Les entreprises face au community management, interview de Grégory Pouy

Difficile d’évoluer sur Twitter ou dans la blogosphère sans connaitre Gregory Pouy. Après avoir ouvert son blog en 2005, il évolue en agence, successivement Directeur Général de BuzzParadise, Directeur de la Communication et de la stratégie du groupe Vanksen puis Responsable de la communication et du social media.  Il est depuis quelques mois consultant indépendant en marketing digital. Sans oublier les cours à l’Essec, Hetic et Dauphine. Dans cette interview, tirée de notre carnet de témoignages sur l’importance du community management pour les entreprises, il nous donne son avis sur le blogging, l’avenir du métier de CM ou encore sur l’intérêt des marques à aller sur les médias sociaux. Merci à lui pour ses réponses, bonne lecture !

  • Quel regard portes-tu sur l’évolution du community management lors des dernières années ?

De toute évidence il y a une professionnalisation du métier. D’abord par une meilleure compréhension des enjeux, mais aussiparce qu’il y a de plus en plus de personnes performantes dans leur domaine dont certaines partagent leur expérience. Les community managers passent de plus en plus de l’agence à l’annonceur directement, ce qui est une excellente chose, ils ont également beaucoup plus d’outils à leur disposition pour faire leur travail dans de meilleures conditions. Cela reste un métier qui demande des qualités spécifiques et une certaine passion car c’est chronophage.

  • Les PME sont les principaux employeurs de CM. Mais recruter à ce poste coûte cher quand on est une petite structure. Toutes les marques ont-elles intérêt à aller sur les médias sociaux, avec ou sans community manager ?

Toutes les entreprises n’ont pas nécessairement avantage à aller sur les médias sociaux, tout va dépendre des personnes à qui elles s’adressent – il ne faut pas oublier qu’en France 30% des gens ne sont pas connectés à Internet, même si ce chiffre tend à se réduire. Ca reste une solution intéressante pour mieux comprendre les attentes clients mais également pour faire mieux connaître sa passion pour son métier. Un CM n’est pas forcément nécessaire pour aller sur le web social mais cela signifie qu’une personne de l’entreprise va devoir passer du temps en ligne. C’est d’ailleurs idéal lorsqu’un patron s’engage et démontre sa passion et ce qu’il a envie de faire. Encore faut-il comprendre les règles inhérentes au web social : la relative transparence, l’humilité, la rapidité. Cela implique également d’avoir des qualités humaines spécifiques que l’on retrouve dans les personnes faisant des RP généralement.

  • Plus de 50% des freelances CM n’ont jamais travaillé en entreprise avant de se lancer. Ce manque de maturité reflète-t-il un manque de profils sur le marché ?

Je ne connais pas cette statistique donc difficile de la commenter sans connaître le contexte de l’étude, cependant, il y a évidemment un manque de connaissance de l’entreprise, de la communication et du marketing pour être à ce poste dans les meilleures conditions. Il y a une forte demande tant et si bien que j’ai l’impression que le poste de «community manager» est une sorte de passage obligatoire désormais. Ce n’est pas un souci d’avoir des jeunes, c’est même une bonne nouvelle mais il faut absolument qu’ils soient encadrés avec des seniors qui comprennent ce qu’ils font et qui sont capables de les accompagner dans leur métier.

  • 63% des CM français disent utiliser le blog dans le cadre de leur travail. Ton blog t’a offert une très belle visibilité sur le web français. La logique est-elle la même pour une entreprise ? Est-ce un média adapté pour marquer sa présence en ligne ?

Le blog peut être une solution dans la mesure où il aide au référencement naturel mais comme pour tous les outils, cela va vraiment dépendre de l’utilisation que l’on va en faire. C’est excellent pour partager des idées, des principes, de l’expérience, rencontrer d’autres personnes du même secteur peut-être… Par conséquent, l’ouverture d’un blog peut être une excellente solution ou pas, et il en va de même avec l’ensemble des outils.

  • Le principal moyen d’accès à un poste reste les sites d’emploi (23%) devant la cooptation (19%) et les réseaux sociaux (12%). Si tu avais un conseil à donner aux jeunes CM qui souhaitent se faire repérer par les marques, quel serait-il ?

Je pense qu’ils doivent s’engager et monter des projets personnels et prouver que cela fonctionne, en bref, faire le métier de CM pour eux d’abord. Ca fera toujours la différence. Ensuite, je trouve qu’il y a beaucoup de postes qui passent sur Twitter, mais en tissant un réseau à travers leurs actions ils vont réussir à se rapprocher des postes intéressants, c’est certain.

  • 22% des CM affirment que leur entreprise va recruter à ce poste en 2012. Penses-tu que ce métier va encore connaître une belle croissance et représente un potentiel en matière d’emploi pour les futurs jeunes diplômés ?

Oui c’est assez évident… Le métier n’en est qu’à ses débuts et il va encore se professionnaliser. C’est un poste devenu de plus en plus indispensable pour les entreprises qui, au fur et à mesure, doivent toutes s’impliquer dans le web social.

  • Pour toi, quel sera le défi du community management pour l’année à venir ?

Je ne sais pas si on peut parler de défi mais vu le nombre de personnes passant par ces réseaux pour gérer leur relation client, il va y avoir une forme «d’industrialisation» du community management. Ce qui va nécessairement amener vers un mix des bases de données et une capacité des community managers à connaître l’historique de la relation clients quels que soient les canaux. Par ailleurs, les internautes sont de plus en plus habitués à cette rapidité,il va donc falloir la satisfaire. Quand avant c’était une bonne surprise de recevoir une réaction d’un community manager de manière active, bientôt cela ne suffira plus. Par ailleurs, dans la mesure où toutes les marques s’engouffrent dans le web social, il va falloir se différencier.

Pour retrouver l’ensemble des témoignages recueillis :

Carnet de témoignages de community managers from RegionsJob

 

Et voici notre étude complète sur les community managers en France en 2012.

Les community managers en France 2012 from RegionsJob

Le blog de Grégory Pouy

OFFRES D'EMPLOI WEB

Directeur Associé H/F

Nous recherchons pour notre client, une agence spécialisée dans le digital, un(e) :

Directeur Associé H/F

Vous serez en charge du conseil en stratégie digitale et CRM des comptes ...

Assistant Chef de Produit H/F

C3 Alternance recrute pour l'une de ses entreprises partenaire un Assistant Chef de Produit H/F en alternanceN°1 de la communication digitale locale, propose des contenus digitaux, des solutions publicitaires et ...

Community Manager H/F

Le manager e-commerce, achats et logistique développe la stratégie du site e-commerce, en décidant des différents leviers webmarketing à activer pour accroître le trafic, la notoriété et fidéliser les internautes. C'est ...

Commentaires

  1. ESMTIESMTI
    27 juillet 2012 - 4h54

    […] “Difficile d’évoluer sur Twitter ou dans la blogosphère sans connaitre Gregory Pouy. Après avoir ouvert son blog en 2005, il évolue en agence, successivement Directeur Général de BuzzParadise, Directeur de la Communication et de la stratégie du groupe Vanksen puis Responsable de la communication et du social media.  Il est depuis quelques mois consultant indépendant en marketing digital. Sans oublier les cours à l’Essec, Hetic et Dauphine. Dans cette interview, tirée de notre carnet de témoignages sur l’importance du community management pour les entreprises, il nous donne son avis sur le blogging, l’avenir du métier de CM ou encore sur l’intérêt des marques à aller sur les médias sociaux. Merci à lui pour ses réponses, bonne lecture !” […]

  2. […] Les entreprises face au community management, interview de Grégory Pouy – Le blog du Modérat… via @laurentalbaret […]

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar