Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

La tech chinoise, nouveau modèle à suivre ?

Juliette Pignol, le 21 décembre 2016

La croissance de l’économie chinoise a longtemps été justifiée par la capacité de leur industrie à imiter les autres à la perfection. Seulement aujourd’hui, la Chine est devenue le précurseur en matière d’innovations digitales. A l’occasion du Hub Day Future of Social Media le 15 décembre dernier, le fondateur du AXA Lab Asie Frank Desvignes nous parle des nouvelles tendances technologiques venues de Chine.

Les BATX dépasseront bientôt les GAFA

Depuis juillet 2015, AXA a lancé à Shanghai un pôle de recherches et de veille de la culture digitale chinoise. A la tête d’AXA Lab Asie, Frank Desvignes est chargé de détecter les nouvelles tendances digitales au cœur de l’économie du pays. Depuis quelques années, on constate nettement que l’Asie concurrence avec les géants américains (GAFA) avec leurs homologues les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi). Représentants à eux seuls 460 milliards de dollars, ils devraient d’ailleurs surpasser leurs concurrents d’ici 2017.

« Une réussite due au niveau de sophistication de leur écosystème et de leur capacité d’innovation » selon Frank Desvignes.

La couverture du magazine Wired affichait en mars 2016 It’s time to copy China. En effet, après avoir passé des décennies à imiter les grandes marques de luxe françaises ou les innovations américaines, la Chine est aujourd’hui plus mâture que ses concurrents.

Le Made in China nouveau est arrivé

« Notre grosse erreur, nous les Français, c’est d’avoir toujours eu le réflexe de regarder vers les États-Unis. Mais il va falloir désormais prendre l’habitude de tourner la tête de l’autre côté et de prendre exemple sur ce qu’il se passe en Chine. » conseille-t-il.

L’expert poursuit en expliquant qu’il y a un nouveau « made in China » qui n’a absolument rien à voir avec ce qu’il était il y a 10 ou 20 ans. Aujourd’hui, des secteurs comme la finance, l’assurance, les objets connectés et les smartphones chinois ont atteint une maturité digitale exemplaire alors que nous sommes encore très en retard. A ce sujet F. Desvignes raconte : « je participais récemment à la French Tech à Shanghai où l’on m’a demandé quelle marque de smartphone fabriquait-on en France. Je n’ai pas su quoi répondre. Car même si nous construisons de bons avions, en termes de numérique, nos industries ont encore de gros progrès à faire. »

À lire également
seo Le référencement sur Baidu et les réseaux sociaux en Chine, comment ça marche ?

Chine vs. France : des différences majeures

« En Chine, tout est commerce »

Il y a une middle class qui s’est imposée sur le marché, qui est éduqué et qui a bon pouvoir d’achat. Ceux-ci ne consomment plus du tout comme la génération précédente : tout le monde est branché constamment sur son téléphone. D’ailleurs, 88% du trafic internet chinois provient des smartphones. Ce qui est considérable. « Quand vous allez dans un magasin en Chine avec votre smartphone vous pouvez avoir absolument toutes les informations liées au produit ou à sa marque en un clic ». Ce qui fait la différence, c’est qu’ils ont mis le paiement au cœur du numérique alors que « Paypal est arrivé chez nous il y a longtemps et depuis la France n’a pas franchement évoluée. En termes de logistique, tout est compliqué alors qu’en Chine c’est all in one : même les réseaux sociaux visent à faire du commerce ».

Les tendances de la tech chinoise

La Chine va continuer à prendre des parts de marché dans le domaine des objets connectés. Ils sont les premiers depuis longtemps mais ils vont continuer à se développer aussi sur la réalité augmentée. « À ce propos, Alibaba a d’ailleurs présenté son virtual reality shopping qu’ils peuvent se vanter de fabriquer chez eux ».

À lire également
ecommerce Interview de S. Badault, DG Alibaba Group France

Enfin, la troisième tendance est leur expansion mondiale. Avec 1,4 milliard d’habitants, la Chine présente déjà une échelle mondiale au sein même de leur pays.

« Est-ce que la France pourrait rivaliser ? Fatalement, un acteur français qui va essayer de s’implanter et concurrencer la Chine va se heurter à un géant qui est déjà mondial. »

Recevez nos meilleurs articles

En vous abonnant, vous acceptez les CGU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *