Technorati : faites grimper votre autorité !

technoratiTechnorati fait partie des outils les plus utilisés et les plus connus par les blogueurs. Son concept de base est simple : il s’agit de savoir quels blogs font référence au votre. Ainsi, vous ne passerez plus à côté des coups de projecteur faits sur votre blog ! Ce site propose de nombreuses fonctionnalités, même si le principe d’autorité reste au centre des usages. Petit tour d’horizon.

Première étape : l’inscription. Une fois inscrit sur technorati, vous devrez inscrire votre blog (claim your blog). Pour cela, il vous sera demandé d’inclure un code à un de vos billets. N’oubliez pas d’entourer ce code des indispensables balises « ///html » et « /// » si vous êtes sous Dotclear 2. Si votre inscription ne marche pas, retournez sur la page d’accueil du site et effectuez un « ping » (à côté du nom de votre blog) puis retournez finir la validation de votre blog. Une fois cette inscription achevée, de nombreuses possibilités s’ouvrent à vous ! Vous l’aurez compris, technorati est entièrement en anglais, mais cela ne pose pas de problèmes majeurs même si vous n’êtes pas bilingue !

Authority et Blog reactions

En vous rendant sur la page de votre blog, vous pourrez visualiser plusieurs éléments intéressants. Pour exemple, voici la page dédiée à mon blog. En haut à gauche, vous avez accès à un résumé de vos informations :

technoratimoderateur

L’autorité indique le nombre de blogs différents qui proposent un lien vers une des pages de votre blog. C’est l’élément central de Technorati. Le « rank » vous donne votre classement. Avec 31 blogs référents pour une modeste 202 000° place, je pourrais faire mieux…

Le reste de la page présente plus amplement votre blog et les références qui lui sont faites. Vous trouverez ainsi un nuage de tags qui reprend ceux que vous attribuez à vos billets, mais également un lien vers vos derniers articles et votre profil. Enfin, vous pourrez retrouver l’ensemble des « blog reactions », c’est à dire l’ensemble des citations de votre blog. J’ai par exemple 213 blog reactions pour 31 blogs référents, ce qui signifie que peu de blogs parlent de moi, mais ils le font souvent !

Ce principe d’autorité montre qu’il est important de citer ses sources, mais également de se constituer une blogroll. Ce sera le sujet de mon prochain billet « Un jour un conseil pour votre blog emploi », parlez des autres si vous souhaitez qu’on parle de vous !

Popular

Cette rubrique vous permet de découvrir les blogs les plus populaires, c’est à dire ceux qui ont le plus de fidèles et ceux qui ont le plus de citations. Vous pourrez également y trouver les vidéos, les films et les news les plus linkées et les recherches les plus courantes. Le site étant malheureusement disponible uniquement en français, les blogs en question sont le plus souvent anglophones.

WTF – Where’s the fire ?

A la manière d’un digg-like, vous pourrez ici voter pour vos billets préférés ou en proposer de nouveaux pour leur donner de la visibilité. Mais encore une fois, il s’agit en très très large majorité de billets en anglais, pas forcément intéressants d’ailleurs (à part si les vidéos de Paris Hilton ou de Lindsay Lohan vous intéressent)…

Favorites

Cette fonctionnalité est plus intéressante que les deux dernières. Elle vous permet de vous créer un espace favori qui reprend les vos blogs préférés et leurs derniers billets par ordre de parution. Un agrégateur RSS en quelques sortes…

Watchlist

Un peu comme les Google Alert, cette rubrique vous permet de suivre les billets qui contiennent un mot clé précis. Par exemple, si vous ne voulez rien rater des news sur le dernier film de la saga Harry Potter, il vous suffit de rentrer ce mot clé dans votre liste, et vous aurez accès à tous les billets qui ont récemment parlé de ce sujet à chacune de vos connections. Cet outil peut être assez pratique dans le cas d’une veille.

Widgets

Technorati vous propose plusieurs widgets, qui peuvent présenter sur votre blog un nuage de tags, le top des recherches ou la mise en avant des derniers billets de votre liste de favoris. Vous pouvez également mettre en avant votre « autorité ».

Au final, il y a beaucoup de fonctionnalités, mais on se sert principalement d’une : savoir quels blogs parlent de nous. Mais au vu de l’utilité de cette information, l’inscription à Technorati est quasiment indispensable…

OFFRES D'EMPLOI WEB

Rédacteur Web H/F

N#1 des services recrutement, emploi et carrière en France, Regionsjob imagine et développe depuis 16 ans des solutions RH à forte valeur ajoutée. Précurseur dans l'application des technologies web au ...

Chef de Projet Digital Commerce-Clients H/F

Le Groupe Pomona (3, 1 milliards d'Euros de CA, 10200 collaborateurs) est leader de la distribution livrée de produits alimentaires auprès des professionnels de la restauration et des commerces spécialisés ...

Chargé de Projet Web H/F

Acteur majeur de la prévention et de la maîtrise des risques, le groupe Socotec (5 000 collaborateurs) exerce ses métiers auprès des entreprises de tous secteurs : construction & immobilier, ...

Commentaires

  1. Touline
    18 juillet 2007 - 22h18

    J’en suis à autorité 12 et rang de plus de 503 000ème et des balayures mais je n’arrive plus à finir de le configurer et comment faire pour mettre un widget…

  2. Daniel Fattore
    1 août 2009 - 21h54

    Hé-hé… fort intéressant, votre billet! Technorati me taxe d’une autorité de 16, après que j’aie caracolé jusqu’à 36… et l’autorité affichée par le widget très fluctuant qui figure sur mon blog ne correspond pas forcément à ce qui s’affiche sur le site Technorati. J’ai aussi parfois l’impression que plus je me manifeste sur des blogs indexés dans Technorati, plus je suis en recul dans son classement… mais c’est peut-être dû au fait qu’après six mois, les citations sont caduques. Le classement Technorati, c’est un boulot de chaque jour!
    Bravo pour ce billet.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar