Le métier de veilleur analyste chez Mediaveille

anne-charlotteLes métiers du web sont nombreux et variés. Ils touchent à de nombreux domaines, du marketing à la communication en passant par le développement ou la gestion de projet. Pour autant, il ne sont pas toujours bien connus du grand public – et même des autres professionnels du numérique, qui ne cernent pas toujours les tenants et les aboutissants des métiers de leurs collègues. Pour mieux comprendre les spécificités des différents métiers du web, nous lançons ce vendredi une série de décryptages. Nous souhaitons aller à la rencontre de professionnels reconnus, pour qu’ils puissent présenter leur métier, leur rôle dans la société, leur quotidien et les évolutions de leur profession. Pour lancer cette série, nous avons le plaisir d’interviewer Anne-Charlotte, qui exerce en tant que veilleur analyste  à l’agence Mediaveille à Rennes.

Pouvez-vous présenter votre formation initiale et votre parcours professionnel ?

Je suis titulaire d’un Master en langues étrangères appliquées au commerce international, spécialité Amérique Latine et Péninsule Ibérique. Un peu loin de mon métier actuel ! J’ai notamment passé deux fois 6 mois au Portugal, ce qui me permet de bien parler portugais, j’ai également des compétences linguistiques en anglais et espagnol. Ces langues me servent dans le cadre de mon travail, puisque l’on travaille parfois sur des périmètres internationaux. J’ai commencé mon parcours chez Altran, en tant que Chargée de marketing et de communication. J’ai ensuite intégré Plan.Net, une agence de communication digitale, où j’étais rédactrice et chef de projets digitaux. Je suis arrivée chez Mediaveille en 2013, pour devenir rédactrice web et analyste veilleur.

Quel est votre rôle dans votre société ? Avec quels types de professionnels travaillez-vous ?

Je travaille sur la recherche et le traitement de l’information sur Internet. C’est de l’aide à la prise de décision stratégique. Je surveille de nombreuses sources d’informations pour en dégager des tendances que je fais remonter aux clients pour les aider à se positionner. Cela peut toucher leur marché, leurs concurrents, leur réputation… J’identifie les menaces et les opportunités qui peuvent se présenter à eux pour leur permettre de les anticiper. Je suis amenée à être en contact avec nos commerciaux pour leur permettre d’avoir un avis technique et opérationnel et donc de bien conseiller nos clients et leur proposer des prestations adaptées. Je travaille également avec notre Pole Stratégie Digitale, pour échanger avec eux, avoir des avis ou proposer des idées liées aux produits que nous proposons. Côté clients, je travaille principalement avec les services communication ou avec la direction quand il s’agit de structures de tailles plus modestes.

À quoi ressemble une journée type ? Quelles sont les tâches les plus fréquentes ?

Il n’y a pas vraiment de journée type. Je commence tout de même par jeter un œil sur les dernières actualités et par lancer mon logiciel de veille. Le déroulement de la journée va ensuite dépendre de l’actualité autour des clients ou de leurs problématiques. Certaines journées sont plus chargées que d’autres, cela varie en fonction du volume d’informations à traiter. Quand un client rencontre une crise, les informations récoltées sont évidemment beaucoup plus nombreuses, par exemple. Il faut savoir être flexible, notamment sur les horaires.

Il y a également une partie analyse qui est très forte dans mon travail. Je réalise chaque mois un compte-rendu pour chaque client, à partir des données que j’ai récoltées. Je fais ressortir les grandes tendances et les thématiques qui dominent.

Que préférez-vous ?

Ce que j’aime le plus, c’est la valeur ajoutée que j’amène par rapport à l’information que je récolte. Le fait d’analyser permet d’apporter une réelle utilité au client. J’apprécie également de ne pas être cloisonnée, de pouvoir travailler sur plusieurs dossiers en même temps, pour plusieurs clients et dans différents secteurs d’activité. J’apprends des choses tous les jours !

mv-labs

Quelles ont été les évolutions récentes de votre métier ?

Il y a de plus en plus de canaux de communication utilisés par les internautes. Ils sont devenus de vrais acteurs de l’information et peuvent impacter l’image de l’entreprise. Cette tendance s’affirme de plus en plus ces dernières années. Commentaires sur les sites, réseaux sociaux et forums sont devenus des habitudes, et on assiste à plus de virulence. Les blogueurs et les influenceurs ont également une importance grandissante. Je les surveille donc de près !

Parmi les évolutions, citons également les changements liés à la presse en ligne, et notamment aux paywalls. Les articles deviennent payants chez de nombreux acteurs et nous obligent donc à multiplier les abonnements.

Quelles compétences et qualités sont importantes pour exercer votre métier ? Que faire pour rester au niveau ?

Les compétences linguistiques sont essentielles. Notre veille peut nous amener à traduire des articles ou à remonter des synthèses à l’étranger. L’esprit d’analyse est également important, il faut savoir se montrer critique par rapport aux données que l’on recueille. Citons également l’esprit de synthèse, pour éviter de noyer nos clients d’informations inutiles. Enfin, la capacité de concentration permet de rester alerte et de ne pas décrocher tout au long de la journée. Côté veille, j’essaie de tester les outils qui sortent et de rester au contact de mon secteur d’activité en ligne pour connaître ses principales évolutions.

Si vous deviez conseiller quelqu’un qui souhaite exercer votre métier, que lui diriez-vous ?

Le métier n’est pas forcément très connu, mais je conseillerais aux candidats potentiels de se lancer ! On apprend des choses tous les jours, cela permet une ouverture d’esprit sur des sujets sur lesquels on ne se serait pas penché autrement. Il ne faut pas avoir peur de l’imprévu, car nous ne sommes pas maitres de nos journées et de ce qui va se passer. Notre rôle est important pour les clients, aussi bien au niveau de leur image que de leur positionnement, nous avons donc une belle reconnaissance de leur part. Nous recrutons actuellement sur ce poste, n’hésitez pas à postuler !

OFFRES D'EMPLOI WEB

Assistant Chef de Produits H/F

Sous la responsabilité des chefs de produits vous assurez un support administratif quotidien gestion du cycle de vie des produits et gestion des contratsFormation Bac +2 l'idéal serait une première ...

Ingénieur Développement Web H/F

Partenaire technologique des grandes entreprises, le groupe SII est au coeur de l'économie de l'innovation avec 4850 consultants et une présence internationale sur 50 sites. Pour nos collaborateurs, SII c'est ...

Concepteur Développeur Mainframe H/F

Partenaire technologique des grandes entreprises, le groupe SII est au coeur de l'économie de l'innovation avec 4850 consultants et une présence internationale sur 50 sites. Pour nos collaborateurs, SII c'est ...

Commentaires

  1. RU
    22 janvier 2016 - 10h40

    Peut-on faire ce métier quand on n’a pas un « profil digital » ?

  2. Anne-Charlotte
    25 janvier 2016 - 10h32

    Bonjour RU,

    Je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’avoir des « compétences digitales » importantes. La curiosité et l’esprit d’analyse, de synthèse sont selon moi les deux principales qualités que l’on doit posséder pour exercer ce métier. Il faut toutefois avoir un certain goût pour le digital pour progresser plus rapidement et être à l’aise au quotidien (:

    Anne-Charlotte

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar