Les 20 pires souvenirs de community managers

Le métier de CM n’est pas facile tous les jours : attaques de trolls, peur du bad buzz, direction peu concernée… Les difficultés quotidiennes ne manquent pas, comme dans la plupart des métiers. Lors de notre dernière enquête sur le métier de CM, nous vous avons demandé de nous raconter vos meilleurs et pires souvenirs. Et au niveau des mauvais souvenirs, certains d’entre vous semblent avoir vécu un vrai martyr. On remarque néanmoins que ce sont souvent des fails qui vous ont marqué : post perso posté sur sa page pro, faute d’orthographe… Autre grand classique, les attaques de trolls ou les clients mécontents particulièrement pénibles. On remarque aussi une vraie peur du bad buzz ainsi que des relations avec le client tendues. A vous lire, on se dit que le métier de CM n’est pas tous les jours une partie de plaisir. Lire ces témoignages vous réconfortera sûrement, mais vous rappellera aussi certains fails et certaines galères que nous avons sûrement tous connu ! Rendez-vous la semaine prochaine sur My Community Manager pour connaître les meilleur souvenirs de community managers.

i-hate-my-job

  • Gérer un membre bipolaire qui venait insulter tout le monde sur mes comptes quand il n’avait pas pris ses médicaments.
  • Avoir les mains liées pour travailler sur ma marque car c’est leur agence de communication qui finalement est décisionnaire mais n’y connaît rien en réseaux sociaux.
  • Le retour client qui dit non au planning éditorial le lendemain du lancement.
  • Travailler pour une agence de voyage lors d’une catastrophe naturelle… 200 commentaires par heure à gérer !
  • Devoir effacer un tweet perso qui pourrait avoir une répercussion pro.
  • Passer plusieurs jours à préparer un brief. Le présenter. Avoir de bons échanges et des sourires. Recevoir un mail 3 jours plus tard : « on met en stand-by, finalement on n’a pas de budget, on va plutôt faire du buzz ».
  • Les débuts dans mon entreprise, le métier est tellement méconnu qu’on me demandait de régler les soucis de connexion Internet comme si j’étais un technicien informatique.
  • Les concouristes : ils trouvent toujours le moyen de frauder.
  • Une personne énervée parce qu’on ne répondait pas assez vite… un dimanche !
  • Se prendre un shitstorm par ma communauté parce que l’agence a publié une campagne avec des fautes d’orthographe.
  • La publication d’un statut perso alcoolisé sur mon compte pro.
  • Lors d’une conférence d’un client, la responsable comm’ voulait valider tous les tweets pendant un LT.
  • Le bad-buzz du vendredi soir à 20h quand tu viens de finir ta semaine et que tu pensais naïvement partir tranquillement en weekend !
  • Un post perso de vacances qui atterrit sur la page et 48 heures pour s’en rendre compte. Merci le mobile
  • Se tromper de page et publier le post « Quelle est votre routine beauté »… sur une page d’assurances.
  • Le jour où j’ai supprimé un post Facebook qui avait bien marché en pensant qu’il y avait eu un bug et que celui-ci était un doublon.
  • Travailler pour un opérateur historique lors de l’arrivée de Free sur le marché.
  • « Vous êtes trop cher, ma fille peut animer la page Facebook de l’entreprise »
  • Chaque 1er du mois, le jour des reportings.
  • Quand j’ai dû centraliser toutes les présences Facebook d’un client et fusionner toutes les pages qui existaient déjà. Long et fastidieux !

Toutes ces données viennent de notre enquête 2014 sur le métier de community manager que vous pouvez retrouver ici :

Enquête sur les community managers en France, Édition 2014 from RegionsJob

 

 

Commentaires

  1. Jean.Ed
    16 juillet 2014 - 12h24

    « Avoir les mains liées pour travailler sur ma marque car c’est leur agence de communication qui finalement est décisionnaire mais n’y connaît rien en réseaux sociaux. »
    LOL ;)

  2. Josselin
    17 juillet 2014 - 9h07

    « Vous êtes trop cher, ma fille peut animer la page Facebook de l’entreprise »

    <3

  3. Ricardo Da Silva
    17 juillet 2014 - 10h25

    J’aime bien ces souvenirs : « Se tromper de page et publier le post « Quelle est votre routine beauté »… sur une page d’assurances. »; « Lors d’une conférence d’un client, la responsable comm’ voulait valider tous les tweets pendant un LT. »

1 commentaire supplémentaire

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar