Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Tout ce qui ne va pas avec les vidéos virales YouTube

Flavien Chantrel, le 1 juillet 2014

google plus youtubeLa troupe de Barely Political s’est amusée à parodier le service après-vente de YouTube. Et si les créateurs de vidéos pouvaient se plaindre auprès de YouTube de tout ce qui ne va pas pour eux, qu’est-ce que cela donnerait ? Le résultat est bien sûr très deuxième degré mais reprend certaines critiques récurrentes. Finalement, on se dit que la boite contact de la célèbre plateforme vidéo doit ressembler à ça, à peu de choses près et avec beaucoup de fautes en plus… Parmi les critiques soulevées par la vidéo (et plus généralement en ligne), on note :

  • L’obligation de s’inscrire à Google Plus pour commenter
  • Les YouTube Music Awards qui ne s’intéressent pas aux musiciens autres que les superstars
  • Les reprises, parodies et plagiats qui marchent mieux que les vidéos originales
  • Les vidéos qui rament
  • Les avatars par défaut qui ne ressemblent à rien
  • Les vidéos d’étrangers qui s’embrassent, on a fait le tour
  • Les youtubers qui font des vidéos dans leur garage et qui pensent pouvoir devenir riche
  • Les joueurs qui s’enregistrent pendant une partie en parlant des heures et qui font des millions de vues

La vidéo est bien sûr en anglais, mais il est possible d’activer les sous-titres.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Ricardo Da Silva dit :

    Excellent 😉

  2. Marc dit :

    Ça correspond en effet à l’impression qu’on peut (ou plutôt, qu’on doit) éprouver de Youtube. Un service gratuit (ou presque si l’on considères les spams, les pubs, la mauvaise qualité des vidéos) qui expose d’abord et presque toujours à la crétinerie de masse. Comparez les pages d’accueils Youtube des différents pays… En France les crétins sont les vedettes… Aux US les chansons pan-pan cu-cul sont les vedettes puis, au Royaume_Uni il y a un peu de tout. des jeux des émissions télé en front page. Donc, oui cette caricature me semble très réaliste. Youtube reste une bonne représentation de la population Internet dont les 2 caractéristiques prédominantes sont loin d’être les meilleures. Mais c’est un bon outil de video replay où, tout est centralisé.

  3. Marc dit :

    Ne pas participer… Même avec raison… Pour moi aujourd’hui, Internet est un endroit maléfique. Dangereux pour la santé mentale et physique. Il m’apparaît évident que c’est devenu avant tout un outil pour blesser et, insulter. Que votre commentaire soit amusant, fin, ou justifié. Le meilleur moyen de ne pas être blessé ou insulté par un inconnu à l’affût reste, la passivité. La passivité est la meilleur protection contre le Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *