Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

11 novembre : le Singles’ Day, symbole des spécificités du e-commerce en Chine

Thomas Coëffé, le 10 novembre 2016

sebastien-badault-dg-alibabaLe 11 novembre, les chinois célèbrent la Journée des Célibataires. Ce Singles’ Day est aussi l’occasion, pour les plateformes e-commerce, de proposer des réductions drastiques. L’an dernier, le 11.11 a généré plus de ventes que le Black Friday et le Cyber Monday réunis. Pour mieux comprendre ce phénomène et les spécificités du e-commerce en Chine, nous avons rencontré Sébastien Badault, DG Alibaba Group France.

Pouvez-vous présenter votre parcours et votre rôle au sein d’Alibaba ?

Je suis directeur général d’Alibaba Group France depuis novembre 2015.

Avant de rejoindre Alibaba, j’ai d’abord occupé la fonction de directeur du développement européen d’Amazon de 2000 à 2004, où je pilotais la stratégie d’acquisition client et les partenariats, et ce au Royaume-Uni, en Allemagne et en France. Puis j’ai passé plus de dix ans chez Google, de 2004 à 2015, où j’étais récemment directeur commercial, responsable du développement en Europe du sud, Europe de l’Est, Moyen-Orient et Afrique. En tant qu’un des premiers collaborateurs d’Amazon en France et de Google France, j’ai amené ces organisations à développer leurs parts de marché locales et à accroître la valeur de leurs écosystèmes en ligne, avec l’appui des équipes commerciales et marketing dont j’avais la charge.

Aujourd’hui directeur général d’Alibaba Group France, mon rôle est de connecter les consommateurs et les marchands, et particulièrement les PME et grandes entreprises françaises, et de concilier leurs besoins avec l’ensemble des potentialités offertes par l’écosystème d’Alibaba. Pour cela, mon expérience de gestion des opérations auprès de grandes marques internationales du Web et de l’e-commerce sera un véritable atout.

Côté usages, quels sont les différences entre les pratiques du e-commerce en Chine et celles observées en France ?

Il existe de nombreuses différences de pratiques entre la Chine et la France.

Tout d’abord, le e-commerce est bien plus développé en Chine qu’en France : là-bas, 15% des transactions commerciales passent par le e-commerce, contre environ 7% en France ! Cela s’explique en partie par le fait que de nombreux acheteurs chinois vivent en zone rural : 50% des achats sont fait en Chine rurale et c’est l’un des grands bouleversements que représente l’e-commerce. Des petits villages qui se dépeuplaient lentement retrouvent une deuxième vie parce qu’ils sont connectés grâce à Internet.

Par ailleurs, l’e-commerce chinois passe beaucoup par les réseaux sociaux tels que l’application de messagerie WeChat, qui redirigent vers les marketplaces comme Tmall.com.

À lire également
Le référencement sur Baidu et les réseaux sociaux en Chine, comment ça marche ?

Enfin, 55% des transactions des Chinois se font sur mobile (le nombre de transactions sur mobile est même allé jusqu’à 70% sur Tmall.com lors du 11.11 2015), tandis que les Français sont encore un peu frileux quant à ce mode d’achat (11% de transactions Internet réalisées sur smartphone en 2015). Mais cela évolue progressivement, le mobile progresse de plus en plus en France.

chine-ordinateur

Pourquoi le 11 novembre est-il un jour si particulier pour le e-commerce chinois ?

Le 11.11, a été baptisée « Singles Day » par des étudiants universitaires de Nankin qui cherchaient une alternative à la Saint-Valentin, et a été lancée au début des années 1990. Alibaba a choisi de transformer cette journée en grand événement shopping, à l’image des Black Friday et Cyber Monday aux Etats-Unis. Ainsi, chaque année depuis 2009, Alibaba Group organise le plus grand événement shopping online de Chine le 11 novembre, pendant 24 heures.

Véritable exploit commercial, c’est tout l’écosystème de l’e-commerce chinois qui est bouleversé pendant ces 24 heures.

Durant cette journée extraordinaire, les 450 millions d’utilisateurs d’Alibaba Group en Chine, à Hong-Kong et Taïwan pourront effectuer leurs achats sur l’ensemble des plateformes, auprès de 50 000 marques.

Véritable phénomène du e-commerce, cet événement est une excellente opportunité pour l’ensemble des marques participantes. A travers le 11.11, nous participons au développement du e-commerce transfrontalier et faisons ainsi valoir le « Made in France » dont les acheteurs de La Grande Chine sont friands.

Quels sont les chiffres associés à cette journée ?

Le Global Shopping Festival a été inauguré en 2009, avec la participation de 27 commerçants.

  • En 2015, cet événement a généré plus de ventes que pour le “Black Friday” et le “Cyber Monday” combinés aux Etats-Unis.
  • Une valeur brute des marchandises qui atteint 14,3 milliards de dollars (RMB 91,2 milliards).
  • Plus de 6 millions de produits proposés
  • 5 000 marques internationales provenant de 25 pays
  • 140 000 transactions réalisées par seconde par Alicloud
  • 467 millions de livraisons réalisées en 24 heures
  • 115 millions d’acheteurs
  • 40 000 marques participantes (50 000 en 2016)

chine-ecommerce

Comment sont organisés les différents sites et services du groupe Alibaba ?

Notre écosystème propose la technologie et les services nécessaires pour permettre aux plus petites entreprises comme aux plus grandes de faire du commerce. Nous mettons à leur disposition tous les outils dont ils ont besoin comme le paiement en ligne, la logistique et l’analytique, pour les accompagner dans la croissance de leur entreprise. Enfin, nos membres bénéficient de la solidité de notre réseau, qui a construit la réputation d’Alibaba comme partenaire de confiance des entreprises.

La principale marketplace pour l’e-commerce transfrontalier avec des marques qui n’ont pas de licence en Chine est Tmall Global. Elle permet de retirer les verrous traditionnels de la logistique, du paiement, du marketing, de l’analytique et du financement. En outre, Tmall Global permet aux marques d’accéder à des centaines de millions de consommateurs et de bénéficier d’une expertise pointue du marché chinois, mais aussi de « tester » le marché chinois avant d’y investir lourdement. Enfin, au-delà de l’accompagnement d’Alibaba sur le marché chinois, les marques peuvent également bénéficier du réseau de partenaires d’Alibaba en Chine (TPs) : service client en mandarin, marketing, réseaux sociaux locaux…. Aujourd’hui, environ 50 marques françaises bénéficient de l’accompagnement de Tmall Global.

Les marques qui ont déjà des licences en Chine passent quant à elles par Tmall.com. Nous comptons environ 200 marques françaises, dont Décathlon, L’Occitane ou encore Tefal.

Notre écosystème comprend  également d’autres services, tels que Taobao (service d’achat consumer to consumer),  Aliexpress, (site d’achats en ligne),  Alibaba.com (marketplace de commerce international), AliCloud (solution de cloud computing) ou encore AliPay (solution de paiement en ligne – Le Printemps est d’ailleurs le premier grand magasin en France à proposer les règlements via Alipay).

Quelles sont les axes de développement d’Alibaba en France ?

Nous sommes convaincus que l’e-commerce transfrontalier représente une opportunité de taille pour les entreprises françaises. En France, Alibaba souhaite poursuivre la mission qu’il mène depuis 17 ans : connecter vendeurs et acheteurs et fluidifier les transactions pour accompagner les entreprises de toute taille dans leur développement sur le marché chinois. Dans ce contexte, nous souhaitons porter un message particulièrement fort autour du « Made in France for China ». Le savoir-faire français, et les marques françaises, séduisent : les secteurs traditionnels comme la nourriture, le vin, la cosmétique ou la mode, mais aussi d’autres comme l’univers de l’enfance/bébé peuvent trouver dans ce marché chinois de nouveaux gisements de croissance. Nous avons 3 grands objectifs à long terme au niveau du groupe :

  • Compter 2 milliards de consommateurs sur nos plateformes d’ici 10 ans
  • Avoir 10 millions d’entreprises / de marques qui soient rentables sur nos plateformes
  • Faire 40% de notre business à l’international

alibaba

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *