Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Le métier de chef de produit chez RegionsJob

Rozenn Perrichot, le 24 juin 2016

Dans le cadre de notre série décryptage sur les métiers du digital, nous avons interviewé Guillaume Bredèche, chef de produit chez RegionsJob. Il présente son rôle au sein de la société, son quotidien, mais aussi l’évolution de son métier. Au cœur de l’activité de l’entreprise, le chef de produit est une figure clef de l’entreprise. RegionsJob renforce d’ailleurs ses équipes et recrute un nouveau chef de produit web (voir l’offre d’emploi : Chef de produit H/F en CDI à Rennes).

Pour commencer, peux-tu présenter ton parcours  ?

J’ai un cursus de formation relativement technique. J’ai fait un IUP en multimédia qui m’a permis de toucher à tout : programmation, graphisme, 3D et pas mal de développement web. C’est à l’issue de cette formation que j’ai su que le développement n’était pas fait pour moi ! Non pas que j’étais mauvais, mais ça ne me passionnait pas autant que mes collègues. C’est pourquoi je me suis réorienté vers un Master en communication digitale, au cours duquel j’ai effectué mon premier stage au sein d’une agence spécialisée en stratégie digitale et expérience utilisateur. J’intervenais en tant que consultant sur ces deux points, auprès de gros clients. Une belle expérience qui m’a permis de toucher à pas mal de choses puisque l’on intervenait sur l’ensemble du site client. Par la suite j’ai été embauché dans une autre agence, sur un poste similaire, mais pour des clients du secteur médical. Concrètement, j’étais en charge de la création de sites internet pour des laboratoires pharmaceutiques, et mariais conseil et gestion de projets.

En 2011, j’ai été recruté chez RegionsJob en tant que chef de produit. Toutefois, si l’intitulé de poste est resté identique jusqu’à ce jour, les produits, eux, se sont multipliés et continuent d’évoluer aujourd’hui. Au début, je travaillais principalement sur la partie B to B, pour le volet e-commerce du site. Ma mission était d’optimiser le parcours d’achat des recruteurs qui souhaitaient publier leurs offres d’emploi. J’intervenais également sur la partie corporate du site.

logo-regionsjob

Quel est ton rôle aujourd’hui chez RegionsJob ?

Actuellement, l’entreprise compte 5 chefs de produit, en sachant qu’à un « produit » correspond une activité, et que chaque activité se développe sur un panel de sites internet. Pour ma part, je suis désormais chef de produit « Emploi » et m’occupe des sites candidats où chaque demandeur d’emploi vient chercher des informations, des offres et vient postuler en ligne. Cela regroupe le site regionsjob.com et toutes ses déclinaisons en régions (OuestJob, SudOuestJob, PacaJob, RhoneAlpesJob, CentreJob, EstJob, NordJob et ParisJob), ainsi que les applications mobiles iOS et Android.

Mon rôle est de définir la vision du produit : sa philosophie, son intérêt, comment va-t-il fonctionner, quelles sont les fonctionnalités qui seront intégrées, etc. Pour ce faire, je travaille en étroite collaboration avec l’ensemble des services de la société, et particulièrement avec mon binôme, qui officie en tant que Business Unit Manager. En effet, chez RegionsJob, chaque chef de produit agit de pair avec un binôme. Cette organisation permet d’allier l’expertise technique à l’expertise commerciale afin d’aboutir à un produit performant et efficace. En d’autres termes, avec le BUM, nous réfléchissons aux actions à mettre en place pour augmenter le nombre de candidatures et le nombre d’offres recruteurs, mais également pour optimiser la performance des annonces.

Pour définir nos plans d’actions, nous prenons en compte les inputs qui proviennent des clients et des internautes. Ces informations nous permettent d’améliorer constamment le produit. Pour prioriser les actions, je m’appuie notamment sur un panel de KPIs que j’analyse au quotidien. En parallèle, chacun suit la tendance générale de ce qui se fait sur les sites web. Nombre de nos actions n’ont pas attendues les retours utilisateurs pour être développées. C’est une autre manière de faire évoluer nos sites et maintenir un bon niveau de performance.

chef-de-produit-et-expert

En tant que chef de produit, qui sont les autres collaborateurs qui composent ton équipe ?

Je suis entourée d’un UX designer pour la conception des interfaces et le design, d’un Front développeur pour l’intégration des maquettes de l’UX designer, et de trois développeurs.

Par ailleurs, on sollicite régulièrement d’autres collaborateurs internes, qui ne font pas partie intégrante de l’équipe, mais qui interviennent régulièrement dans nos projets : les experts Data, intégration, SEO, SEA, mais aussi l’édito, le marketing, le commerce, etc. Tous ces services sont à même de nous remonter une requête et/ou d’intervenir à un moment donné d’un projet.

> RegionsJob recrute un(e) chef de produit en CDI à Rennes.

Comment se déroule la journée type d’un chef de produit ?

Il n’y a pas de réelle journée type. Les sites d’emploi sont soumis à une très forte saisonnalité, que ce soit du côté client comme du côté candidat. Par exemple, l’activité sera moindre l’été et le weekend, alors qu’elle sera au maximum en fin d’année. Nous devons donc prendre en compte ce cycle de vie très rythmé des sites pour anticiper nos actions.

De même que la vie des sites est cyclique, les projets le sont également. Autrement dit, les journées sont différentes selon la phase du projet sur lequel on travaille. En amont d’un projet, je fais avant tout de la veille et me concentre sur les spécifications afin de présenter un plan d’action le plus détaillé possible à l’équipe. En fin de projet, le recettage occupera davantage les journées. Une fois le projet terminé, toute l’entreprise est invitée pour une démo du produit fini.

En parallèle, il y a également des rendez-vous inconditionnels qui viennent ponctuer le quotidien, comme la réunion d’équipe du matin. Cette manière de fonctionner est directement inspirée de la méthode agile. Chaque journée commence par un SCRUM durant lequel chacun fait le point sur son niveau d’avancement, ses difficultés, ses questions, etc. Cette transparence me permet, en tant que chef de produit, d’avoir une vision globale de l’itération en cours. Après quoi, je me réserve toujours un temps pour analyser les statistiques des sites réalisées la veille et comparer sur une semaine, un mois, un an, etc.

Quelles ont été les évolutions récentes de ton métier ?

Le Big Data a marqué un véritable tournant dans le web. Toutes les données que nous laissent les internautes lorsqu’ils se connectent constituent une base de millions d’informations que l’on ne peut plus traiter aussi basiquement qu’à une certaine époque. Désormais les technos sont beaucoup plus poussées, d’où la présence d’un pôle expertise dédié dans l’entreprise. Il en va de même pour le SEO.

Autre évolution, et non des moindres : le métier en lui-même ! Cette profession n’a pas toujours existé et, il y a encore quelques années, les sociétés faisaient appel à des prestataires externes lorsqu’elles avaient besoin d’un chef de projet dans un domaine d’expertise particulier. Ne pas avoir cette compétence en interne était un vrai frein pour le développement de l’entreprise, d’où la création de la fonction chef de produit. Le métier est donc récent et les chefs de produits tendent même aujourd’hui à se spécialiser : SEO, marketing, technique, etc.

salle-quick

Quelles compétences sont importantes pour exercer ce métier ?

Par définition, un chef de produit web doit avoir une maîtrise de l’ensemble des activités de son site. Il doit être touche-à-tout et avoir des connaissances dans l’ensemble des spécialités qui participent de près ou de loin à la vie d’un site internet : le côté technique bien entendu, mais aussi le SEA, le SEO, etc.

Il faut également savoir prendre du recul et conserver un coup d’avance pour être au fait des nouveautés. Il faut donc prêter attention aux tendances du marché et regarder ce qu’il se passe chez la concurrence et les grands acteurs du web.

Dans un milieu ou tout va très vite, il est également important de se former en participant à des salons ou en assistant à des formations, comme c’est le cas au moins deux fois par an chez RegionsJob.

RegionsJob recrute un 6ème chef de produit. Quel conseil pourrais-tu donner aux candidats intéressés par le poste ?

Les candidats au poste doivent être intéressés par tous les aspects de la vie d’un site web. Si ce conseil est valable pour l’ensemble des chefs de produit web, il l’est d’autant plus chez RegionsJob où nos sites internet sont au cœur de notre activité. 100% des bénéfices de l’entreprise viennent de l’activité de ses sites. Il faut également être curieux des autres composantes de la société : le commerce, la production, le marketing, la communication, l’éditorial, l’administratif, etc.

En tant que responsable d’un site, le chef de produit ne doit pas avoir peur de prendre des responsabilités. Il est responsable des bons résultats, mais aussi des mauvais ! C’est ce qui fait tout le challenge de ce métier et ce qui est motivant !

> Retrouvez l’offre d’emploi chef de produit en CDI chez RegionsJob

Recevez nos meilleurs articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *