Lourdson, le projet geek/hip hop de l’année : interview de Christophe Logiste

lourdsonC’est LE projet de ce début d’année : Lourdson, un site qui mêle Hip hop et high-tech. L’approche est novatrice et le sujet porteur. Ces deux cultures sont différentes et pourtant proches. Bon nombre de geeks sont adeptes de sons urbains et de l’univers associé : graffs, DJ-ing, danse… Le but de ce site est de réunir ces deux thèmes pour vous en apporter le meilleur. Comme pour tout projet d’envergure, Lourd son a nécessité un travail préparatoire considérable. Je vous propose de revenir sur cette aventure, de sa genèse à son lancement, qui a eu lieu aujourd’hui. Une bonne manière de comprendre les mécanismes d’un projet web réussi. Un grand merci à Christophe Logiste pour ses réponses à cette interview. A noter, Lourdson est le fruit d’une collaboration entre Christophe, Hedia et Tony. Bonne lecture, et rendez-vous sur le site Lourd son !

  • Bonjour Christophe. Tu t’apprêtes à lancer Lourdson, site musical original qui mêle hip hop et High-tech. Comment cette idée t’es-t-elle venue à l’idée ?

Il était une fois en des temps reculés papa ours et maman ours…. ah quoi, je dois pas raconter une histoire ? Non en fait l’idée m’est venue très simplement même si elle a pris un peu de temps pour mûrir. A la base j’ai découvert les blogs en lançant HSI et sans trop savoir à quoi m’attendre. J’avais prévu d’en faire un espace personnel qui regrouperait un peu tous mes centres d’intérêts (Internet et les nouvelles technologies mais aussi le cinéma, l’art, les livres, la culture asiatique, … et le hip-hop). Sauf qu’à l’époque j’étais en pleine recherche de travail dans le web et j’ai donc passé pas mal de temps à lire, chercher et analyser ce qui se disait sur le sujet, les nouveaux services, les réseaux sociaux, etc. et ça a donc logiquement pris une place prépondérante sur mon blog où je me suis senti un peu bloqué pour parler d’autres sujets.

Du coup j’ai mis de côté tout le reste jusque début 2009 ou j’ai de nouveau eu envie de parler de la culture hip-hop au sens large. Étant geek dans l’âme j’ai très vite pensé à mixer les 2 cultures avec comme tronc commun la problématique de la dématérialisation de la musique mais aussi l’arrivée du high-tech en général : les arts graphiques appliqués aux nouveaux « jouets » technologiques, les applications mobiles axées style urbain, … Au départ j’étais parti sur un nom de domaine en anglais, Loud Sound, car j’avais peut-être dans l’idée de tenter de bloguer dans cette langue. De plus cela faisait référence à Loud Records (un label dont j’ai écouté en boucle les artistes : Wu Tang, Mobb Deep, MOP, Beatnuts, Dead Prez, …). Finalement j’ai laissé de côté l’expérience anglophone car je ne me sentais pas encore prêt et que je n’avais plus autant de temps à accorder au projet (entre temps j’ai déménagé en France, j’ai trouvé un boulot, …).

J’ai tout de même gardé l’envie de faire ce petit blog personnel mais j’ai simplement traduit en français ce qui a donné « Lourd Son ». La référence au titre de Booba m’a un peu freinée (n’étant pas un grand fan de l’artiste, j’avais peur que cela stigmatise le site) mais c’était trop tentant, le visuel était trouvé, ça sonnait bien, … et le .com était libre donc je me suis dit : bingo.

  • Entre une bonne idée et un lancement réussi, il y a une préparation cruciale à mener. Quelles ont été vos démarches pour mettre toutes les chances de votre côté ?

Tout d’abord je n’avais pas prévu trop de choses puisque ça devait démarrer tout petit. Je n’aurai peut-être même jamais mentionné que j’étais derrière ce blog, mais la magie de Twitter à fait son effet. Hédia (@Hedia) a entendu parler du projet et s’est très vite montrée intéressée. Moi ça m’allait parfaitement, elle dispose d’une culture musicale tout simplement extraordinaire et bosse comme chef de projet dans l’entertainment (elle est passée par GoomRadio, ChartsinFrance, …). Elle m’apprend énormément de choses « vues de l’intérieur » et a une double fibre (musique/geek) qui nous met sur la même longueur d’onde.

Ensuite cela a été au tour de Tony (@wisibility) de rejoindre le projet et il apporte ce qui faisait nos points faibles jusque là. Il s’occupe de toute la partie graphique (logo, bannières, …) accompagné de son collectif composé de Dune et Izidesign et leur travail a vraiment apporté la touche idéale à Lourdson. Il a su mettre en image ce à quoi nous pensions et grâce à lui nous avons un visuel qui nous différencie et mêle nos 2 cultures. Lui avait un peu le même sentiment que moi sur son propre site (Wisibility, site dédié à la formation aux métiers l’image), ne pas avoir vraiment toute la latitude nécessaire pour aborder certains sujets. Au final je pense que nous sommes très complémentaires dans nos compétences tout en étant sur la même longueur d’onde pour l’orientation générale du projet.

famille lourdson

  • Quels objectifs ont été fixés à terme pour le site, en off et en online ?

Depuis le début nous avons tenu à ne pas nous mettre de pression. Nous avons tous les 3 énormément de projets en dehors de Lourd son (je pense pouvoir dire plus d’une dizaine chacun) et j’ai voulu garder l’esprit « relax » que j’avais en lançant un blog personnel au départ. Sincèrement nous n’avons jamais parlé d’objectif précis entre nous, ni d’un point de vue monétisation, ni d’un point de vue trafic, etc.

Par contre nous pensons qu’il est possible de devenir un acteur majeur sur cette double culture et nous prévoyons de mettre en place beaucoup plus que le blog en lui-même. En fait c’est une première étape histoire de lancer la machine mais par la suite nous proposerons du contenu plus « encyclopédique » et des services liés au 2 mondes. Nous visons plutôt un portail plutôt que juste un blog mais tout cela sera évidement dépendant de notre temps disponible. En ce qui me concerne je peux te dire que j’ai environ 20.000 pages de contenu qui n’attendent que mes heures libres pour voir le jour !

  • L’idée qui fait de Lourdson un projet inédit est la complémentarité High-Tech/Hip Hop. Comment va-t-elle se dérouler au quotidien sur le site ?

J’ai déjà répondu un peu à la question dans la précédente mais pour être plus concret il y aura plusieurs points. D’une part les articles publiés traiteront de l’une ou l’autre culture mais le plus souvent possible des points de rencontre entre les 2. Cela pourra aller du modèle économique musical en ligne, aux applications urbaines pour les téléphones portables, à l’intervention du high-tech dans les clips en passant par les gadgets hip-hop… Mais ce sera aussi l’utilisation des médiaux sociaux de la part des artistes, la manière de lancer leur buzz pour un nouvel album, la découverte d’artistes via des outils et services web, les plugins audio pour blogs, des interviews de geeks et d’acteurs musicaux portant sur l’autre culture que la leur, etc. C’est assez vaste en fait et nous sommes dans un esprit d’essayer au mieux de mélanger les genres tout en testant de nouvelles choses afin (si possible) de sortir un peu des schémas classiques : le blog high-tech qui ne parle que de web, qui garde ses sources bien cachées, … et le blog urbain qui reste cantonné à l’aspect musical sans trop aborder les nouvelles technologies.

D’un autre côté nous allons utiliser les réseaux sociaux pour créer une vraie communauté autour du projet. Nous avons un compte Twitter, une page Facebook et bientôt divers profils sur les plateformes vidéos. Pour finir, dans les prochaines sections du portail qui sont censées arriver dans le futur nous aurons des espaces qui s’adresseront uniquement à l’un ou l’autre culture et d’autres qui, comme le blog, seront mixtes.

lourd son

  • D’après toi, Hip hop et High-tech ont-ils des points communs ?

Oui bien sûr. Je suis de la génération qui écoute du rap depuis fin des années 80/début 90. A l’époque pas d’Internet, pas d’Iphone, pas même de CD. Pourtant la technologie faisait déjà partie du quotidien avec les ghettoblasters, les walkmans à cassette, les consoles 8 bits, … De plus les 2 cultures se sont développées à grande échelle plus ou moins en même temps, entre 1990 et 2000 la décennie a vu l’explosion du rap et l’arrivée en masse des ordinateurs chez les gens. Donc forcément il y a des points de contact, et puis aujourd’hui les enjeux de la musique se jouent en grande partie sur Internet. L’un ne va plus sans l’autre, des artistes urbains peuvent connaître le succès juste en se servant d’outils high-tech pour leurs réalisations.

  • Pour finir, que souhaites-tu dire aux lecteurs de ce billet pour les inciter à venir et à participer à Lourdson ?

Qu’ils sont les bienvenus dans tous les cas ! Que ce soit simplement pour nous visiter, s’abonner au site d’une quelconque manière, commenter ou même nous proposer des articles en guest ou nous parler d’évènements. Il y aura toujours de la place pour eux ! Nous espérons que ceux qui font partie de l’une ou de l’autre communauté puissent trouver des sujets qui leurs plaisent et découvrir de nouvelles choses qu’ils maîtrisent peut-être moins. Mais avant tout Lourdson sera bon enfant donc on va éviter les petites guerres d’ego et les commentaires d’insultes comme sur 80% des sites urbains. Donc il devrait y avoir un bon esprit (Lourdson pour les 7 à 107 ans ?) et vous y trouverez 3 auteurs aux sensibilités différentes. Nous espérons que ça plaira dans tous les cas ! Et merci à toi pour cette interview Flavien.

Le site Lourdson
Le Twitter Lourdson
La page Facebook Lourdson

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet CRM H/F

22 ans d'existence, plus de 2600 collaborateurs, 137 millions d'Euros de chiffres d'affaires en 2015, Proservia, marque de ManpowerGroup, est un acteur solide et reconnu sur le marché des ESN.Spécialisés ...

Team Leader Cellule Graphique – Intégration Emailing H/F

Associant marketing, création et technologies, Publicis ETO est une agence hybride qui réunit 295 collaborateurs pour 25 millions d'€ de MB en 2015. Spécialisée dans le Marketing Client, ETO conçoit ...

Chargé de Projet Marketing H/F

Disposant d'un réseau national d'agences immobilières et membre d'un Groupe présent sur le marché immobilier depuis plus de 15 ans, son succès repose sur une innovation de logement neuf.Rattaché(e) à ...

Commentaires

  1. Chris
    12 janvier 2010 - 17h43

    Merci à toi pour cette interview Flav ! En espérant que cela plaira à d’autres mais en tous cas pour les 3 rédacteurs sur le site c’est l’éclate 😉

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar