Le projet de loi CISPA, explications et implications

Vous avez peut-être suivi l’histoire des projets de loi SOPA et PIPA et des nombreuses protestations émises sur le sujet il y a quelques semaines. L’histoire se répète aux Etats-Unis avec le projet de loi CISPA, considéré par beaucoup comme une menace à la liberté sur Internet. Certes, ce qu’il se passe ne nous concerne pas directement. Mais il convient de s’y intéresser de près, l’adoption de cette loi pourrait étendre le mouvement au vieux continent… La volonté de contrôle du web est un leitmotiv depuis quelques années pour les gouvernements. Mieux vaut surveiller tout cela de près !

CISPA, c’est quoi ?

Le projet de loi CISPA, ou Cyber Intelligence Sharing and Protection Act, a pour but de faciliter l’accès aux données personnelles de n’importe quel internaute par les agences gouvernementales, via les fournisseurs d’accès à Internet. Il faudrait pour cela que ce dernier soit soupçonné d’activités délictueuses. Toute la question est de savoir sur quels critères le choix sera fait… Échanges personnels, mails, téléchargements, toute activité pourrait être surveillée. L’idée de donner trop de pouvoir au gouvernement sur l’accès aux données personnelles et à la vie privée des internautes n’étant pas réjouissante. Déposé par le républicain Mike Rodgers, le projet manque de clarté et inquiète beaucoup, des simples citoyens à Reporter Sans Frontières. Il faut dire que la simple justification d’atteinte à la « sécurité nationale » pour enclencher le processus est des plus floues. Et bien sûr, il vous sera impossible de savoir les informations détenues à votre sujet. Bref, si CISPA passe, bienvenue dans un monde de surveillance généralisée du réseau.

Les dernières actualités CISPA

CISPA est officiellement soutenue par de nombreuses entreprises, comme Facebook, AT&T, IBM, Boeing, Microsoft ou Intel. Certains d’entre eux ont fait part de leurs inquiétudes sans toutefois retirer leur soutien. Google, pour sa part, n’a pas encore donné de position officielle. Un opposant de poids s’est récemment déclaré. Barack Obama a déclaré vouloir opposer un véto si la loi passait. Ce qui signifierait un renvoi devant le Congrès. Reste à voir la position du futur président si Obama venait à ne pas être réélu…. La moitié du chemin a en tout cas été fait, avec le vote le 26 avril dernier par la Chambre des représentants à 248 voix contre 168. Le texte doit désormais passer au Sénat. A suivre avec attention.

L’infographie

Vous souhaitez avoir une vision simplifiée et résumée du projet de loi CISPA et des risques qu’il présente ? Voici une infographie qui devrait vous intéresser.

 

Infographie réalisée par paralegal.net

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet CRM H/F

22 ans d'existence, plus de 2600 collaborateurs, 137 millions d'Euros de chiffres d'affaires en 2015, Proservia, marque de ManpowerGroup, est un acteur solide et reconnu sur le marché des ESN.Spécialisés ...

Team Leader Cellule Graphique – Intégration Emailing H/F

Associant marketing, création et technologies, Publicis ETO est une agence hybride qui réunit 295 collaborateurs pour 25 millions d'€ de MB en 2015. Spécialisée dans le Marketing Client, ETO conçoit ...

Chargé de Projet Marketing H/F

Disposant d'un réseau national d'agences immobilières et membre d'un Groupe présent sur le marché immobilier depuis plus de 15 ans, son succès repose sur une innovation de logement neuf.Rattaché(e) à ...

Commentaires

  1. Eric
    24 avril 2013 - 23h42

    J’aime bien la partie ;

     »Reste à voir la position du futur président si Obama venait à ne pas être réélu…. »

    En passant depuis le 22ième amendemant qui entra en vigueur en 1951 il est
    interdit aux présidents de faire 3 mandats. Donc Obama ne peut être élu
    à nouveau..

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar