Recrutement : les candidats de plus en plus nombreux à postuler depuis un mobile

Le web mobile a connu une véritable explosion en quelques années seulement. La montée en puissance des forfaits data et des vitesses de connexion ont permis une évolution rapide des usages, qui s’est vite transformée en opportunité pour de nombreux acteurs de l’Internet. De la simple consultation d’informations, nous sommes passés à des comportements plus complexes, à commencer par la démocratisation du m-commerce, l’achat depuis son smartphone. Le recrutement a lui aussi été concerné, avec une augmentation continue des visites mobiles de candidats sur les sites concernés, à commencer par les jobboards. Dans le cadre du deuxième épisode de RegionsJob Inside, nous vous proposons de découvrir comment notre société a anticipé ces changements pour proposer une solution adaptée à la candidature 100% mobile.

appli regionsjob

2010, les prémices de l’importance du mobile dans la recherche d’emploi

L’arrivée du mobile et des tablettes dans le recrutement ne s’est pas fait du jour au lendemain. Dès 2010, le trafic issu de ces sources a commencé à être non négligeable, comme nous l’explique Guillaume Bredèche, Chef de produit RegionsJob : « nous avons assisté à une montée progressive de ce type de trafic, qui représentait autour de 5% en 2010, année qui a marqué véritablement le début de cet usage chez les candidats. Ce chiffre n’a cessé d’augmenter depuis, passant à 7% en 2011, 17% en 2013 jusqu’à arriver à 35% actuellement. »
Dans un premier temps, ces visites ne sont que consultatives. Les utilisateurs profitent de leurs moments de creux dans la journée (transport, moments d’attente, temps morts) pour regarder les offres d’emploi disponibles et postuler plus tard dans la journée, depuis leur ordinateur. La vitesse de connexion et les fonctionnalités proposées alors par les sites ne sont pas suffisamment incitatives pour bousculer des usages bien établis chez les candidats.

Proposer une offre pour accompagner les changements d’habitude des utilisateurs

Le passage de la simple consultation à une utilisation plus complète des services de mise en relation entre candidats et recruteurs ne faisait guère de doute. Il était donc important d’anticiper et de proposer assez tôt des options à nos visiteurs pour les accompagner au mieux dans leur recherche d’opportunités. « Dès 2010, nous avons proposé une application mobile disponible sur iOS, mais aussi une version mobile de nos sites, commente Laurent de Bussac, Directeur Technique. Notre première application Android a suivi très vite en 2011. Cela nous a permis de mieux cerner les habitudes et de comprendre l’usage de nos services sur mobile. Nous avons analysé régulièrement les retours faits par les utilisateurs pour adapter notre offre. La possibilité de postuler depuis son smartphone a été ajoutée sur Android en 2011, mais était peu utilisée à l’époque par les candidats. »

Si les évolutions ont été constantes entre 2010 et 2015, c’est l’année dernière que la bascule s’est réellement opérée et qu’il a été décidé de proposer des changements majeurs sur nos applications et sites mobiles. « En quelques années, nous sommes passés de 5 à 35% de trafic issu du mobile, complète Laurent de Bussac. Nous avons senti une maturité du côté des candidats, les barrières et blocages étaient levés, ils étaient prêts à utiliser leur smartphone pour postuler. » Un sentiment renforcé par l’analyse de l’évolution des chiffres entre 2013 et 2014. Dans ce temps, si ce type de trafic augmente de 32%, les candidatures bondissent de 209% sur web mobile. Un changement profond qui a aussi été possible grâce aux recruteurs, qui se sont ouverts à des candidatures plus rapides et moins formelles, notamment au niveau de la lettre de motivation, dont l’importance est moins ancrée qu’avant.

main

Les nouveautés de 2016 : une expérience toujours plus personnalisée, une candidature facilitée

La réflexion a été guidée par un objectif clair: permettre une mise en relation rapide et efficace entre les candidats et les recruteurs. Les nouvelles versions de nos applications et du site mobile ont été pensées dans ce sens. « Nous avons souhaité proposer un produit simple à utiliser qui répondait à une promesse forte, celle de permettre aux candidats d’être le plus réactif possible, explique Guillaume Bredèche. Nous avons observé une corrélation entre la rapidité de la candidature et la probabilité d’être embauché. Il était donc important que les candidats reçoivent les offres les plus pertinentes en fonction de leurs compétences et de leurs souhaits et qu’ils puissent postuler immédiatement. »

Les applications RegionsJob utilisent ainsi une multitude de données (profil, compétences, métiers, recherches précédentes…) pour envoyer des offres en push qui pourraient intéresser les utilisateurs. Ces derniers reçoivent une notification dès qu’une offre d’emploi qui correspond à leur profil est mise en ligne. Cela leur permet d’être réactifs et de répondre en temps réel aux nouvelles offres. Ce comportement adapté au mobile et aux usages qui vont avec est un vrai plus pour les utilisateurs, candidats comme recruteurs. Le deuxième défi était de faciliter l’envoi du CV, indispensable pour postuler. Mais cela n’est pas forcément simple depuis un smartphone… De nombreuses fonctionnalités ont été ajoutées pour répondre à cette problématique :

  • Postuler dans un premier temps sans CV, puis de compléter sa candidature en répondant à un mail demandant d’envoyer son CV en pièce-jointe.
  • Lier les CV d’un candidat à son compte sur notre site et à lui permettre de les utiliser lors de son utilisation mobile.
  • Permettre à nos utilisateurs d’aller chercher leur CV sur les services de stockage « Cloud » : Google Drive, DropBox, Box…
  • La dernière nouveauté, qui date du mois de juin, est de donner la possibilité aux candidats d’utiliser une image comme CV (une photo de leur CV par exemple).

En complément, un message par défaut est proposé aux utilisateurs pour accompagner les candidatures. Si ce dernier peut être modifié, 93% ne le retouchent pas, démontrant que si le CV toujours central dans un processus de recrutement, la lettre de motivation est en revanche de moins en moins utilisée.

appli mobile RJ

Bilan : les candidats ont déjà pris en main la candidature sur mobile

Quelques mois après la sortie des applications RegionsJob et ParisJob, l’heure est à un premier bilan. Et celui-ci est sans appel : les candidats sont prêts à postuler depuis leur mobile. C’est ce qu’explique Loic Le Terrien, responsable d’activité Regionsjob : « les premiers résultats chiffrés vont au-delà de nos projections les plus optimistes. En un an, nous sommes passés de 4% de candidatures reçues via mobile à près de 20%. Aujourd’hui, plus de 120 000 candidatures par mois sont effectuées sur les offres d’emploi de nos clients via un mobile ou une tablette. Ce n’est qu’un début, ce chiffre devrait encore monter. »

Autre signe positif, les candidats passent en moyenne trois fois plus de temps sur l’application ou sur la version mobile que sur le web. Ils consultent également deux fois plus d’offres d’emploi par session. Preuve que le recrutement sur mobile a de beaux jours devant lui ! Mais l’évolution étant permanente, cela implique des choix techniques marqués, comme l’indique Guillaume Bredèche : « nous utilisons une technologie hybride nous permettant  de déployer nos modifications et nouvelles fonctionnalités sur iOS et Android simultanément pour plus d’agilité. Nous veillons également à faire évoluer nos sites mobiles en même temps que nos applications pour faire profiter tous nos utilisateurs de nos dernières nouveautés. »

L’augmentation du trafic mobile est loin d’être finie. Les 35% actuels vont sans doute évoluer, il est probable que l’on passe la barre symbolique des 50% dans les prochaines années. La part des utilisateurs de smartphone et de tablette qui passent le cap de la candidature étant en très forte croissance, la majorité des réponses à offres reçues par les recruteurs pourrait à court terme venir d’un mobile. Un vrai défi, pour les entreprises comme pour les sites emploi comme RegionsJob, conclut Laurent De Bussac : « nous nous devons d’être à la pointe de l’innovation, dans ce domaine comme dans d’autres. C’est une nécessité forte aussi bien pour les recruteurs, afin de leur permettre d’être présent sur mobile à travers nos services, que pour les candidats, pour faciliter leur recherche d’opportunités professionnellesNous restons donc en alerte pour anticiper les futurs besoins et y répondre du mieux possible.»

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet Monétisation H/F

Cdiscount, qui sommes-nous ? Pionnier du e-commerce en France, nous n'avons eu de cesse d'évoluer pour nous adapter et anticiper les besoins et aspirations des consommateurs. En nous engageant à démocratiser ...

Concepteur Développeur C# Dot Net H/F

APSIDE, 1ère ESN indépendante de France (+2000 salariés sur + 20 agences en France et à l'international) développe son activité en 1998 sur Rennes, qui regroupe aujourd'hui près de 100 ...

Chargé de Communication H/F

Promoteur Immobilier National recrute en CDI un Chargé de Communication H/F.Au sein d'une équipe de 5 personnes et sous la responsabilité directe de la responsable marketing et communication, vous serez ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar