Office Online : Microsoft Word, Excel et PowerPoint disponibles gratuitement
powerpoint-online
Recevoir un accusé de lecture sur Gmail ou Outlook sans prévenir le destinataire
tracking-email
Identité numérique

Veille : suivre les articles les plus populaires sur les médias sociaux facilement

La fin de Google Reader a bousculé la petite galaxie des outils de veille et de curation. Feedly s’érige en successeur tout trouvé et veut créer sa propre API, Digg va bientôt proposer un agrégateur RSS et des outils comme Pulse, Zite ou encore Flipboard cherchent eux aussi à tirer leur épingle du jeu. Google Reader ayant bloqué l’innovation dans le domaine de la veille, les outils sont maintenant transversaux et ajoutent des couches de curation, recommandation et découverte de contenus.

Ping.it est un outil de veille et de curation un peu différent. Il tire son originalité de son système de « probes », des modules permettant de filtrer les contenus selon des mots clés et leurs statistiques de partages (likes Facebook et YouTube). Agissant ainsi à la manière d’un topic sur Scoop.it, ces probes proposent automatiquement les contenus les plus populaires sans action de l’utilisateur autre que leur création. Chacun peut ainsi souscrire à ces modules pour en suivre les actualités. Ainsi, parmi les probes existant, on peut voir les articles les plus populaires sur les 10 plus gros sites d’actualités, les derniers articles de BuzzFeed avec plus de 1000 likes Facebook ou encore les clips YouTube les plus populaires postés sur Reddit.

L’outil se base donc moins sur la popularité des contenus que sur leur viralité (pour l’instant). La différence avec des outils de recommandation de contenus comme Zite est le contrôle de l’utilisateur sur les critères de filtrage. Ceux-ci sont assez limités mais selon paidContent, qui a pu s’entretenir avec le créateur, les metrics telles que les partages Facebook et Twitter seront bientôt incluses. On attend aussi un support mobile. À tester donc, Ping.it est en beta ouverte et risque d’évoluer considérablement grâce au feedback des utilisateurs.

via paidContent

Commentaires

  1. Simon Tripnaux
    14 mai 2013 - 9h48

    Je viens de tester et ça a l’air pas mal du tout pour surveiller des sites copains/concurrents …

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar