Un numéro vert pour conseiller les parents sur les dangers d’Internet

info famillesLes enfants et les dangers d’Internet reste un des marronniers favoris quand les médias abordent le web. Si la problématique est réelle, la qualité de son traitement diffère fortement d’une campagne à l’autre. Beaucoup se souviennent ainsi d’une campagne ridicule lancée fin 2008 qui tenait plus de l’alarmisme que de l’information. D’autres tentatives comme le petit chaperon rouge à la sauce réseaux sociaux, vidéo ludique éveillant les plus jeunes aux pièges de Facebook, sont beaucoup plus réussies. Mais ne proviennent souvent pas d’actions officielles… Quand l’heure n’est pas à la diabolisation ou à la stigmatisation, on assiste à des tentatives maladroites de contrôle (Vers un contrôle parental imposé par la loi sur Facebook ?). Bref, il y a encore du travail, qui passera d’abord par une meilleure compréhension du web, de son fonctionnement et de ses usages par nos élites. On a le temps de voir venir.

C’est dans ce contexte que le gouvernement a lancé mercredi un numéro vert (0800 200 000) pour venir en aide aux familles et conseiller les parents en matière d’Internet. Il est accompagné d’un site proposé par le secrétariat d’Etat à la Famille et l’association E-Enfance, Info familles. Le fonctionnement est simple. Vous avez une question ou un besoin pour aider vos enfants ou simplement envie de comprendre comment un aspect ou un autre d’Internet et des réseaux sociaux fonctionne ? Appelez ou allez sur le site pour trouver une réponse. Le problème dans ce genre d’actions repose sur la méconnaissance de ceux qui les lancent, qui résulte sur des conseils pas vraiment pertinents. Et cette initiative alors ?

Sur le site, les conseils et explications semblent pleins de bon sens. C’est un premier bon point. C’est synthétique, cela va droit au but et les réponses sont fondées. Et le numéro vert ? Un journaliste de nos amis de L’Express a testé la ligne. Et le résultat est… Plutôt bon ! Ce n’est certes qu’un test et pas forcément applicable à l’ensemble des conseillers, mais c’est un bon début. Le journaliste a donc un enfant de 9 ans qui veut s’inscrire sur Facebook, s’interroge sur ses « amis », a peur qu’elle tombe sur des images louches… Le conseiller répond de manière assez intelligente et en revient souvent à la même chose : la responsabilité familiale et le rôle des parents. C’est effectivement par là qu’il faut commencer.

L’initiative va dans le bon sens. A suivre sur le moyen terme pour voir si elle a du succès et si la qualité reste au rendez-vous. Et comme le conseiller le dit, « jouez votre rôle de papa », c’est par là que tout commence !

Via L’Express
Via @F_M_R

OFFRES D'EMPLOI WEB

Directeur Associé H/F

Nous recherchons pour notre client, une agence spécialisée dans le digital, un(e) :

Directeur Associé H/F

Vous serez en charge du conseil en stratégie digitale et CRM des comptes ...

Assistant Chef de Produit H/F

C3 Alternance recrute pour l'une de ses entreprises partenaire un Assistant Chef de Produit H/F en alternanceN°1 de la communication digitale locale, propose des contenus digitaux, des solutions publicitaires et ...

Community Manager H/F

Le manager e-commerce, achats et logistique développe la stratégie du site e-commerce, en décidant des différents leviers webmarketing à activer pour accroître le trafic, la notoriété et fidéliser les internautes. C'est ...

Commentaires

  1. Alain Ternaute
    25 octobre 2011 - 13h48

    Entièrement d’accord avec vous. Même si la qualité de ce test n’est pas forcément applicable à l’ensemble des conseillers, c’est un bon début.
    Je voudrais quand-même signaler qu’il manque un petit travail de réconfort, au vu de ce test :
    Le papa à déjà l’air inquiet et même bouleversé, puis le conseiller lui révèle plusieurs risques graves (mentir sur son âge, accès très facile à du contenu choquant…). Enfin, il lui résume tout par « jouez votre rôle de papa. (rires) ». Ça na rien de rassurant, c’en est même assez révoltant. On dirait qu’il se moque carrément du père de famille.
    Je pense qu’il faut rassurer ces éducateurs mal à l’aise, en recherche d’information. Ils n’en seront que plus sûrs d’eux, et Dieu sait si c’est important de l’être pour jouer efficacement le rôle d’éducateur.

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar