Télétravail : entre économies et écologie

Le débat du mois touche à sa fin, et les interrogations sur le télétravail sont encore nombreuses : qu’appelle-t-on télétravail ? Est-il réellement adapté à tous ? Qu’on soit un habitué ou non, le travail à domicile est lié à des problématiques actuelles qui nous concerne tous : la qualité de vie, le développement durable, et d’une certaine façon, le fameux pouvoir d’achat. Alors puisqu’il fait partie de l’avenir, autant prendre le temps de s’y attarder en détails…

teletravail.gif

La question de l’origine

Attention de ne pas tout mélanger, car il existe une différence entre télétravail et travail à domicile, freelance, indépendant, ou auto-entrepreneur : « le télétravail, est une organisation du travail par laquelle le salarié exécute les fonctions qu’il pourrait exercer dans les locaux de l’entreprise… » rappelle Nathalie. A l’origine, un télétravailleur est donc « salarié d’une entreprise ».Toutefois, la notion même de télétravail a évolué pour s’ouvrir vers le travail à domicile via l’utilisation de technologies de l’information. Marie Curieuse va plus loin et remonte à l’origine du mot télétravail, basé sur le volontariat et la motivation. Cette dernière, élément décisif pour l’entreprise, est indispensable au télétravail. Cette forme de travail, qui apporte une certaine liberté, pose également la question du sens du travail selon Sylve : « chacun aspire à un travail qui soit un accomplissement de soi » et le télétravail semble pouvoir y contribuer.

Télétravailler, oui mais comment ?

Pour ceux qui souhaitent travailler chez eux mais qui n’ont pas de pistes, plusieurs sites web proposent des offres d’emploi, mais attention précise Gaëlle, certaines sont très ciblées et l’abonnement est souvent payant. Il faut donc rester vigilant et s’informer sur les erreurs et arnaques à éviter. Des structures d’aide à l’installation sérieuses existent comme Zevillage (qui aide à l’installation en milieu rural) mais elles sont encore peu nombreuses. Pour ceux qui souhaitent travailler à domicile en indépendant, il est désormais possible de devenir auto-entrepreneur, un moyen simplifié d’éviter de passer par un intermédiaire coûteux.
Véronique parle par expérience : si votre entreprise vous propose le télétravail, il est important de « définir les tâches, des horaires » au préalable « et la façon dont le matériel et les fournitures que vous utilisez depuis chez vous doivent être pris en charge. » D’où une organisation indispensable en se donnant, par exemple, un rythme de travail à suivre comme Julie PHP freelance. L’important est de dissocier le « social » du professionnel selon Julien, en s’aménageant chez soi un espace spécialement dédié au travail, s’imposer des horaires et « être très organisé pour être au top niveau ! » Car travailler à la maison implique également l’entourage rappelle Glenn.

Economique et écologique

Cultiver.gifLe télétravail est attractif car il offre de nombreux avantages : « une certaine liberté » selon Carole, par exemple « d’aller au club de gym le matin, de faire des pauses quand on veut » explique Gaëlle. Il permet également de faire de réelles économies : lorsque l’on est à son compte, on évite « un loyer supplémentaire, ainsi qu’un double abonnement internet, téléphone, etc. » pour Glenn. Travailler à domicile permet également une « diminution des dépenses dues aux transports » rappelle Nathalie. A cela s’ajoute encore, selon elle, la dimension sociétale du télétravail : « la responsabilisation par l’autonomie et l’amélioration du cadre de vie« . Mais l’avantage le plus flagrant pour tous reste sans doute sa contribution au développement durable, puisque comme explique Morgane, les dépenses d’énergie (carburants, chauffage, lumière) sont considérablement réduites. Des économies durables impressionnantes, que vous pouvez mesurer via un simulateur proposé sur Mode(s) d’Emploi.
Une notion peu abordée, l’aspect « salutaire » du travail à domicile selon Julie, qui permet de ne plus avoir la pression quotidienne et intrusive de sa hiérarchie. Enfin, rappelons que « bosser chez soi est plus favorable à certaines activités, notamment celles liées à l’écriture et à la création » comme pour Eric de Presse-Citron.

Quelques inconvénients…

Peu d’inconvénients au télétravail, mais tout dépend de la façon dont chacun l’aborde. Comme le rappelle Evelyne, il faut se méfier des erreurs et fausses rumeurs. Le télétravail est du travail avant tout, et n’a pas que des avantages. Ce type d’aménagement de travail ne convient pas à tous. Le principal inconvénient est que « le télétravailleur peut se retrouver isolé, à part de la vie de l’entreprise » comme l’explique Xavier de Mazenod de Zevillage, c’est pourquoi « il faut être prêt mentalement » D’autre part, la flexibilité des horaires est « à double tranchant«  selon Nathalie, comme pour Cédric qui, au début de son stage, avait des difficultés à gérer son temps.

Le télétravail a donc son rôle à jouer dans la « redéfinition de l’emploi qui se joue actuellement » (à lire sur Mode(s) d’Emploi). Aujourd’hui, il constitue un nouvel enjeu pour l’entreprise, invitée à intégrer les problématiques de développement durable et de conciliation vie privée/vie professionnelle. « Mais combien d’entreprises et d’administrations à ce jour fonctionnent sur ce schéma de raisonnement ? » se demande Sylve. A quand le jour où le salarié proposera, lors de son bilan annuel, une nouvelle répartition du temps et du lieu de travail plutôt qu’une augmentation, comme imagine Carlos ? Car le travail à domicile ne convient certes peut-être pas à tous, mais le fait qu’il soit systématiquement proposé aux salariés en entreprise constituerait déjà une réelle avancée.

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

  1. cOdezigO
    24 février 2009 - 12h50

    Comment dire à ma femme que le télétravail ne veut pas dire … Homme à la maison ;p)

  2. dominn
    25 février 2009 - 13h27

    on oublie encore le coté social de se travailer avec des gens, voir des collègues,etc. Le télétravail peut mener une personne à l’exclusion sociale.

  3. Priscilla
    25 février 2009 - 14h25

    Exclusion sociale me parait être un terme un peu fort… Si par cela, tu entends « isolement », il en est question dans la partie « Quelques inconvénients » de cette synthèse. Et ce sujet est approfondi dans les billets respectifs des participants cités…

  4. Lionel - Websourcing.fr
    14 août 2009 - 19h58

    Attention, de mon point de vue télétravail ne veut pas dire « travail à la maison », mais plutôt « travail hors de l’entreprise » ou « travail hors des structures habituelles ».

    Sinon effectivement l’isolement est un risque que l’on sous-estime, et il devient parfois difficile de se motiver. Il faut avoir une rigueur à toute épreuve.

  5. Comptable
    12 mars 2010 - 14h01

    Un article très constructif. A mon avis, le télétravail a peu d’inconvénients et c’est vrai qu’on a beaucoup plus de libertés dans l’exécution des tâches. C’est le résultat qui compte donc le travail fait. Mais il faut quand même bien évaluer combien de temps le travail demandé pourra être fait, les deux parties doivent dans ce point de vue être d’accord.

  6. www.journaliste
    19 mai 2010 - 20h10

    l’exclusion sociale ne vient pas du télétravail !
    travailler avec des gens, des collègues, est parfois pénible…

  7. Phil
    16 août 2010 - 19h03

    Le soucis du télé travail, hormis les risques, est surtout un isolement total de la vie social de l’individu ce qui est loin d’être préconisé pour les personnes vivant déjà seules par exemple.

  8. Cécile de Actumeet
    1 novembre 2011 - 18h22

    Par contre ce peut être une excellente solution si on est mère de famille avec un enfant en bas age. On peut rester à la maison et surveiller son bébé toute la journée. Ce qui est mon cas et j’en suis vraiment heureuse. J’ai beaucoup de chance à ce niveau la 😉 Merci pour votre article en espérant que chacune ( et chacun 🙂 ) puisse trouver un télétravail pour garder les siens.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar