs études autour d’un sujet commun : les données. Quelles données récolter, comment traiter les datas de manière pertinente… Un sujet assez technique en soit, mais qui permet d’obtenir des pistes assez précises. Douglas Mason, Data Scientist pour Twitter, a présenté les résultats d’une étude permettant de mieux cerner les éléments qui poussent les utilisateurs à partager des messages sur le réseau. En bref, les ingrédients nécessaire pour obtenir un maximum de retweets.

Twitter le reconnaît, l’heure du jour est importante. La fin de matinée et le début d’après-midi permettent d’obtenir environ 10% de RT supplémentaires. Le jour de la semaine l’est également : 10% de RT supplémentaires sont enregistrés en milieu de semaine. Autre paramètre évident : la profession de l’utilisateur. Les membres des gouvernements, les politiques, les joueurs de football et de baseball obtiennent davantage de RT que les autres utilisateurs. Sans surprise, plus un utilisateur a d’abonnés, plus ses messages sont partagés. Mais d’autres paramètres viennent définir le « tweet parfait ».

  • L’intention d’inspirer : les belles phrases semblent fonctionner (mais pas le name-dropping)
  • Le ton négatif ou critique permet d’obtenir davantage de partages
  • Le fait d’être en accord avec un avis général, partager le point de vue des internautes
  • Publier un message drôle ou réfléchi augmente le nombre de RT
  • Le ton positif ou excité, ainsi que le fait de soutenir une cause
  • Informer de sa position personnelle, de son avis sur un fait précis
  • Utiliser un ton exclamatif et une ponctuation forte (sauf dans les médias)

Évidemment, il ne s’agit pas d’une recette miracle : ces paramètres ne doivent pas altérer le fond de votre message. Twitter reconnaît également que les hashtags ne marchent pas à tous les coups. S’ils ont toute leur place dans le sport, ils sont moins pertinents lorsqu’un tweet concerne la musique. Dans la même veine, ce n’est pas parce qu’un tweet comporte une mention ou un média qu’il sera partagé. Le fond du message et le ton apporté par l’auteur sont bien plus importants.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Bref : parler vrai avec du « content is king » comme chez les gars de Moutain View … la recette classique ! 😉

  2. Thomas dit :

    Le LiveTweet fonctionne également pas mal !

    Je ne suis pas un fou furieux de Twitter, et durant la BlendWebMix (conférence à Lyon ces 2 derniers jours), j’ai acquis 20 followers simplement en livetweetant et discutant 🙂

  3. Martin dit :

    Voilà, donc si on est président des Etats-Unis, nos tweets seront plus retweetés, bon à savoir ! (je mets un point d’exclamation à la fin de ma phrase, parce qu’il paraît que c’est bon pour le Kloutscore) 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *