Optimiser la visibilité d’un commerce local avec Google Plus

Les résultats de recherche sur Google varient suivant les requêtes. Dans certains cas, seuls des liens directs vers des sites sont affichés. Dans d’autres cas, de nombreux contenus viennent enrichir les résultats : actualités, réponses directes via le knowledge graph… Il arrive également qu’une carte soit affichée, pour géolocaliser certains résultats. Pour augmenter sa visibilité auprès des internautes, un commerce local peut apparaître sur cette carte, suivant les requêtes formulées. Mais certaines règles sont à respecter, et cela passe notamment par les paramètres de sa page sur Google+.

Créer une page Google+ locale

C’est la première étape, si ce n’est pas déjà fait : rendez-vous sur le réseau social, une rubrique est dédiée à la création de page Google+. Choisissez l’option « Petite entreprise ou activité locale« , qui correspond aux restaurants, hôtels, boutiques, magasins, services et autres boutiques implantées localement. Il suffit, dans un premier temps, de renseigner le téléphone fixe de son commerce pour être localisé.

Google vérifie ensuite qu’une page n’est pas déjà créée avec ce numéro de téléphone. Si tel est le cas, il est bien-sûr possible de récupérer cette page (via un courrier), s’il s’agit bien de votre établissement. Google crée automatiquement certaines fiches, et utilisent les données de Google Adresses.

Vous êtes ensuite invité à renseigner précisément l’adresse de votre établissement. C’est une donnée importante qui permettra à vos clients de vous retrouver via les résultats géolocalisés. Veuillez également à bien choisir la catégorie principale liée à votre commerce (restaurant asiatique, crêperie…).

 

Paramétrer sa page Google+ locale

Une fois créée, vous devez paramétrer votre page Google+ locale : certaines informations permettront à vos clients de vous joindre plus facilement et connaître vos produits.

  • La photo de votre page : il peut s’agir de votre logo, de votre enseigne, ou tout simplement d’un produit que vous proposez. Un restaurant peut par exemple utiliser la photographie d’un de ses plats pour faire saliver les internautes indécis !
  • Le site web : les personnes qui s’intéressent à votre établissement pourront facilement trouver votre site Internet. À noter que celui n’apparaîtra pas uniquement au sein de votre page locale Google+ : il sera également visible directement dans les résultats de recherche, tout comme le numéro de téléphone, l’adresse, et la note moyenne attribuée par les internautes. Vous pouvez associer votre site web à votre page pour améliorer sa visibilité.

 

 

  • Les catégories : une page Google+ locale peut faire partie de plusieurs catégories. Néanmoins, vous devez choisir une catégorie principale, qui définit clairement votre activité. Réfléchissez bien aux termes choisis, ceux-ci permettront (ou non) aux internautes de vous trouver.
  • Les horaires d’ouverture : vos clients seront heureux de retrouver facilement cette information. Renseigner ses horaires d’ouvertures ne prend que quelques secondes.

 

 

  • La description de l’établissement : celle-ci doit être assez courte, mais peut contenir des liens hypertextes, des termes en gras, en italique ou soulignés, ainsi que des listes, ordonnées ou non. Pensez à donner envie à vos prospects, tout en soignant les termes utilisés : à l’instar des catégories, les termes de votre description seront utilisés par Google pour que les internautes puissent vous trouver.
  • Les photos et vidéos de votre commerce : elles seront visibles sur votre page Google+, ainsi que sur les résultats de recherche Google Maps. Si aucune photo n’est renseignée, le moteur de recherche pourra n’afficher aucune photo de votre établissement, ou l’associer à des données Street View (non-modifiables). Le mieux est donc d’ajouter quelques photos de votre commerce, voire une ou des vidéos, pour attirer l’attention des internautes.

Enfin, n’oubliez pas de valider votre page. C’est une étape importante, puisque Google n’indexe pas les pages locales non-validées. Pour se faire, il suffit de cliquer sur le bouton « Valider maintenant », situé dans la colonne de droite de votre page. Lorsqu’il s’agit d’une page générée automatiquement par le réseau social, un bouton similaire s’affiche. Une fois votre adresse physique vérifiée, Google vous enverra une lettre contenant un code pour authentifier votre page.

 

Vos clients contribuent aussi à l’élaboration de votre page

C’est une donnée importante, à prendre en considération : le gérant d’un commerce n’est pas le seul à contribuer à sa page locale sur Google+. Les clients peuvent également ajouter des médias (photos, vidéos…), ainsi que des avis. Google Plus permet à tous de rédiger un commentaire lié à un commerce, et agrège les avis postés sur de nombreux sites tels que TripAdvisor, Linternaute, Nomao…

Lors d’une recherche sur Google, ces avis sont importants : ils sont affichés clairement, et les ressentis des membres encerclés sur Google+ sont mis en avant. Un internaute remarquant que votre établissement est recommandé par un membre de son réseau sera ainsi plus enclin à le visiter.

Enfin, n’oubliez pas qu’il est possible de poster des statuts, pour informer vos prospects ou discuter avec les internautes. Une façon pour vous d’échanger, mieux comprendre les avis de vos clients et grâce à votre visibilité, montrer au plus grand nombre que vous êtes une entreprise à l’écoute.

Commentaires

  1. Valerie Payotte
    31 janvier 2013 - 10h14

    Merci pour cet excellent article sur l’utilisation de Google+ en effet cela permet a la petite entreprise de grappiller quelques positions sur Google surtout en local et du coup avoir un bon plus pour son référencement naturel. Je partage l’info avec plaisir.

  2. Agence Sweep
    31 janvier 2013 - 10h27

    Merci pour cet article. On partage.

  3. web coup d'oeil
    31 janvier 2013 - 10h35

    Bravo pour votre article sur la géolocalisation de nos entreprises, par les temps qui courent elle vont en avoir bien besoin pour développer leur visibilité en local, je partage l’info sur scoopt.it et twitter.

7 commentaires supplémentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar