Le média des professionnels du digital
Le média des professionnels du digital

Les nouveautés a venir sur google plus : jeux, pages entreprise et questions réponses

Flavien Chantrel, le 4 juillet 2011

Google plus a sonné comme une révolution dans le petit monde des réseaux sociaux. Après de nombreux échecs en matière de social, Google semble enfin avoir trouvé la recette pour être un concurrent crédible à Facebook. Le système d’invitations peut toutefois être trompeur. L’envie d’être dans les premiers à tester joue forcément dans le ressenti quand on a enfin accès à l’outil. Les invitations s’étant propagées à vitesse grand V, la plupart des personnes actives sur Twitter sont désormais sur Googler plus. Mais quid des 700 millions d’utilisateurs Facebook ? Seront-ils prêts à changer de cap ?

Facebook contre-attaque

Une chose est sûre, Facebook n’aura pas été long à réagir. Nous vous annoncions il y a peu un partenariat avec Skype pour l’intégration de Facebook tchat. Il semblerait que Facebook soit sur le point de lancer les conversations vidéos à plusieurs. Soit une première réponse à Google plus et à une de ses nouveautés les plus appréciées.

Même tarif pour les fameux cercle. Une application Facebook (Circle hack) permet elle aussi de faciliter le tri de ses contacts. Cela ne serait pas étonnant que Facebook aille creuser pour rendre les possibilités de partage différencié plus simple. Après tout, ils ont toujours répondu coup pour coup aux bonnes idées des concurrents… En les intégrant sur le réseau. Pourquoi faire compliqué quand on peut simplement copier.

circle hack

Google prépare des jeux…

Le principal atout de Facebook reste les jeux, emblématiques de l’aspect ludique du réseau social. Il serait compliqué pour Google plus de faire switcher les gens sans leur proposer cette possibilité. Cela tombe bien, cela serait actuellement en préparation si on croit Engadget, qui a dégoté l’information dans le code source.

jeux google plus
Voilà qui devrait ravir la plus plupart des internautes. Reste à voir quels types de jeux seront présents, et si Zynga et consorts s’y mettent aussi. Pas sûr que la base actuelle des utilisateurs soit ravie de voir fleurir les notifications Farmville ou Cityville… Mais peu probable également que Google plus s’adress uniquement aux geeks, même en voulant offrir une meilleure qualité de service. Les cercles de partage pourraient régler ce problème de notifications et vous offrir une timeline plus propre. A moins que le système soit d’office moins agressif et ne partage pas les infos du joueur en dehors des autres joueurs. A suivre.

… et s’apprête à offrir une fonctionnalité questions/réponses

C’était la grande nouveauté de Facebook il y a quelques semaines : la sortie d’une fonctionnalité de questions/réponses. C’est la deuxième info déterrée par Engadget dans le code source, l’arrivée d’un équivalent sur Google plus. Le fameux code source contiendrait en effet des phrases comme «  »you might try rephrasing or tagging your question to make it easier for someone to answer« . Sans compte le récent rachat d’Aardvark pour 50 millions de dollars.

aardvark

Quid des entreprises ?

C’est la prochaine étape. Pour le moment, les entreprises n’ont pas leur place sur Google plus. Pour combien de temps ? Est-ce une réelle volonté de Google de ne pas inclure une portée marketing à l’outil . J’ai du mal à y croire. A quand un équivalent des pages fans ? Les nouveautés devraient être nombreuses d’ici la sortie de la beta, à commencer par la monétisation, jusqu’ici absente. Les deux pourraient d’ailleurs être liés. Google a une force de frappe suffisante pour attendre de passer une cap significatif pour se lancer à ce niveau-là. D’ici là, wait & see !

Edit : aussitôt dit, aussitôt fait. Google aurait annoncé via Jeff Huber l’arrivée prochaine (mais pas immédiate) des pages Google + pour les personnes morales, appelées « Google plus for entities« . Et d’indiquer à Search Engine land : « In the future we may want to enable Google+ to support businesses and brands, but we want to make sure we do that in the right way. The things that matter for an individual user aren’t the same things that matter for businesses and we want to make sure both have a great experience in Google+. » Autrement dit, « Dans le futur, nous pourrions autoriser Google + à accueillir les entreprises et les marques, mais nous voulons être sûrs de bien le faire. Les choses importantes pour un utilisateur ne sont pas les mêmes que pour une entreprise et nous voulons que les deux aient une expérience enrichissante sur Google plus. » Ou comment donner confiance en se démarquant de Facebook, en laissant entrevoir un réseau plus propre et plus sécurisé à tous les niveaux.

Le combat des deux mastodontes devrait dans tous les cas faire avancer les choses, même si en se rendant coup pour coup, on risque d’aboutir à des offres similaires… Mais n’oublions pas le principal pour Google, trouver de nouveaux moyens de développer sa partie search. S’offrir un réseau social potentiellement performant lui ouvrirait la porte d’un moteur de recherche interne relié à Google, outil de plus en plus puissant. Mais aussi de faire évoluer son algo vers plus de social et donc de garder son avance au niveau des moteurs. Une bonne opération.

Recevez nos meilleurs articles
Commentaires
  1. Socioplus dit :

    C’est vrai que le gros manque c’est la place des entreprises sur ce réseau à la manière des pages de Facebook.

    Pour ma part, j’ai remarqué un peu de place dans la colonne de droite et pourquoi pas des adwords sur cet emplacement ?

  2. JC dit :

    Jsuis surpris que Google n’aie pas breveté son principe de cercles (en plus d’être à la mode, ça aurait ralentit fb).

    Après si Facebook s’adapte rapidement, voire « rajeunit » en intégrant du html 5, je ne donne pas cher de Google+.

    La seule chose qui permettrait à un réseau social de s’imposer, ce serait la nouveauté, quelque chose d’iunique (comme Twitter). Pour le moment, G+ propose d’excellente choses que l’on a vu ailleurs. C’est une excellente synthèse des principaux réseaux sociaux actuels

  3. J’espère juste qu’ils vont pas en faire une usine à gaz. Les choses simples (comme Twitter) ca marche !

  4. @JC : en même temps c’est un peu le reproche que l’on fait à toutes ces applications, leurs nombres. Si un webware les réunit tous, c’est top !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *