Facebook : toutes les tailles des images du nouveau Newsfeed et des pages
logo-facebook
Instagram : 7 outils pour les community managers
instagram-logo
Identité numérique

Pourquoi les médias sociaux nuisent à votre équilibre

Voici un discours qui change de l’optimisme habituel lié aux médias sociaux. Ces derniers seraient en effet utiles pour renverser des dictatures, créer du lien social, permettre des échanges facilités à travers le monde, aider à une consommation plus utile… Mais quid des aspects négatifs de ces médias sociaux ? Cette présentation de Luke Tipping s’attarde justement sur leur face cachée. Car s’ils sont utiles à de nombreux niveaux, ils peuvent également se révéler nuisibles dans notre vie quotidienne.

facebook version of you

Luke Tipping classe les dérives liées aux médias sociaux en trois catégories :

  • L’image prévaut sur le contenu. Chacun prétend être quelqu’un d’autre pour ne pas subir le jugement de ses contacts. Ce jeu social fausse les échanges et travestit la réalité. Qui peut dire le contraire ?
  • Les médias sociaux nous coupent de la réalité. Nous ne sommes jamais entièrement présents là où nous sommes, puisque nous avons toujours un œil sur les médias sociaux (merci les smartphones). Ou comment vivre dans la virtuel sans pleinement profiter du présent…
  • Tout le monde a besoin de se retrouver seul par moment. C’est parfois difficile avec les médias sociaux qui nous accompagnent partout. Il faut savoir couper de temps en temps !

La présentation est fort intéressante et nous ramène à la réalité sur certains points. Les médias sociaux ne doivent pas occuper une place trop importante dans nos vies sous peine de se substituer à la réalité du quotidien. A lire !

Commentaires

  1. Simon
    29 novembre 2011 - 12h21

    C’est pourquoi cela fait déjà quelques temps que je nomme tout ce bouzin les réseaux asociaux … une lettre suffit ! ;)

  2. Sylvaine Pascual
    30 novembre 2011 - 17h24

    Comme pour tout, les usages que nous faisons des réseaux sociaux peuvent être néfastes en effet…. et de tout un tas de manières: j’ajouterais à ta liste, par exemple, qu’ils renforcent l’instinct de troupeau (qui déteste toujours deux ou trois autres troupeaux, of course) et générent de nouveaux conflits dont on se passerait bien. L’effet loft aussi, avec son côté tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, mais on se tire volontiers dans les pattes par derrière.

    Cependant, à l’arrivée, c’est essentiellement une question d’objectif, en étant présent sur les réseaux sociaux et de méthode. D’autant qu’il y a de la place pour tout le monde, et ceux qui viennent s’y gonfler l’égo, réussissent à trouver des gens pour les écouter et l’alimenter, l’égo en question.
    De là à dire que chacun prétend être quelqu’un qu’il n’est pas, je ne suis pas tout à fait d’accord. Il y a un certain nombre de gens sur Twitter qui parviennent à être authentiques et sont suffisamment en accord avec les différents aspects d’eux-mêmes pour ne pas craindre les jugements.

    Les médias sociaux nous coupent de la réalité tant que nous nous y soumettons au lieu de déterminer les temps médias sociaux et les temps « vraie vie ». Alors oui, il est important de savoir couper de temps en temps, d’accorder toute son attention à une (ou plusieurs!) personnes, ou se retrouver un peu seul avec soi-même. Heureusement, tout cela reste à peu près faisable, pour peu qu’on fasse l’effort;)

  3. Flav
    1 décembre 2011 - 10h38

    Effectivement, tout le monde ne suit pas cette logique, fort heureusement. Comme beaucoup d’analyses et de remarques sur les médias sociaux, il n’est pas possible de tirer une règle générale, juste des tendances plus ou moins ancrées. Mais c’est toujours bon de prendre un peu de recul pour ne pas tomber dans ces dérives :)

2 commentaires supplémentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar