Stratégie RH : faut-il céder aux sirènes des nouveaux réseaux sociaux ?

Arnaud pottier rossiCet article a été écrit par Arnaud Pottier-Rossi. Après 10 années passées à la fois en agence de communication RH & Corporate (The Link Factory puis HR Gardens – groupe Euro RSCG), dans la Presse (Publications Métro) et en Jobboards (Sourcea puis Stepstone), il s’associe en 2010 à Cécile Ponchel, experte en Relations Publiques et Médias, pour fonder l’agence de communication Kalaapa (Signifie en sanskrit : « Qui lie les choses entre elles – qui crée du lien »). Agrégateur de Talents, Kalaapa propose ses services en Communication RH et marque employeur (Général d’Optique, Mondial Assistance, UCPA…), en Communication de Marque BtoB/BtoC (Expectra, Syntec Etudes et Conseil, GFI Informatique…) et en Relations Publiques et Médias (UHU, Crayola, BVA, ACE Credit, Corporama…).

Vade retro microcosme des RH 2.0… Tu pervertis notre perception du marché ! Nous avons trop souvent tendance à penser avec les réflexes RH 2.0 et à croire que tout le monde est aussi addict que nous. Au cours des formations que je dispense ou lors des conférences et petits-déjeuners que j’anime sur le rôle des réseaux sociaux dans les stratégies RH, il m’arrive souvent d’entreprendre avant toute chose un petit sondage de l’assistance, composée de personnels RH, du chargé de recrutement au directeur des ressources humaines. Qui connaît Viadeo et Linkedin ? Toutes les mains se lèvent. Qui est inscrit sur ces réseaux sociaux ? Une majorité de mains se lève. Normal en somme, étant donné la fonction des participants et la couverture médiatique réalisée par ces réseaux sociaux. Je passe ensuite à Facebook : toutes les mains se lèvent sur la notoriété et généralement les ¾ des participants sont inscrits. Rien d’original… Je passe donc à Twitter, et là c’est la dégringolade. Si j’ai la moitié des répondants à la première question, je me retrouve avec 2 ou 3 personnes seulement pour ma seconde question alors que la salle rassemble 50 personnes. C’est un fait, le monde des réseaux sociaux évolue vite, très vite et à moins d’être un early adopter ou un passionné, il est difficile de suivre le mouvement en temps réel. On s’inscrit sur un réseau social, on investit de son temps pour en connaître les us et coutumes, on développe et déploie une stratégie et… On entend alors qu’un autre réseau social vient de sortir, encore meilleur, encore plus innovant, the place to be… Tous ces efforts pour rien ? Doit-on abandonner ce que l’on a construit ? Dois-je diversifier ma présence ? Partir sur d’autres réseaux ? Ou alors comment puis-je gérer mes différentes présences ? Pinterest, Quora, Instagram ou tout récemment Vine viennent de faire leur apparition dans la famille des réseaux sociaux. Sont-ils de bons canaux pour ma stratégie RH ? Commençons par un tour d’horizon des médias sociaux du moment.

Us army

Pinterest est un réseau social permettant de reproduire le concept du tableau de liège de notre enfance (je parle aux plus de 30 ans) de manière numérique. Vous visitez un site, une photo de mode vous intéresse et hop vous cliquez sur le bouton « Pin It » (préalablement installé dans votre barre de navigation) et cette photo se retrouve sur votre « Board ». Les personnes qui suivent votre compte ou sont abonnées à vos « tableaux » pourront voir votre nouvelle photo et à leur tour la « repinner » pour la mettre dans le leur. D’un point de vue RH, cela donne quoi ? Pour les entreprises, cela permet bien évidemment de développer sa marque employeur. L’un des meilleurs exemples provient de l’US Army. Suivi par plus de 5 500 followers, le compte rassemble 31 boards et 899 pins où l’on peut suivre les missions de l’armée, l’armement mais aussi des boards démontrant des aspects moins guerriers tels que la protection et l’aide aux civils, l’histoire de l’armée, les vétérans, la ré-insertion des blessés… Bref, toutes les facettes de l’US Army sont présentées, pour s’adresser aux différentes cibles potentielles de l’armée et susciter leur intérêt. Les entreprises peuvent également mettre en avant leurs métiers via les photos ou les vidéos, rendant réels des intitulés parfois nébuleux. Elles peuvent aussi utiliser Pinterest pour diffuser des offres d’emploi, que ce soit par de la mise en avant des modules presse classiques ou par la vidéo et bien évidemment au travers d’infographies. On peut aussi repérer des candidats qui, très créatifs, réalisent leur CV sur Pinterest.

 

De son côté, Instagram est une plateforme sociale dédiée à la photo. Vous pouvez prendre des clichés, les retravailler et les partager avec votre communauté de followers. Si Pinterest s’enrichit du contenu produit par d’autres, pour Instagram vous allez devoir être producteur. Et en quoi cela peut-il aider la marque employeur d’une entreprise ? Tout comme Pinterest, cette plateforme va utiliser l’image pour ouvrir de manière virtuelle les portes de votre entreprise et ainsi attirer les candidats en leur donnant envie de rejoindre l’entreprise. On va donc poster des images de collaborateurs en situation de travail, des photos des bureaux, des points de ventes, des produits finis ou en cours de production, des candidats motivés pour intégrer l’entreprise… Tout est fait pour que la personne qui suit le compte se projette dans la peau d’un collaborateur. C’est par exemple le cas des hôtels Mariott, de General Electric ou bien encore Starbucks. L’un des 5 piliers des réseaux sociaux est l’interconnexion des personnes, bien sûr, mais aussi des services. Autant dire que votre compte Instagram trouvera sa place s’il est interconnecté avec vos autres comptes plus grand public comme Facebook (qui en a fait l’acquisition en avril 2012) ou Twitter. Il y a aussi Quora (plateforme de question/réponses), Foursquare (réseau social de géolocalisation) ou tout récemment Vine (outil de vidéo développé par et pour twitter)… Cette liste est non-exhaustive et nous renvoie un sentiment vertigineux de fuite en avant ! Alors est-ce que cela fonctionne pour les RH ? En bon communicant, je vous répondrais qu’à partir du moment où votre cible (candidat potentiel, salarié…) est présente sur ces canaux, que ce soit pour du recrutement pur ou pour développer votre marque employeur, chaque outil compte ! Maintenant, tout est une question de rapport Quantité/Efficacité/Temps.

  • Le Critère Quantité :

Prenons par exemple Pinterest avec ses 20 millions d’utilisateurs dans le monde. Il ne représente peut-être pas plus de 500 000 utilisateurs en France (les derniers chiffres étaient de 259 000 en février 2012). Que représentent ces 500 000 personnes rapportées aux 26 millions d’utilisateurs français d’un Facebook où même d’un Linkedin / Viadéo qui tournent chacun autour de 5 millions d’utilisateurs ?

  • Le critère Efficacité :

Si sur ces 500 000 utilisateurs, votre cible est très bien représentée et que vous arrivez à nouer une relation pérenne et efficace avec elle, pourquoi s’en priver ?

  • Le critère Temps :

C’est le plus important ! Sur les réseaux sociaux, l’investissement, c’est votre temps ou celui de votre équipe. Donc si je peux entretenir une relation sur Pinterest avec quelques utilisateurs cibles, allons-y, mais si je suis limité en temps peut-être vaudrait-il mieux rester sur les réseaux à plus forte audience et ainsi rentabiliser mon investissement temps ! Voilà 3 critères pour mesurer et étudier la valeur à l’instant T d’un nouveau réseau social… Sauf que ce serait trop simple. Il y a aussi l’image ! Pour certaines cibles, dans certains secteurs, ou pour certains journalistes, être un prescripteur et essayer les nouveaux réseaux peuvent vous faire percevoir comme une entreprise innovante, en adéquation avec sa cible (souvenez-vous de BNP sur Second Life). Quels conseils puis-je vous donner alors ? D’être curieux, d’être à l’affût de ce qui se fait, de venir tester petitement, de regarder comment cela réagit en fonction de vos cibles (communautés de talents ?), vos objectifs et de votre stratégie. Enfin, je vous recommanderai de ne point écouter les autres, moi le premier, afin de vivre votre propre expérience « utilisateur » ! Je vous laisse, je dois valider mon inscription sur Celly…

Arnaud Pottier-Rossi sur Twitter Le site de l’agence Kalaapa

OFFRES D'EMPLOI WEB

Responsable Marketing CRM H/F

En collaboration étroite avec la Direction, vous accompagnez la Caisse Régionale dans son développement commercial et prenez la responsabilité de l'équipe CRM composée de 4 personnes. En lien avec le Pôle ...

Concepteur Développeur JAVA H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'International allant ...

Concepteur Développeur J2EE H/F

Geser-Best : société de service et d'ingénierie (300 personnes / 10 agences) accompagne ses clients depuis 1990 en proposant une offre de services étendue en France et à l'international allant ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar