Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital
Fermer

État des lieux de la vidéo sur Internet

Thomas Coëffé, le 9 avril 2014

Sur Internet, l’information est consommée sous différentes formes. L’écrit est omniprésent dans les échanges et sur les blogs, mais d’autres types de contenus envahissent le web. Petit-à-petit, les images et la vidéo prennent une place très importante. On comprend mieux pourquoi Twitter insiste pour mettre en avant les médias sur la nouvelle version des profils. La banque d’images Shutterstock s’est intéressée à ce phénomène et livre les résultats de son enquête sur le succès de la vidéo sur Internet. Menée en collaboration avec les équipes de comScore, elle permet de mieux cerner l’hégémonie des contenus vidéo sur Internet. Plusieurs chiffres viennent confirmer cette tendance :

  • Ajouter un lien vidéo dans un email augmente de 96% la probabilité que l’email soit lu.
  • Quand quelqu’un cherche votre nom sur Internet, il va préférer cliquer sur une vidéo : il y a deux fois plus de chances qu’il visionne une vidéo plutôt qu’il lise des contenus écrits.
  • La vidéo représente 60% du trafic web.
  • 85% des internautes français ont vu au moins une vidéo sur Internet au cours du mois de Janvier (soit 40,5 millions de Français ; c’est 66% de la population).
  • En moyenne, un Français a regardé 190 vidéos au mois de Janvier 2014 (plus de 16 heures).
  • Une vidéo sur 6 est visionnée sur un équipement mobile, smartphone ou tablette.
  • Les dépenses en vidéos publicitaires ont doublé en 2 ans. Elles vont encore doubler en 2 ans.
  • 36% des vidéos regardées sur Internet sont des publicités.

Évidemment, pour montrer comment la vidéo domine les débats sur Internet, Shutterstock a réalisé une vidéo en partenariat avec le team créatif Labour : « Montre moi quelque chose« . Elle est aussi disponible en anglais, en portugais et en allemand.

« Montre-Moi Quelque Chose » An Infographic Exploration of Video Engagement, April 2014 from Shutterstock on Vimeo.

 

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Super dit :

    La vidéo :
    – ne peut pas être lue en diagonale
    – nécessite une meilleure connexion que du texte
    – fait appel à un service tiers (Youtube, Vimeo…)
    – n’est pas très discrète (contenu audio)

    Alors pourquoi la vidéo fonctionne ? Parce que c’est moins fatiguant que de lire.
    Chers créateurs (de contenus, de webservices, etc.), pour devenir riche, misez sur la flemme du consommateur.

  2. Tom dit :

    C’est une tendance de fond qui arrive, la vidéo se popularise au niveau de la production, mais aussi est un support tellement plus simple… et ne pas oublier que youtube est le second moteur de recherche, que les visiteurs y passent un temps fou… un média à part entière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *