Journée mondiale contre la Cyber-censure

C’est aujourd’hui, 12 mars, qu’a lieu la Journée Mondiale contre la Cyber-Censure. Cet évènement a pour but de sensibiliser les internautes et de les mobiliser dans le but de lutter pour un Internet libre. C’est en effet pas moins de 60 pays qui ont été concernés en 2011 par une censure du web. A cela s’ajoutent 120 internautes emprisonnés à travers le monde pour s’être exprimés librement sur la toile. D’où la nécessité de cette action organisée par Reporters Sans Frontières.

Les pays sous surveillance

12 pays ont été identifiés comme étant des « ennemis d’Internet ». La censure est là-bas le lot quotidien des internautes. Il s’agit de l’Arabie Saoudite, du Bahreïn, du Bélarus, de la Birmanie, de la Chine, de la Corée du Nord, de Cuba, de l’Iran, de l’Ouzbékistan, de la Syrie, du Turkménistan et du Vietnam. Mais beaucoup d’autres sont sous surveillance, et les noms peuvent paraitre plus étonnant. C’est ainsi le cas de la France, avec notamment Hadopi, le filtrage du net, la neutralité de ce dernier menacée ou encore les prises de position de certaines entreprises. Une situation peu reluisante chez nous… Parmi les autres pays sous surveillance, citons l’Australie, l’Egypte, la Russie ou la Tunisie. RSF a sorti pour l’occasion un rapport complet sur la question, à lire absolument. Voici la carte des ennemis d’Internet (en noir) et des pays sous surveillance (en rouge).

ennemis_internet.png

Télécharger le Rapport 2012 Les ennemis d’Internet

 

Les actions du jour

Pour marquer le coup, trois actions principales sont menées aujourd’hui. Tout d’abord, le Prix du Net-Citoyen sera décerné ce soir à 18h avec le soutien de Google. 2 500 euros seront ainsi décernés à une personne luttant pour la défense de la liberté d’expression. 6 personnes ou groupes de personnes sont nommés et viennent de Chine, de Syrie, d’Egypte, de Russie, du Brésil et du Vietnam.

Deuxième possibilité offerte, le cyber-tag. Mis en place par l’agence JWT Paris, un site vous permet ainsi de laisser des messages virtuels sur des photos d’ambassades de pays « ennemis » d’Internet. Vous avez à votre disposition une palette d’outils permettant d’ajouter textes et tags. Il ne vous reste plus qu’à choisir votre cible.

cybercensure.PNG
Et enfin, vous pouvez changer votre avatar sur les principaux réseaux sociaux pour propager l’information. Ou alors afficher un des pictogrammes proposés sur votre site ou blog.

cybercensure_2.PNG
Et vous, qu’allez-vous faire pour cette Journée Mondiale contre la Cyber-censure ?

Le site Cyber-tag
Le site de la Journée Mondiale contre la Cyber-censure

OFFRES D'EMPLOI WEB

Chef de Projet CRM H/F

22 ans d'existence, plus de 2600 collaborateurs, 137 millions d'Euros de chiffres d'affaires en 2015, Proservia, marque de ManpowerGroup, est un acteur solide et reconnu sur le marché des ESN.Spécialisés ...

Team Leader Cellule Graphique – Intégration Emailing H/F

Associant marketing, création et technologies, Publicis ETO est une agence hybride qui réunit 295 collaborateurs pour 25 millions d'€ de MB en 2015. Spécialisée dans le Marketing Client, ETO conçoit ...

Chargé de Projet Marketing H/F

Disposant d'un réseau national d'agences immobilières et membre d'un Groupe présent sur le marché immobilier depuis plus de 15 ans, son succès repose sur une innovation de logement neuf.Rattaché(e) à ...

Commentaires

  1. yt75
    12 mars 2012 - 15h52

    Il n’est pas évident que passer son temps à bousiller le dictionnaire, du genre :
    interdiction de diffuser copie = censure !
    diffuser copie = partage ! (quand rappelons le quand même, pour partager une oeuvre, c’est à dire faire connaitre jusqu’à preuve du contraire, transmettre sa référence, titre, lien, suffit)
    droit à télécharger = liberté d’expression !

    avance à grand chose, non ?

    mais il est vrai que depuis le viol du terme virtuel dans les mid nineties, il y a une certaine habitude … (comme si les échanges épistolaires ou transmission de signe par cables télégraphiques datait d’hier)

    Et puis de fait cela empêche d’aborder les vrais questions, du genre :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/
    ou :
    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/

  2. jac-zap
    16 mars 2012 - 16h40

    La censure n’est pas uniquement institutionnelle, elle est aussi pratiquée par tous –
    Ma réponse à la censure de mon blog sur Canalblog :
    Internaute vigilant – Voisin vigilant – Employé vigilant – …………..
    Le gouvernement a désigné l’ennemi intérieur, les responsables de tout les malheurs qui accablent au fond des chaumières ou des usines l’homme ordinaire : les pédophiles, les dealers, les terroristes, …une liste non exhaustive qui s’allonge au gré des besoins poli-ciers ou des intérêts économiques : les jeunes, les immigrés, les adeptes du P2P, les pornographes, les prostitués, les homosexuels, les antiOGM, les antinucléaires, les gauchistes, l’ultragauche, les chômeurs, etc…..etc….
    Des coupables aux costards taillés sur mesure par la méthode Coué médiatique, la dési-gnation non-stop des boucs émissaires par un bombardement de faits divers anxiogènes, l’utilisation malsaine du consensus de l’indignation ………tous les signes par lesquels se construit une dictature aseptisée plus redoutable que des tanks dans la rue.
    Au nom de cette liste fluctuante, l’espionnage systématique de tous les français a été mis en place et chaque honnête citoyen encouragé à surveiller son voisin.

    S’attaquer à un sexe qui dépasse sur une image, voila la préoccupation des lobotomisés de la vertu, des rats de la délation frustrés de n’’avoir pu sévir en 1940, des auxiliaires de la police du politiquement correct,
    Dans l’échelle des valeurs humaines, il est plus moral et légal de licencier 2000 personnes comme variable d’ajustement, de délocaliser les emplois dans les réserves d’esclaves bon-marchés, d’être domicilié dans les paradis fiscaux ou de spéculer dans l’économie virtuelle de l’usure à outrance.
    Le véritable scandale il est là, il est ici sur ce blog dans la représentation du sexe que tout le monde porte entre les deux jambes. Vous comprendrez que le traumatisme à voir ce bout de chair ou cette fente est incommensurable en regard des millions de gens poussés à la misère pour satisfaire la cupidité des actionnaires.
    Vous comprendrez que si une mère de famille honnête ou un mineur innocent tombe sur mes images, c’est tout leur équilibre mental qui vacille. Soudain, l’abrutissement et l’abêtissement des séries télévisuels ultraviolentes, des clips vidéos mimant l’acte sexuel, de la pub aux filles dénudées ou des sites porno-marchandises à l’accès hypocritement fermé par « j’ai moins de 18ans »………… s’effondrent

  3. jac-zap
    16 mars 2012 - 16h41

    La censure n’est pas uniquement institutionnelle, elle est aussi pratiquée par tous –
    Ma réponse à la censure de mon blog sur Canalblog :
    Internaute vigilant – Voisin vigilant – Employé vigilant – …………..
    Le gouvernement a désigné l’ennemi intérieur, les responsables de tout les malheurs qui accablent au fond des chaumières ou des usines l’homme ordinaire : les pédophiles, les dealers, les terroristes, …une liste non exhaustive qui s’allonge au gré des besoins poli-ciers ou des intérêts économiques : les jeunes, les immigrés, les adeptes du P2P, les pornographes, les prostitués, les homosexuels, les antiOGM, les antinucléaires, les gauchistes, l’ultragauche, les chômeurs, etc…..etc….
    Des coupables aux costards taillés sur mesure par la méthode Coué médiatique, la dési-gnation non-stop des boucs émissaires par un bombardement de faits divers anxiogènes, l’utilisation malsaine du consensus de l’indignation ………tous les signes par lesquels se construit une dictature aseptisée plus redoutable que des tanks dans la rue.
    Au nom de cette liste fluctuante, l’espionnage systématique de tous les français a été mis en place et chaque honnête citoyen encouragé à surveiller son voisin.

    S’attaquer à un sexe qui dépasse sur une image, voila la préoccupation des lobotomisés de la vertu, des rats de la délation frustrés de n’’avoir pu sévir en 1940, des auxiliaires de la police du politiquement correct,
    Dans l’échelle des valeurs humaines, il est plus moral et légal de licencier 2000 personnes comme variable d’ajustement, de délocaliser les emplois dans les réserves d’esclaves bon-marchés, d’être domicilié dans les paradis fiscaux ou de spéculer dans l’économie virtuelle de l’usure à outrance.
    Le véritable scandale il est là, il est ici sur ce blog dans la représentation du sexe que tout le monde porte entre les deux jambes. Vous comprendrez que le traumatisme à voir ce bout de chair ou cette fente est incommensurable en regard des millions de gens poussés à la misère pour satisfaire la cupidité des actionnaires.
    Vous comprendrez que si une mère de famille honnête ou un mineur innocent tombe sur mes images, c’est tout leur équilibre mental qui vacille. Soudain, l’abrutissement et l’abêtissement des séries télévisuels ultraviolentes, des clips vidéos mimant l’acte sexuel, de la pub aux filles dénudées ou des sites porno-marchandises à l’accès hypocritement fermé par « j’ai moins de 18ans »………… s’effondrent

Laisser un commentaire

Il est possible d’utiliser ces balises HTML :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar