Les géants du net partageraient vos données personnelles avec le gouvernement américain

L’information est tombée via le très sérieux journal anglais The Guardian, les principaux géants du net partagent les données de leurs utilisateurs avec le gouvernements américain. Cette information est ce qu’on appelle un « leak », une fuite, elle n’aurait jamais dû être rendue public.

Le document obtenu par le Guardian met en cause Google, Facebook, Apple, Microsoft, Skype, Yahoo!, AOL, YouTube, et bientôt Dropbox… soit à peu près tous les services qu’on utilise quotidiennement. Ce programme dénommé PRISM (oui, ça fait un peu James Bond) permet notamment à la NSA (l’agence de sécurité nationale américaine) d’avoir accès aux emails, chats, résultats de recherche, photos, vidéos, documents envoyés, reçus, ou stockés via ces différents services.

Ça ne s’invente pas, le document qui révèle ces pratiques est un Powerpoint de 41 slides classifié top secret. Ce document (dont l’authenticité est confirmée par le Guardian) affirme d’ailleurs que les autorités américaines ont un accès direct aux serveurs et aux datas. Ce qui impliquerait une collaboration des autorités avec les services internet.

Évidemment, toutes les compagnies impliquées nient farouchement. Google a notamment affirmé via son porte-parole : « Google se soucie de la sécurité des données de ses utilisateurs (…) Google n’a pas de « backdoor » (accès dédié aux serveurs) dans son architecture pour le gouvernement« .

Facebook a aussi pris la parole pour se défendre d’un beau discours plein de langue de bois : « Protéger la sécurité des données personnelles des utilisateurs est une priorité pour Facebook. Nous n’avons donné l’accès à nos serveurs à aucune organisation gouvernementale. » Crédible ? Pas vraiment… Il faut dire que les révélations du Guardian mettent à jour un programme qui serait en place depuis plusieurs années.

Microsoft, dont le slogan « votre vie privée est notre priorité » devient tout à coup plein d’ironie, serait impliqué dans PRISM depuis son lancement en 2007. La participation des différents services web au programme d’espionnage est d’ailleurs résumée dans ce slide.

Si on constate d’abord que les analystes de la NSA ont de sérieux progrès à faire en Powerpoint, on apprend surtout que le gouvernement US a potentiellement accès à toutes les données. Et on imagine difficilement qu’ils ne surveillent uniquement les ressortissants américains. Nous sommes donc potentiellement tous « espionnables » via ces backdoors offertes à la NSA. On se croirait dans un mauvais film d’espionnage d’un réalisateur paranoïaque, mais tout cela est bien vrai.

Notons par ailleurs que vous pouvez continuer à Tweeter tranquillement puisque c’est le seul géant absent du programme. L’affaire a en tout cas un retentissement gigantesque aux USA et fait couler énormément d’encre. Si la lutte contre le terrorisme est une priorité, le respect de la vie privée est aussi défendu par de nombreux lobbies. Il y aura donc sans aucun doute des suites à cette affaires. En attendant, attention à ce que vous faites sur les internets, Big Brother is watching you.

Via The Guardian

http://mashable.com/2013/06/06/prism-tech-companies-data-mining/?utm_campaign=Feed%3A+Mashable+%28Mashable%29&utm_cid=Mash-Product-RSS-Pheedo-All-Partial&utm_medium=feed&utm_source=feedburner

Via le Washington Post

OFFRES D'EMPLOI WEB

Rédacteur Web H/F

N#1 des services recrutement, emploi et carrière en France, Regionsjob imagine et développe depuis 16 ans des solutions RH à forte valeur ajoutée. Précurseur dans l'application des technologies web au ...

Chef de Projet Digital Commerce-Clients H/F

Le Groupe Pomona (3, 1 milliards d'Euros de CA, 10200 collaborateurs) est leader de la distribution livrée de produits alimentaires auprès des professionnels de la restauration et des commerces spécialisés ...

Chargé de Projet Web H/F

Acteur majeur de la prévention et de la maîtrise des risques, le groupe Socotec (5 000 collaborateurs) exerce ses métiers auprès des entreprises de tous secteurs : construction & immobilier, ...

Commentaires

  1. Cyrille Baudemont
    7 juin 2013 - 10h52

    La vie privée et le web n’ont jamais fait bon ménage 😉

    Si cela s’avère vrai, le gouvernement américain a besoin d’un logiciel de Big Data ultra-puissant pour traiter encore plus de Data que Google lui-même !

  2. David
    7 juin 2013 - 11h13

    Bienvenue sur Terre !

  3. Mathias PR
    7 juin 2013 - 11h57

    D’où l’intérêt de choisir des services hébergés AILLEURS, ou sur sa propre machine si on le peut (financièrement, techniquement).

  4. PowiFire
    7 juin 2013 - 12h20

    Tweeter, Oui, facebooker oui, ne partager seulement pas votre vie privée sur Facebook ou sur ces sites, même sur votre propre PC si vous utilisez un Système d’Exploitation non Libre tel que Windows ou Apple ou simplement un qui contient un malware malgrè qu’il soit Open-Source (On ne peut plus parler de Libre pour Ubuntu, bien qu’il soit sous une licence dite Libre).

    Utilisez un Système d’Exploitation au moins GNU/Linux si votre PC a besoin de tourner avec certains pilotes proprio, notament si vous utilisez une carte NVidia, ce que je vous déconseille au plus haut point ou d’autres composants dont les créateurs refusent de transmettre la documentation technique importante à la création d’un pilote.

    Je vous conseille pour ceux qui sont prêt comme moi à sacrifier un peu de leur confort pour leur liberté, de prendre un GNU/Linux-Libre tel Trisquel facile à prendre en main, ou après une bonne année de pratique GNU/Linux ou un certain masochisme compulsif, Parabola GNU/Linux-Libre, Attention, pour cette dernière on peut dire que c’est compliqué, pas pour Trisquel qui est plus facile à prendre en main que Windows 8 par exemple.

    Ce ne sont que des conseils et je vous laisse ma page facebook (et oui, facebook) pour poser des questions.
    ou même mon adresse mail.
    Et pour les questions anonyme, peut-être pensez-vous que votre question est stupide, cependant ne la gardez pas pour vous et posez-la moi : http://ask.fm/PowiFire est un bon moyen de poser des questions derrière l’anonymat ne serait-ce faible de ask (puisqu’il travaille avec facebook) vous pouvez évidement passer derrière un proxy pour poser une question, là je vous laisse gérer. Si vraiment vous voulez passer derrière un proxy, demandez-le moi via ma page facebook en commentaire au partage de cette page, alors je ferais un article dessus, ou alors mon collègue.

  5. MONDOHA
    7 juin 2013 - 12h53

    Je confirme tout ceci , puisqu’alors que j’avais mes comptes mail depuis 2001 cooptes Yahoo comme Hotmail . Je me suis surpris interdit accé
    depuis qlqs mois sans réel raison si ce n’est :
    Code Erroné ! ! !
    J’ai tenté toutes les procédures !
    Rien à faire !
    J’ai créer 1 nouveau compte Google !
    Qui lui est sécurisé ! ! ! !

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar