Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Podcast : Olivier Davoust donne sa vision du blog emploi

Flavien Chantrel, le 12 octobre 2007

Dans le cadre du Débat du mois, plusieurs professionnels experts en recrutement en ligne interviendront pour nous donner leur avis. Quels sont les pièges à éviter quand on souhaite développer un blog emploi ? Le premier à s’adonner à cet exercice est Olivier Davoust. Blogueur depuis bientôt trois ans, ce spécialiste de l’emploi a réuni sur son blog tous les éléments utiles aux candidats en recherche active. Assedic, blog, CV, lettre de motivation, droit du travail, presse… Il est rapidement devenu un acteur incontournable du secteur. Acide, pertinent, impertinent, moqueur, réaliste, les qualificatifs ne manquent pas pour le caractériser. Mais ce qui fait sa force, c’est ce ton sans concession utilisé depuis ses débuts. Acteur indépendant du monde de l’emploi, il n’a de comptes à rendre à personne et il en profite pour dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Il nous a fait le plaisir de réaliser un podcast spécialement pour ce débat. Il y livre sa vision sur les dangers du blog emploi et les dérives qu’il faut éviter. Un podcast à son image : pas toujours politiquement correct, mais réellement instructif et accrocheur. Avec en bonus une fin optimiste et rafraichissante, écoutez-le jusqu’au bout ! J’attend bien sûr vos réactions en commentaires sur ce blog et sur le billet d’Olivier. Bon podcast !

obsdurecrutement

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Patricia dit :

    Cette analyse me réconforte dans ma position et ma conception du blog emploi. Toutefois, dans l’ère d’internet, je conçois mal le fait qu’un blog ne puisse trouver sa place dans le dossier de recrutement. Je pense qu’il y a pour l’instant, une inadaptation entre les méthodes de travail des recruteurs et leurs intentions, et la construction des blogs emplois par les candidats.

    Le CV est un outil discriminant qui ne tient pas compte des compétences réelles des candidats. Progressivement, on voit des recruteurs intégrer les tests de personnalité dans leur dispositif de recrutement. Mais nous ne pouvons toujours pas connaître les compétences, nous savons seulement que le candidat présente certains traits de personnalité. En situation, nous ne sauront pas comment il réagira. Par contre, le blog permet de voir tout çà.

    Prenons un CV quelconque et comparons-le à un blog. Il est facile de voir, si le candidat maîtrise son domaine professionnel ou pas, et aussi à quel niveau. Plus les billets sont clairs et les commentaires précis, plus le candidat est à l’aise dans son domaine.
    Si on ajoute une lettre de motivation et qu’on la compare à un blog emploi, on peut alors voir si le candidat est prêt à s’adapter à notre entreprise ou pas en comparant les valeurs qui apparaissent dans le blog à ces propres valeurs, puis, ces compétences à nos propres besoins.
    Si on ajoute les tests de personnalité et qu’on les compare à un blog emploi, on verra bien si le candidat est positif et tire des leçons de ces échecs ou plutôt pessimiste et révolté.

    Je crois qu’actuellement, il y a plutôt un désaccord dans l’utilisation du blog emploi, et de nombreux malentendus. Mettons donc en place le Blog Emploi 2.0. en conjugant nos attentes respectives.

  2. Christian dit :

    Donc…Le Piège est finalement de vouloir éviter les pièges que représentent le piège d’un blog piègeant par définition et piègé par les autres pièges blogs, piègeant des blogs piègés sur le piège de la toile piègée… 😉

  3. Christian dit :

    @ Patricia
    Je pense sans vouloir te contredire que ta reflexion est faussée. Personnellement j’arrive beaucoup mieux à cerner un candidat ou même une personne dans la vie, en face à face, plutôt qu’en regardant son blog…

    Les informations précieuses obtenues en face à face n’ont aucune communes mesures avec l’infime petit bavardage de nos blog, où nous y écrivons seulement et souvent ce qui nous convient ou ce qu’il conviendrait d’écrire…

    Pour ma part et je l’ai toujours dit, mon blog est une aventure formidable que je mène en parallèle de ma recherche d’emploi, ce dernier se trouvant sur une plate-forme emploi me permet d’échanger énormément sur des sujets divers et variés et je ne choisi pas mes sujet en fonction de ce qu’il conviendrait d’écrire face à un recruteur…

    Le débat continue…

  4. Franck dit :

    Pour ma part, je vois le blog emploi uniquement comme un plus pour son auteur. Il lui permet de sortir de son pseudo isolement. Eventuellement mieux vivre cette presque maladie honteuse qu’est le sans emploi. Il permet de rester en éveil par rapport au monde qui bouge à force de point.zéro. Eventuellement de s’en amuser car la réalité est toute autre. Le blog n’est qu’une projection plus ou moins édulcorée de son auteur.et cela risque fort de devenir fadasse si on ne comprend pas le message d’Olivier Davoust.
    Retrouver un travail via le blog ? Je n’y crois pas vraiment non plus. Le blog n’est autre qu’un outil où l’on stocke des infos, une liste de favoris que tout un chacun peut venir lire et éventuellement commenter.
    Bien noir que tout celà me direz vous ?
    Au contraire, j’ai personnellement grand plaisir à venir alimenter selon mon humeur mon petit espace perso. Il me permet d’apprendre continuellement de nouvelles choses et de rencontrer d’anciens inconnus (!).

  5. touline dit :

    Christian, j’aime beaucoup ton envolée sur les pièges 🙂
    Adepte de la douche écossaise Franck ? Mais finalement Olivier Davoust aussi ! Merci à lui d’avoir pris ce quart d’heure pour nous !
    En fait ce que je comprends : un peu de réflexion, un peu de recul et un peu de plaisir pour aller de l’avant !

  6. Plume dit :

    Je dois sortir de la pièce où je suis, si je me coince les doigts dans la porte en la refermant, je risque un panaris ou une amputation…

    Notre débat permet d’identifier tous les pièges à éviter, une synthèse du modérateur conclura/classifiera entre :
    – les pièges bénins, laissés à l’appréciation du feeling de chaque blogueur (musique ou pas musique,… ) et,
    – ceux qu’il faut vraiment éviter au risque que notre blog devienne un handicap pour entrer dans un nouveau poste.

  7. christophe dit :

    Un naturel décoiffant, brut de décoffrage, un point de vue qui donne à réflexion sur les valeurs que l’on pense être incontournables sur un blog emploi.

    Cordialement

  8. Franck dit :

    En réponse à Touline, non je n’aime pas la douche froide ! Brrrr ! Juste réaliste, Je crois pas à la solution miracle. Le blog n’est qu’une flêche de plus dans notre carquois pour épingler notre futur Boss. Ce n’est ni une bouteille à la mer, ni le mur des lamentations, juste un nouveau moyen de communiquer son envie d’être actif.

  9. idéesurpattes dit :

    Un podcast excellent & qui continue à vivre par le débat ! j’en rêve…
    On voit bien qu’il est difficile de justifier de sa motivation à blogguer, peut-être parce qu’elle évolue avec les billets & les échanges qui en découlent ; alors c’est tant mieux !
    Le piège, pour moi, serait de « coller » avec ce que l’on « pense » que les recruteurs « attendent » DU candidat… M’y référer serait folie, je ne maîtrise pas leurs outils & méthodes de recrutement (à chacun son métier). Par contre, et c’est aussi ce que je retiens du discours d’Olivier Davoust, je pense qu’il faut garder le contrôle de son image & cela n’est pas incompatible avec la liberté de ton.
    Nous sommes tous d’accord, finalement, on ne sait plus très bien pourquoi l’on est sur blog emploi, mais on y est bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *