Combien gagne un stagiaire chez Facebook, Twitter ou Google ?
glassdoor
Les sites web et les réseaux sociaux préférés des Français
reseaux-sociaux-france
Identité numérique

Qu’est-ce-que le match-marketing ?

Suite et fin du compte-rendu d’Arnaud Pottier Rossi du forum NetExplo. Un grand merci ! Pour finir, découvrez les différentes facettes du match-marketing…

Les précédents chapitres :
1. Track et profil
2. The crystal world : le monde de la transparence
3. La guerre des Identités : « ID Drama »
4. Sway Capital : le capital d’influence

5. Le Match-Marketing

Avant de définir le match-marketing, B.Cathelat a pris la peine de nous faire un petit rappel sur l’évolution du marketing dans le temps. Au début des années 50, nous avons connu le mass-marketing, diffuser une information au plus grand nombre, comme un chasseur à l’affut du plus gros troupeau (B.Cathelat).

Est survenu ensuite le typo-marketing, où le marketeur ne parlait plus au plus grand nombre mais au plus grand nombre de personnes appartenant à une typologie particulière.

Viendra ensuite le marketing de fidélisation.

Le match-marketing, lui se définit par le fait de faire matcher un individu avec une offre commerciale, on passe de l’affut à la pêche individualisée.

Ce match-marketing revêt différentes formes :

  • Trap Match-Marketing : ce sont par exemple des vitrines qui vous reconnaissent et vous proposent ce que vous aimez ou les dernières promotions en fonction de vos derniers achats.
  • Scout Match-Marketing : c’est par exemple Foursquare.
  • Echo-buzz Match-Marketing : c’est la récupération d’un unique verbatim qui aurait été cité une première fois dans la communauté de la marque et qui aurait eu du succès, pour se la réapproprier et la refaire buzzer.
  • Coach Match-Marketing : ce sont par exemple les caddies interactifs, Smart Cart, qui permettent de vous guider dans le centre commercial, vous présentent les réductions ou bon plans et qui en parallèle espionnent l’ensemble de vos achats (marque, produit, quantité…) et collectent ainsi des données pour être réutilisées lors de votre prochaine visite.
  • Profile Match-Marketing : c’est par exemple Freemonee. Cette application permet de créer un autre circuit de consommation. Vous êtes consommateur, vous recevez un bon de réduction du magasin X qui n’est valable que si vous payez avec votre carte bancaire Y. Vous faites l’achat, vous recevez directement sur votre compte bancaire le montant du bon de réduction, et la banque perçoit un pourcentage du montant du bon. Le magasin peut ainsi vous faire passer des bons d’achats personnalisés en fonction de vos goûts et habitudes de consommation.

Welcome to FreeMonee from Zaudhaus on Vimeo.

  • Virtu-réel Match-Marketing : c’est la solution de 3liveshop développée par l’agence B-Reel. Cette application enrichit la visio-conférence commerciale puisqu’elle offre au conseiller de vente un écran tactile lui permettant de faire ses démonstrations produits ou en personnaliser un pour le client en live.

breel.PNG

  • Tribal Match-Marketing – le Shopping-social : Shopwithyourfriends. Ce site propose aux internautes de partager un espace de shopping devenant ainsi « La 1ère communauté de co-shopping ». L’internaute peut inviter ses amis via l’envoi d’un url ou directement sur Facebook et ils se retrouvent à naviguer sur les mêmes pages, à créer des tenues en mélangeant les catalogues des commerçants partenaires du site.

Toutes ces nouvelles voies du marketing montrent que les professionnels nous dirigent vers le marketing one-to-one, celui de l’épicier de quartier au temps jadis sauf qu’aujourd’hui tout est basé sur le tracking et la data de chacun. Comment vont réagir les consommateurs ?

En conclusion, nous avons assisté lors de cette matinée à la présentation de ce que devrait être notre futur d’internaute et de consommateur. Mais d’un point de vue sociologique, B. Cathelat montre que cet avenir porte en son sein de nombreuses questions non arrêtées à ce jour : l’hyper individualisation va-t-il mener à la mono-ID biométrique et engendrer la Fregoli, ou bien la multi-ID et le développement des Anonymous ? La marchandisation de ses relations (amis leviers sont des leviers) grâce aux réseaux sociaux, marchand de Privacy, va t il faire développer les micro réseaux non profit ? Et que vont faire les Etats qui semblent vouloir régler ce problème avec une régulation ?

La question centrale que soulève B.Cathelat et qui je pense a fait écho dans toute la salle c’est la notion du  » connecter juste «  ! En d’autres termes, qu’est-ce qui est le plus intéressant pour l’Homme numérique, un web complémentaire du réel ou un web miroir de cette réalité ?

Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, j’ai vraiment hâte d’être au Netexplo Forum 2013…

Retrouvez le palmarès 2012 des 100 innovations Digitales du Forum Netexplo

Commentaires

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar